Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Défiscalisation > Assurance Vie > Quels supports d’investissement choisir pour son assurance vie ?

Quels supports d’investissement choisir pour son assurance vie ?

Quels supports d’investissement choisir pour son assurance vie ?

Lorsque l’on choisit de souscrire un contrat d’assurance vie, il faut également se décider entre plusieurs supports d’investissement. En effet, l’assurance vie se décompose en plusieurs types de contrats mono-support ou multi-support qui permettent d’investir son épargne en vue de le faire fructifier à plus ou moins haut rendement et avec plus ou moins de risques.

Chaque support d’investissement correspond à un certain profil d’assurés, des petits épargnants les plus modestes aux souscripteurs capables de prendre le risque de perdre leur mise pour gagner beaucoup d’argent. Faisons le point sur les différents supports d’investissement existants dans l’assurance vie pour vous aider à choisir celui qui vous correspond.

Les fonds en euros

Les contrats en fonds en euros sont des mono-contrats sécurisés. Cette solution est idéale pour les petits épargnants qui souhaitent faire fructifier leurs économies sans risques, car plus de 80 % de leur capital investi est placé sur des titres sûrs, dont des emprunts de l’État. Avec ces supports d’investissement, l’assuré est certain de pouvoir récupérer sa mise de départ sans perte et à tout moment, s’il en a le besoin. Chaque année, il perçoit des intérêts sur son capital qui génèrent à leur tour d’autres intérêts. En outre, la bonne nouvelle, c’est que les intérêts acquis le sont définitivement, car le cours des marchés ne peut impacter ces supports d’investissement à la baisse.

En revanche, il est à noter que le rendement est faible. En conséquence, ces contrats sont généralement les plus conseillés aux épargnants modestes qui envisagent de faire fructifier leurs économies en vue de concrétiser un projet futur ou de disposer d’une rente lors de leur retraite par exemple.

Les fonds en euros immobiliers

Les fonds en euros immobiliers fonctionnent selon des garanties similaires aux fonds en euros précédemment évoqués, à la différence près que l’investissement est principalement réalisé dans le domaine immobilier. Le taux de cet investissement est variable, puisqu’il oscille entre 55 et 90 %. Ce type de placement est une solution pour permettre aux épargnants qui ne souhaitent pas prendre de risques de placer leur capital dans un domaine plus dynamique et varié.

Si le rendement de ces supports d’investissement demeure modeste, il est tout de même supérieur à celui des fonds en euros classiques. La différence oscille entre 0,6 et 2 % en moyenne selon les années.

Les fonds en euros dynamiques

Ces supports d’investissement suivent le même modèle que les fonds en euros classiques et s’apparentent aux frais en euros immobiliers, mais l’investissement s’effectue sur des supports dérivés. Là encore, le capital investi par l’assuré lui est garanti et il peut être retiré à tout moment, s’il le souhaite. L’immobilier reste un domaine de placement pour ces supports d’investissement, mais dans ce cadre, l’assuré investit également dans des actions. Ces placements sont confortables en raison du risque limité pour les souscripteurs, mais il est tout de même recommandé de se faire conseiller pour bien placer ses pions.

Le rendement de ces supports de placement s’apparente en moyenne aux fonds en euros immobiliers.

Les unités de compte

Les unités de compte sont des supports d’investissements très différents des précédents. Il s’agit de contrats multi-supports au risque nettement plus élevé. Ces contrats d’épargne sont conçus sur mesure, à condition que le contrat signé laisse une liberté d’investissement à l’assuré, ce qui n’est pas toujours le cas.

Si ces supports d’investissements sont censés s’adresser à tous les profils d’épargnants, ils sont en réalité bien plus risqués que les fonds en euros. Les souscripteurs peuvent choisir d’investir leur épargne d’assurance vie sur des supports relativement sécurisés (fonds monétaires, fonds immobiliers, etc.) et sur des supports à plus ou moins haut risque (produits structurés, SCPI, OPCVM actions, obligations ou diversifiés, etc.).

Il faut savoir que si le gain peut être grand, rien ne garantit à l’assuré qu’il pourra récupérer sa mise de départ. En outre, les intérêts ne sont pas définitivement acquis et ils peuvent être perdus au fil des années et de l’évolution des marchés financiers.

Ces supports d’investissement sont une solution pour les épargnants qui souhaitent gagner de l’argent tout en maîtrisant le domaine de l’assurance vie et ses marchés ou qui ont les moyens de déléguer cette gestion à des experts. Néanmoins, si le gain peut être important, il faut aussi avoir la capacité de perdre beaucoup d’argent en cas de mauvais placement.

Les fonds euro-croissance

Ces supports d’investissement « entre-deux » ont été créés en 2014 pour permettre un plus grand rendement que les fonds en euros tout en évitant de prendre le risque de perdre le capital investi. Pour ce faire, une partie des fonds de l’assurance vie sont placés dans des actifs risqués. En contrepartie, la garantie sur le capital n’est pas permanente et pas complète puisqu’elle ne court que jusqu’à une certaine échéance (entre 8 et 40 ans) et qu’elle ne porte pas toujours sur la totalité du capital (80 à 100 %).

 
 

Comparateur Assurance Vie
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Les 10 meilleures assurances vie : le classement ! Les 10 meilleures assurances vie : le classement ! Vous souhaitez souscrire un contrat d’assurance vie ? Ce mode de placement figure parmi les préférés des Français en raison de ses multiples avantages. Néanmoins, la concurrence est rude, ce...
  • Quand souscrire une assurance vie ? Quand souscrire une assurance vie ? L’assurance vie est un placement qui séduit un bon nombre de Français. C’est en effet un moyen de placer ses économies sur un fonds d’épargne en vue de les faire fructifier pendant plus ou...