Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Finance > Assurance Vie : comparateur et simulation gratuite

Assurance Vie : comparateur et simulation gratuite

Choisir un contrat d’assurance-vie n’est pas une mince affaire. Entre les taux de gestion, les taux de rendement, le niveau de risque des supports, les clauses prévues au contrat, c’est parfois un véritable casse-tête.

Comparateur Assurance Vie
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Heureusement, il est devenu plus facile de comparer entre eux les assureurs grâce aux outils de comparaison en ligne. Ils vous proposent une aide précieuse pour simuler vos placements en assurance-vie et faire le bon choix. À condition de savoir décrypter les éléments essentiels inhérents à l’assurance-vie…

Rappel : qu’est-ce qu’un contrat d’assurance-vie ?

Pour faire simple, l’assurance-vie est un contrat entre l’assureur et l’assuré, ici appelé souscripteur. Le souscripteur verse une prime mensuelle pour se constituer une rente ou un capital. Il est nécessaire de distinguer deux types de contrats pour mieux comprendre les mécanismes de l’assurance-vie.

Le contrat d’assurance-vie en cas de vie

Dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie en cas de vie, il s’agit d’un produit d’épargne. Le souscripteur effectue des versements réguliers, qui se capitalisent et produisent des intérêts en fonction des supports d’investissement choisis.

Le contrat d’assurance-vie en cas de décès

Dans le cadre d’un contrat d’assurance-vie en cas de décès, il s’agit d’un produit de prévoyance. En cas de décès, l’assureur verse à une tierce personne, appelée bénéficiaire, le capital accumulé au contrat. Le ou les bénéficiaires sont nommés au contrat par une « clause bénéficiaire ».

Les versements sur une assurance-vie

Que l’assurance-vie soit souscrite dans le but de se constituer une épargne ou de protéger ses proches, l’assurance-vie utilise toujours les mêmes mécanismes de fonctionnement.

Il s’agit d’un contrat assez libre, où le capital investi peut être récupéré à tout moment, malgré des frais dans certains cas, l’épargne reste disponible. Vous effectuez des « versements », comme si vous cotisiez sur un livret d’épargne. Ces versements peuvent être de plusieurs natures :

  • Le versement unique : le capital de l’assurance-vie est défini au moment de la souscription et versé en une seule fois
  • Le versement libre : le souscripteur peut effectuer à tout moment un versement sur son assurance-vie, du montant de son choix, même si en pratique un minimum est souvent exigé
  • Le versement périodique : le souscripteur s’engage à effectuer des versements à des dates déterminées, le rythme peut être mensuel, trimestriel ou annuel
  • Le versement complémentaire : dans les contrats d’assurance-vie avec versements périodiques, le souscripteur garde la possibilité de faire un versement à tout moment, en sus des versements prévus au calendrier

Le pilotage du contrat d’assurance-vie

Plusieurs choix s’offrent à vous, en dehors du type de versement, pour « piloter », c’est-à-dire gérer votre contrat d’assurance-vie. On parle alors de :

  • Gestion libre : vous êtes le seul maître à bord et décider de la répartition et des arbitrages sur les différents supports
  • Gestion automatique : vous définissez à l’avance un plan de gestion vous permettant d’investir progressivement et de réduire les risques
  • Gestion déléguée : vous ne vous occupez de rien et confiez à un conseiller la gestion de votre contrat, il fait alors les choix appropriés en fonction de vos instructions

Les revenus auxquels vous pourrez prétendre (plus values, intérêts) dépendent donc de votre profil et de votre degré d’appétence au risque. Un contrat d’assurance-vie peut être sécuritaire ou dynamique selon vos aspirations.

Quels sont les frais à prévoir pour l’assurance-vie ?

Les frais liés à la souscription puis la gestion d’un contrat d’assurance-vie sont de trois ordres :

  • Les frais sur versements : ce sont les frais prélevés par l’assureur lorsque le souscripteur effectue un versement, ils sont parfois appelés « frais d’entrée »
  • Les frais d’arbitrage : ce sont les frais prélevés lorsque vous transférez le montant de votre choix d’un support vers un autre, ils sont également appelés « frais de transfert »
  • Les frais de gestion : ce sont les frais prélevés annuellement par l’assureur, pour le rémunérer de la gestion du contrat, ils sont différents selon les supports (fonds euros ou en unités de compte par exemple)

Bon à savoir : les frais sur versements sont négociables et les frais d’arbitrage ne sont pas systématiques, n’hésitez pas à en discuter avec votre assureur.

Quelle est la fiscalité de l’assurance-vie ?

Sans entrer dans les détails, tant ils diffèrent en fonction des années de souscription et des réformes fiscales, il est néanmoins intéressant de retenir dans les grandes lignes les avantages fiscaux procurés par l’assurance-vie.

À noter que le terme de rachat, partiel ou total, est employé pour désigner les retraits effectués sur votre contrat d’assurance-vie.

Pas d’impôts sans rachat

Tant que vous n’effectuez pas de rachat sur votre contrat, vous êtes exonéré d’impôts sur le revenu et de prélèvements sociaux, même si vous réalisez des plus-values lors des arbitrages.

Une fiscalité privilégiée en cas de rachat partiel

L’impôt ne s’applique pas sur le retrait que vous effectuez, mais uniquement sur la plus-value réalisée au prorata de la somme retirée.

Une transmission facilitée en cas de décès

En cas de décès, l’épargne que vous avez constituée sur l’assurance-vie est transmise au(x) bénéficiaire(s), le plus souvent sans droit de succession :

  • En cas de décès avant 70 ans : exonération des droits de succession jusqu’à 152 500 euros par bénéficiaire
  • En cas de décès après 70 ans : abattement de 30 500 euros par bénéficiaire et intérêts exonérés de droits de succession

Des cas d’exonération totale

Le législateur a prévu des cas de rachat préférentiels pour faire face aux aléas de la vie. Ainsi, si la résiliation du contrat découle d’un des événements suivants, les intérêts sont exonérés d’impôts sur le revenu :

  • Licenciement du souscripteur ou de son conjoint
  • Mise à la retraite anticipée du souscripteur ou de son conjoint
  • Cessation d’activité non salariée suite à une liquidation judiciaire, pour le souscripteur ou son conjoint

De plus, si la résiliation du contrat découle de l’invalidité du souscripteur ou de son conjoint (invalidité de 2e ou 3e catégorie), les intérêts sont exonérés d’impôts sur le revenu et de prélèvements sociaux.

Malgré des réformes successives, l’assurance-vie demeure un placement avantageux et relativement protecteur pour épargner, préparer sa retraite ou transmettre son patrimoine.

Comment choisir le meilleur contrat d’assurance-vie ?

L’assurance-vie a la faveur des Français depuis de nombreuses années. Devant cet engouement, ce marché ne cesse de s’étendre. Une bonne nouvelle pour les épargnants qui y trouveront le contrat de leur choix, mais des critères de sélection qui ne doivent pas être laissés au hasard…

Le rendement du contrat

S’il était le critère de sélection à retenir absolument il y a quelques années, il n’est pus aussi essentiel devant la baisse des taux de rémunération des fonds en euros. Soyez-y attentifs, mais n’en faites pas une priorité.

Les frais de versement du contrat

Négociables, ils deviennent un critère important pour choisir votre assurance-vie. De nombreux assureurs en ligne proposent des contrats sans frais de versement.

La relation avec son conseiller

Encore importante pour de nombreuses personnes, la qualité d’accompagnement proposée par un gestionnaire dédié fait la différence. Si vous ne souhaitez pas gérer vous-même votre contrat, n’hésitez pas à vous adresser à un expert de l’assurance-vie et à négocier les frais de versement.

La comparaison et la simulation en ligne

Pour y voir plus clair dans la jungle des contrats d’assurance-vie et vous faire une idée précise du capital que vous pouvez constituer en fonction des contrats, utilisez un simulateur en ligne. Vous visualiserez rapidement grâce à notre outil de comparaison les différentes offres pour retenir la plus appropriée.

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Conseils, simulations, offres Assurance Vie : comparateur et simulation gratuite

  • Quelle est la meilleures assurance vie en 2020 ? Quelle est la meilleures assurance vie en 2020 ? Vous voulez souscrire une assurance-vie ? Découvrez quels sont les meilleurs contrats en 2020 et comment choisir une offre adaptée.Comparateur Assurance Vie ! Gratuit et sans engagement !Face à la...
  • L'assurance vie est-elle un placement risqué ? L'assurance vie est-elle un placement risqué ? Sans conteste, l’assurance vie demeure le placement préféré des Français. Mais est-elle considérée comme un placement risqué ?Comparateur Assurance Vie ! Gratuit et sans engagement...