Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Crédits > Crédit immobilier : comparateur et simulation gratuite > Crédit immobilier avec apport de 75 000 € : simulation

Crédit immobilier avec apport de 75 000 € : simulation

Crédit immobilier avec apport de 75 000 € : simulation

Qu’il s’agisse du taux d’endettement, d’une garantie hypothécaire, de revenus réguliers ou de l’assurance emprunteur, les établissements bancaires exigent plusieurs conditions pour accorder un prêt immobilier.

L’apport personnel est l’une d’elles. Même si a priori il n’est pas exigible légalement, il existe peu de cas où les banques prêtent sans un minimum requis. 10 % du capital total emprunté est le minimum exigé quand 20 à 30 % semblent être l’idéal. Avec un apport personnel de 75 000 €, combien est-il possible d’emprunter ? Nous répondons sans plus attendre à la question.

À quoi sert l’apport personnel avec un crédit immobilier ?

L’apport personnel est l’une des conditions exigées par les banques pour octroyer un prêt immobilier. Il s’agit d’une somme d’argent économisée personnellement par l’emprunteur. Elle est injectée au capital emprunté pour compléter le crédit. Son objectif est de diminuer l’investissement consenti par les banques. L’apport personnel finance en principe les frais annexes liés à l’acquisition d’un bien comme les émoluments du notaire, la commission de l’agent immobilier ou les frais de dossier du crédit. Les banques refusent bien souvent de prêter plus de 100 % de la valeur du bien. À noter que les établissements bancaires assimilent les prêts aidés, comme le prêt à taux zéro accordé aux primo-accédants, à un apport personnel.

Quels sont les moyens pour constituer un apport personnel

Il existe différents moyens pour disposer d’un apport personnel :

  • Constituer une épargne régulière sur un livret d’épargne par exemple.
  • Vendre un bien ;
  • Bénéficier d’un héritage ;
  • Obtenir une donation ;
  • Avoir une participation d’entreprise avec déblocage possible pour financer un logement principal.
  • Bénéficier d’un PEL.

Une assurance-vie est également un atout, car elle peut servir de nantissement et donc de garantie. Si tout ou partie de l’argent versé peut être retiré, alors elle entre dans la catégorie de l’apport personnel.

Quel est l’apport personnel légal minimum requis avec un prêt immobilier ?

Aucune loi n’oblige les banques à demander un apport personnel pour l’octroi d’un prêt immobilier. Mais en pratique, très peu d’établissements financiers prêtent sans une somme minimale. Les emprunteurs doivent apporter au minimum 10 % du capital total emprunté. Un apport personnel rassure les banques et affiche la capacité d’épargner des emprunteurs. Plus son montant est élevé, plus le taux d’intérêt du crédit accordé avec le crédit immobilier est en principe bas. L’apport personnel est un atout à ne pas négliger. Le montant idéal semble se situer aux alentours de 30 %. Ce qui dans le cadre d’un investissement immobilier de 200 000 € correspond à 60 000 € d’apport personnel. Nous l’avons vu plus haut, les primo-accédants sont des profils acceptés par les banques sans apport personnel. Les gros épargnants, mais aussi les investisseurs (achat d’un bien pour le louer) peuvent solliciter un crédit immobilier sans apport personnel.

Combien peut-on emprunter avec un apport personnel de 75 000 € ?

Si l’on se réfère à la règle d’un apport personnel minimum requis de 10 %, alors avec un apport personnel de 75 000 € il est possible d’emprunter 750 000 €. En considérant un apport personnel idéal de 30 %, avec 75 000 € un emprunteur peut solliciter un prêt immobilier à hauteur de 250 000 €. Chaque profil d’emprunteur est différent. Les banques analysent de nombreux paramètres pour attribuer un crédit. Pour estimer le montant total et exact qu’il est possible d’emprunter avec un apport personnel de 75 000 €, le mieux est d’utiliser un simulateur en ligne. L’emprunteur renseigne via un formulaire la nature de son projet, son profil et sa situation professionnelle. Il obtient en très peu de temps une estimation du capital qu’il peut demander à l’organisme prêteur pour financer l’achat de son logement. Cet outil est gratuit et sans engagement. Il permet de connaître rapidement son éligibilité au crédit avant de passer à la mise en concurrence des offres de prêt. Celle-ci se fait via un comparateur en ligne ou avec l’aide d’un courtier indépendant expert.

Quelles sont les autres conditions exigées par les banques avec l’octroi d’un crédit immobilier ?

Hormis l’apport personnel, les organismes de crédit et les banques en particulier exigent des conditions rigoureuses pour accorder un crédit immobilier. Elles constituent un préalable à toute demande de prêt comme le sont tous les documents à fournir pour en attester : fiches de salaire, pièce d’identité, contrat de travail, avis d’imposition, etc. L’emprunteur doit :

  • Justifier d’une situation professionnelle en CDI ou dans la fonction publique de préférence.
  • Bénéficier de revenus réguliers.
  • Avoir un taux d’endettement inférieur ou égal à 35 % des revenus nets du foyer.
  • Consentir à une garantie hypothécaire ou privilège prêteur de deniers ou encore bénéficier d’un cautionnement.
  • Souscrire une assurance de prêt immobilier de groupe ou individuelle en délégation.
  • Avoir un historique et une gestion bancaires irréprochables (pas de fichage au FICP ou FCC).
  • Être jeune et en bonne santé.

Pour résumer, le montant de l’apport personnel ne suffit pas, à lui seul, pour connaître sa capacité d’emprunt. D’autres paramètres entrent en ligne de compte : le profil de l’emprunteur, le montant de ses revenus, son taux d’endettement et son reste à vivre. Avec un salaire régulier élevé, un petit apport personnel pose moins de problèmes pour emprunter. Mais en avoir un, au minimum de 10 %, constitue un atout important pour l’obtention d’un crédit immobilier. Que les jeunes primo-accédants se rassurent ! Ils ne peuvent pas toujours épargner pour financer les frais annexes de leur acquisition. Les prêts aidés comme le prêt 1% action logement ou le prêt à taux zéro peuvent se substituer à l’apport personnel.

 
 

Comparateur Crédit Immobilier
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers