Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Finance > Crédit immobilier > Le courtier immobilier peut-il favoriser l’obtention d’un prêt à faible taux ?

Le courtier immobilier peut-il favoriser l’obtention d’un prêt à faible taux ?

De nombreux courtiers en crédit immobilier promettent aux futurs acheteurs des taux particulièrement attractifs. Qu’en est-il réellement ?

La mission principale du courtier consiste à mettre en concurrence les banques en vue d’obtenir le taux le plus faible possible pour son client, l’emprunteur. Ce professionnel de la négociation peut également conseiller les futurs acquéreurs, établir des simulations de crédit ou d’assurance emprunteur. Aujourd’hui, de plus en plus de Français décident de passer par l’intermédiaire d’un courtier pour concrétiser leur projet d’achat.

Quel est le rôle du courtier en crédit immobilier ?

Le courtier interroge les banques à votre place pour trouver une offre de crédit immobilier adaptée à votre profil et à votre budget. Pour cela, il se renseigne auprès de plusieurs dizaines d’établissements ainsi que sur les conditions d’emprunt. Selon sa spécialisation, le courtier peut également être compétent en matière de crédit à la consommation. En France, le recours à cet intermédiaire devient de plus en plus courant. Il faut dire que depuis les années 2000 cette profession s’est largement développée, notamment sur Internet.

Les avantages de passer par un courtier

Faire appel à un courtier en crédit immobilier procure de nombreux avantages. Le principal intérêt est de tenter d’obtenir des taux plus faibles ou une offre plus intéressante que celle qui aurait pu être accordée à un souscripteur seul face à son banquier. Ensuite, ce professionnel peut apporter à l’emprunteur une compétence technique dans le montage du prêt. Il donne effectivement des conseils sur les prêts aidés, des situations particulières ou encore des montages complexes. Confier sa recherche du bon taux à un courtier permet par ailleurs de gagner un temps précieux. En effet, faire le tour des organismes prêteurs potentiels n’est pas forcément évident pour un actif qui manque de temps. Faute d’avoir les outils nécessaires à une sélection plus pertinente, le futur emprunteur va rapidement limiter ses recherches à quelques établissements et finir par opter pour une offre qui ne correspond pas totalement à ses attentes. Le courtier sait quelle offre correspond le mieux aux projets de ses clients.

Les économies réalisées en passant par l’intermédiaire d’un courtier peuvent être significatives. Il est toutefois impossible de les estimer puisqu’elles dépendent essentiellement de votre dossier d’emprunteur et de la marge de négociation permise par la banque.

Un mode de rémunération particulier

La loi sur le sujet est claire : le courtier ne peut pas demander de frais ni de rémunération avant la signature de l’acte avec le notaire ou le déblocage du crédit. Le courtier perçoit une commission versée par la banque auprès de laquelle son client a contracté un crédit immobilier. Lorsque le courtier accompagne un client tout au long de son projet d’achat, il peut réclamer des honoraires. Tout est clairement indiqué dans la proposition émise ou dans le mandat signé.

Si vous souhaitez trouver le meilleur taux de crédit immobilier, n’hésitez pas à vous orienter vers un courtier en ligne souvent plus réactif.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : gVw2tg

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers