Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Finance > Crédit immobilier > Parent solo (père ou mère) : peut-on contracter un crédit immobilier ?

Parent solo (père ou mère) : peut-on contracter un crédit immobilier ?

Accéder à la propriété nécessite le plus souvent la souscription d’un crédit immobilier, ce qui n’est pas chose facile pour un parent célibataire. Cependant, certaines alternatives encore méconnues permettent aux parents solos de devenir propriétaires.

Le crédit immobilier rendu plus accessible aux parents célibataires

Si les parents solos peuvent sembler moins avantagés par rapport aux couples, ils sont de plus en plus nombreux à emprunter pour financer l’achat de leur logement. Quoi qu’il en soit, l’apport personnel reste un critère essentiel et déterminant pour le prêteur. Ce dernier observera également la stabilité de votre situation professionnelle et le niveau de vos revenus afin de déterminer si l’emprunteur est en mesure d’assumer les mensualités prévues.

Pour obtenir un crédit plus facilement en étant parent célibataire, il est conseillé d’apporter une garantie. Il peut s’agir d’un compte-épargne pouvant être utilisé pour financer une partie de votre emprunt. Il est par ailleurs possible de demander à vos proches de se porter garants pour le crédit immobilier souscrit.

Plusieurs dispositifs d’aide sont mis à disposition du parent solo comme le Prêt à taux zéro + (PTZ+), le Prêt à l’accession sociale (PAS) ou le Plan action logement (PAL). Les primo-accédants peuvent espérer obtenir l’Aide personnalisée au logement (APL), l’Allocation de logement familiale (ALF) ou encore l’Allocation de logement social (ALS) versées par la CAF sous réserve de respecter certaines conditions. Il peut aussi être judicieux de prospecter du côté des collectivités locales qui proposent des dispositifs spécifiques d’aide au logement.

L’émergence de nouvelles solutions de financement

Les banques sont se montrent particulièrement réticentes lorsqu’il s’agit d’accorder un crédit immobilier à un parent solo. Heureusement, de nouvelles solutions de financement se sont développées pour permettre à ces personnes d’accéder à la propriété. Il s’agit notamment du prêt entre particuliers. Plusieurs plateformes en ligne proposent ainsi des crédits associés à des conditions moins restrictives. L’emprunteur devra toutefois justifier d’une solide situation financière en fournissant les pièces justificatives habituelles et ne pas être en situation de surendettement. Le crowdlending s’impose également comme une alternative au crédit immobilier.

Si votre banque refuse de vous accorder un crédit immobilier, pensez à approcher d’autres établissements prêteurs, qu’il s’agisse d’établissements de crédit classiques, d’établissements financiers spécialisés ou de courtiers.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : KTX8Kf

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers