Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Défiscalisation > Assurance Vie > Assurance-vie performante : quel rendement attendre ?

Assurance-vie performante : quel rendement attendre ?

Assurance-vie performante : quel rendement attendre ?

L’assurance-vie est l’un des placements préférés des Français. Selon les chiffres de l’INSEE, près de 50 % d'entre eux possèdent un contrat d’assurance-vie. Ce type de contrat est prisé pour sa fiscalité avantageuse, mais surtout, puisqu’il s’agit d’un placement d’épargne, pour sa rentabilité. À noter toutefois que la rentabilité du contrat dépend du type de support financier choisi pour vos placements. Quel type de support financier choisir pour son assurance-vie ? Quel rendement attendre en fonction de votre choix ? Nous répondons à vos questions.

Quels sont les types de supports financiers d’une assurance-vie ?

Le placement de votre épargne sur un contrat d’assurance-vie est un placement sur le long terme. Le rendement s’apprécie sur plusieurs années. Le rendement, c’est la rémunération octroyée sur votre contrat d’assurance-vie par votre assureur. Il s’agit d’un pourcentage déterminé par l’assureur en fonction des taux d’intérêts du marché. Mais le taux, et donc le rendement, varie également en fonction des supports financiers sur lesquels sont investis vos versements. Assurance-vie monosupport et assurance-vie multisupport, voyons quelles sont les différences.

Un contrat d’assurance-vie monosupport : les fonds en euros

En choisissant un contrat d’assurance-vie monosupport, vous investissez votre capital sur les fonds en euros. Ce type de contrat est un placement sécurisé et le capital est garanti par l’assureur.

Le placement sur les fonds en euros génère un rendement chaque année sous forme d’intérêts. Le taux du rendement, exprimé en pourcentage, dépend des performances du fond sur lequel est investi votre argent. 80 % des placements sur un contrat d’assurance-vie le sont en monosupport.

Un contrat d’assurance-vie multisupport : les unités de compte et fonds en euros

Le contrat d’assurance-vie multisupport est, comme son nom l’indique, un placement sur divers supports financiers. Mais en plus de placer une partie du capital sur des fonds en euros, vous placez également votre argent sur des unités de compte (UC). Par exemple, 50% de fonds en euros et 50% en UC, ou 80% de fonds en euros et 20% en UC… Cette répartition est décidée en concertation avec votre conseiller.

Les unités de compte sont des supports financiers ou des supports immobiliers. Les unités de compte dépendent donc des fluctuations et variations des marchés financiers. Le rendement peut être plus avantageux, mais le risque est également plus important. Raison pour laquelle il est préférable de diversifier vos placements.

En fonction des supports financiers choisis, quel rendement espérer avec une assurance-vie ?

Chaque année, les assureurs publient les résultats des rendements de leur contrat d’assurance-vie. La tendance qui se dessine est une baisse significative des rendements sur les fonds en euros. Pour obtenir un rendement satisfaisant, il faut accepter de prendre des risques et placer une partie du capital, voire la totalité, sur des unités de compte.

Rendement d’une assurance-vie avec les fonds en euros

La performance des rendements avec un contrat d’assurance-vie monosupport est à la baisse depuis plusieurs années. En 2010, vous pouviez espérer 3,4 % de rendement avec les fonds en euros, quand en 2015, le taux était aux alentours de 2,3 %. En 2019 les rendements moyens d’un contrat monosupport sont de 1,4 %. En 2020, ils devraient être de l’ordre de 1,10 % nets de frais de gestion selon le fondateur du Cabinet Facts & Figures.

Les taux des rendements des fonds en euros sont directement impactés par les taux d’intérêts. Actuellement, ils sont faibles voire négatifs. Ce placement reste tout de même plus élevé qu’un placement sur un livret A. Il reste régulier, sûr, avec un capital garanti, mais avec un rendement peu élevé.

Rendement d’une assurance-vie avec les unités de compte

Avec un contrat multisupport, les taux des rendements sont plus difficiles à évaluer. En effet, les unités de compte sont soumises aux fluctuations des marchés financiers, leur taux de rendement varie constamment.

En 2018, une baisse des marchés financiers est observée, mais dans l’ensemble les marchés financiers restent à la hausse. Certains supports immobiliers comme les SCPI génèrent des rendements pouvant aller de 4 % à 5 %. La règle d’or avec un contrat d’assurance-vie est la diversification des supports. Analysez la performance de chaque unité de compte sur plusieurs années. Il faut oser prendre des risques pour maximiser vos rendements.

En résumé, vous pouvez attendre un rendement de l’ordre de 1,10 % nets de frais de gestion avec un contrat d’assurance-vie monosupport en 2020. Pour obtenir un rendement supérieur, il faut miser sur des unités de compte et diversifier les supports. Votre banque, votre assureur, peuvent vous renseigner. Un comparateur vous donne également un aperçu des offres des assurances-vie performantes du moment.

 
 

Comparateur Assurance Vie
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers