Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Finance > Crédit immobilier > Célibataire, comment acheter un bien immobilier ?

Célibataire, comment acheter un bien immobilier ?

Si la réussite d’un projet d’achat immobilier peut paraître plus simple en couple, elle reste accessible aux célibataires. Encore faut-il convaincre le banquier de vous accorder un prêt immobilier pour financer l’achat de votre appartement ou de votre maison.

Les chiffres varient d’un établissement à l’autre. Cependant, en moyenne, seuls 3 prêts sur 10 sont accordés à des célibataires pour l’acquisition d’un logement. Le montant de l’emprunt a toute son importance et oblige généralement ces personnes à économiser plus longtemps pour accéder à la propriété.

Bien préparer sa demande de crédit immobilier

L’achat d’un logement pour un célibataire peut rapidement se transformer en véritable parcours du combattant. En effet, dans ce cas, l’emprunteur ne peut compter que sur ses propres revenus pour assumer les mensualités prévues ce qui rend souvent les banques frileuses à l’idée de prêter le capital souhaité. Cependant, l’établissement prêteur ne peut se baser uniquement sur le statut marital de l’emprunteur pour prendre sa décision. En pratique, il observera le niveau de vos revenus.

Pour mettre toutes les chances de son côté, il est vivement conseillé au futur propriétaire de préparer son dossier de crédit en s’assurant de sa capacité à rembourser l’ensemble des dépenses liées à l’acquisition du logement. Il s’agit notamment de la taxe foncière, des frais de notaire, des dépenses relatives à l’entretien du bien ou encore des factures énergétiques et des assurances. N’hésitez pas à montrer au banquier que le bien que vous vous apprêtez à acheter est en bon état et ne nécessite pas d’éventuels travaux de rénovation.

Célibataire : les prêts et aides pour devenir propriétaire

Emprunter avec un petit salaire n’est pas chose facile. Plusieurs prêts et aides peuvent faciliter le financement de votre bien immobilier. Il s’agit principalement du PTZ +, du Prêt Action Logement (PAL), du Plan d’Epargne Logement (PEL), du Prêt Accession Sociale (PAS). La CAF propose également plusieurs aides financières réservées aux revenus modestes comme l’Aide personnalisée au logement (APL), l’Allocation de logement familiale (ALF) ou encore l’Allocation de logement sociale (ALS).

L’emprunteur célibataire peut par ailleurs apporter d’autres garanties pour rassurer davantage la banque comme : l’hypothèque, le cautionnement ou le nantissement. Celles-ci permettent à l’établissement de crédit de se protéger en cas de défaillance de l’emprunteur.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : faR3SZ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers