Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Finance > Crédit immobilier : comparateur et simulation gratuite > Quel crédit pour acheter un terrain à construire ?

Quel crédit pour acheter un terrain à construire ?

Quel crédit pour acheter un terrain à construire ?

Pour financer leur terrain constructible, de nombreux particuliers sont contraints de souscrire un crédit. Plusieurs solutions de financement sont possibles.

Vous envisagez de faire construire votre maison prochainement ? Quels que soient votre apport personnel et vos besoins, un coup de pouce est souvent nécessaire pour concrétiser ce type de projet. Comment financer un terrain à construire ? Toutes les explications.

Ce qu’il faut savoir avant de financer l’achat d’une parcelle

Si vous projetez de financer un terrain pour y construire votre habitation uniquement dans un second temps, la plupart des établissements de crédit vous proposeront de ne débloquer qu’une partie du capital. Certains limitent également leur offre dans le temps vous obligeant à lancer le chantier avant une date précise.

Par ailleurs, le plan de financement d’achat du terrain doit tenir compte de plusieurs paramètres : les frais liés à l’expertise de la parcelle, à son bornage ou sa viabilisation, les frais de notaire et autres taxes en lien avec le projet.

Achat d’un terrain : quelles sont les formules de financement aidé ?

Le prêt immobilier est la première solution offerte à ceux qui souhaitent faire construire leur maison. Ce prêt, d’une durée de 25 à 30 ans, est accordé en fonction des capacités financières et de l’apport dont disposent les emprunteurs.

Il existe plusieurs aides intéressantes pour financer l’achat d’un terrain et la construction d’une maison neuve :

  • Le prêt à taux zéro (PTZ) : ce prêt sans intérêts, soumis à des conditions de ressources, permet de financer une partie de l’opération immobilière. Il suppose que le financement porte aussi sur la construction du logement.
  • Le prêt accession sociale (PAS) : il s’agit d’un prêt réglementé par l’Etat permettant, sous conditions, d’acheter un terrain en métropole, pour une durée allant de 5 à 25 ans.
  • Le prêt 1 % employeur : dans le cadre d’un achat de terrain à construire, ce prêt est accordé pour une durée de 4 ans et associé à un taux faible, variant entre 0 et 1,5 % en moyenne. Pour en bénéficier, il faut être salarié d’une entreprise composée d’au moins 10 personnes.
  • Le prêt fonctionnaire : destiné aux emprunteurs travaillant dans le secteur public, ce prêt est similaire au 1 % employeur.
  • Le PEL et le CEL : le Prêt Epargne Logement et le Compte Epargne Logement sont utilisables lors de l’achat d’un terrain constructible. Leur montant et durée varient selon les intérêts acquis.

Par conséquent, si le financement d’un terrain et d’une construction peut être facilité grâce à la souscription d’un prêt aidé, le financement de l’achat d’une parcelle seule peut s’avérer plus compliqué. En effet, de nombreuses banques refusent de prendre en charge cette opération, refroidies par l’absence de garanties. Les établissements qui donnent suite à cette demande prennent le risque de voir le projet reporté ou annulé ce qui amoindrit automatiquement la valeur du terrain. Pour tenter de convaincre la banque, n’hésitez pas à demander l’aide d’un courtier.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers