Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Défiscalisation > Assurance Vie > Qu'est-ce qu'une unité de compte dans l'assurance vie ?

Qu'est-ce qu'une unité de compte dans l'assurance vie ?

Qu'est-ce qu'une unité de compte dans l'assurance vie ?

En matière d’assurance vie, on distingue les contrats mono-supports, avec fonds en euros, et les contrats multi-supports, avec unités de comptes. Si les premiers sont plus sécurisés tout en n’assurant qu’un plus faible rendement, les seconds sont des placements à plus haut risque, mais qui peuvent permettre de gagner beaucoup d’argent. Les unités de comptes sont la clé de ces contrats puisqu’il s’agit d’instruments financiers dans lesquels l’assuré investit et qui entrainent des plus-values ou des moins-values importantes. Faisons le point sur le sujet pour vous permettre d’y voir plus clair.

Qu’est-ce que l’unité de compte dans le cadre de l’assurance vie ?

Une unité de compte (UC) est un support d’investissement utilisé dans le cadre d’un contrat d’assurance vie dit multi-support. Il s’agit donc d’un capital qui est formulé en parts, dont la valeur évolue en fonction de la fluctuation des marchés financiers, au contraire des contrats mono-support qui mobilisent des fonds en euros. Ces unités de compte ont pour objectif de faire fructifier un capital par un investissement indirect sur les marchés financiers.

Les unités de comptes évoluent en permanence à la hausse, mais aussi à la baisse en fonction des marchés financiers. Contrairement aux fonds en euros, les UC n’offrent aucune garantie sur le capital. Si elles permettent de gagner davantage et plus vite, elles peuvent aussi faire perdre beaucoup d’argent.

Les différents types d’unités de comptes

On distingue trois grandes catégories d’unités de comptes :

  • Les unités de comptes immobilières : celles-ci permettent d’investir dans le domaine du marché immobilier, relativement plus sûr. Il est ainsi possible de diversifier son patrimoine et de bénéficier d’avantages fiscaux.
  • Les unités de comptes mobilières : il s’agit de titres financiers émis par des entreprises privées ou publiques et qui permettent à l’assuré investisseur d’accéder à une part de leur capital ou de disposer d’un droit sur leur patrimoine.
  • Les unités de comptes monétaires : cette enveloppe, composée de titres monétaires, n’accorde qu’un rendement faible, mais nettement plus sécurisé, à l’instar des fonds en euros.

Le principe de ces unités de comptes est que le capital souscrit ne s’exprime pas en euros, mais dans une valeur convertie en nombre de parts qui évoluent en fonction des variations du marché. Néanmoins, lorsque l’assuré met fin à son contrat ou s’il décède, lui-même ou son bénéficiaire percevra la valeur équivalente à ses parts en espèces.

Il est à noter que si ce type de placement est risqué, le risque n’est assumé que par l’assuré. En conséquence, il est important de veiller à signer un contrat d’assurance vie qui laisse à celui-ci une totale liberté dans la gestion et la répartition de ses placements. En effet, certaines banques ou compagnies d’assurance imposent des formes de placements, souvent à haut risque, car ils rapportent davantage. Néanmoins, en cas de perte, seul l’assuré en fera les frais. Soyez donc prudent pour ne pas vous faire avoir !

Quel est l’intérêt des unités de comptes ?

Nous venons de souligner que ces placements peuvent être hautement risqués. Dans ce cas, pourquoi investir dans les unités de comptes ? La réponse est simple : si le risque est grand, le gain l’est également !

En effet, en investissant dans des unités de comptes, il est possible d’obtenir des rendements nettement plus intéressants qu’en optant pour des fonds en euros. Si ces derniers sont plus sécurisés, ils sont peu rentables. Les unités de comptes restent le meilleur moyen de faire fructifier son capital de manière intéressante et dans des délais courts.

Par ailleurs, c’est un bon moyen de faire fructifier et de diversifier son patrimoine, car les supports sont très variés et nombreux. Les champs d’action sont très divers pour permettre de placer son capital dans plusieurs domaines très différents, ce qui permet de limiter les risques de tout perdre en cas de mauvais placement.

Comment gérer les unités de comptes ?

C’est la grande question. En effet, l’assuré peut décider de gérer lui-même ses unités de comptes et de placer lui-même son capital là où il souhaite investir. Néanmoins, il faut savoir que c’est une pratique risquée lorsque l’on ne maitrise pas ce domaine. Faisons le point sur les modes de gestion possibles.

  • La gestion libre : dans ce cas, l’assuré gère seul les unités de comptes de son contrat. Il opère seul les choix de placements, il arbitre seul lorsque cela est nécessaire et il gère seul ses outils. C’est une gestion qui demande beaucoup de temps, car il est impératif de suivre en permanence l’évolution des marchés financiers pour opérer des placements intéressants. Par ailleurs, il est recommandé de disposer de solides compétences et connaissances dans ce domaine, sans quoi le gain risque d’être nul, voire d’entrainer des pertes importantes.
  • La gestion conseillée : dans ce cas, l’assuré reste maître de la situation, mais son assureur le conseille sur certains placements avantageux. Le souscripteur est libre de suivre ces conseils ou non. Il peut aussi bénéficier des services d’outils de gestion, si son contrat le lui permet.
  • La gestion profilée : cette gestion particulière se base sur le profil de l’investisseur. Il existe 10 profils différents répartis en fonction des objectifs, de la prise de risque ou encore de la durée de l’investissement. En fonction de votre profil, une allocation d’actifs est arbitrée dans le cadre d’un mandat.
  • La gestion déléguée : cette gestion est entièrement confiée à un gestionnaire tiers. L’assuré ne se charge de rien, hormis de rémunérer la tâche du gestionnaire, à hauteur d’environ 0,7 à 0,8 % de son capital par an.
 
 

Comparateur Assurance Vie
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • L'assurance vie est-elle un placement risqué ? L'assurance vie est-elle un placement risqué ? Sans conteste, l’assurance vie demeure le placement préféré des Français. Mais est-elle considérée comme un placement risqué ?Comparateur Assurance Vie ! Gratuit et sans engagement...
  • Les 10 meilleures assurances vie : le classement ! Les 10 meilleures assurances vie : le classement ! Vous souhaitez souscrire un contrat d’assurance vie ? Ce mode de placement figure parmi les préférés des Français en raison de ses multiples avantages. Néanmoins, la concurrence est rude, ce...