Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Finance > Crédit immobilier > Un PEL (Plan d’Epargne Logement) est-il utile avec des taux bas ?

Un PEL (Plan d’Epargne Logement) est-il utile avec des taux bas ?

Malgré son faible rendement de 1 % brut, le Plan d’Epargne Logement (PEL) demeure intéressant pour les épargnants en quête d’un placement 100 % sûr.

Le PEL est un grand classique parmi les produits d’épargne. Si certains soulignent son manque d’attractivité, d’autres voient en ce placement une manière d’assurer une future acquisition immobilière via un accès simplifié aux prêts.

Un produit d’épargne sans risque

Le Plan d’Epargne Logement présente l’avantage de générer des intérêts et de permettre à son souscripteur de décrocher un prêt immobilier. Toutefois, depuis le 1er août 2016, son taux de rémunération annuel brut de prélèvements sociaux est de 1 % contre 2,50 % pour les PEL ouverts entre 2003 et 2015. Face à un tel rendement, il n’est pas surprenant que nombreux épargnants s’orientent vers des placements plus rémunérateurs.

Malgré tout, le PEL reste avantageux si vous envisagez un projet immobilier car il se constitue dans la durée. Les versements minimums imposés sont particulièrement faibles et le détenteur du PEL peut choisir sa périodicité. Il s’agit donc d’un placement intéressant pour une épargne régulière, constituée sur le long terme.

Un coup de pouce pour décrocher un prêt immobilier

Même si le Plan d’Epargne Logement offre un taux de rémunération relativement faible, il représente une réelle opportunité pour les emprunteurs souhaitant investir à moyen ou long terme. En effet, il ouvre droit à une aide d’Etat ou prime d’Etat utilisée pour contracter un prêt dans le cadre de l’achat d’une résidence principale ou secondaire, de la réhabilitation ou de travaux d’aménagement, de réaménagement.

Le PEL est bloqué pendant une durée minimale de 4 ans. Passé ce délai, le souscripteur ne peut plus réaliser de versements mais son épargne continue de produire des intérêts. Il est toutefois possible de récupérer les fonds placés avant 4 ans à n’importe quel moment mais cela entraînera la perte de tout ou partie des avantages liés au PEL et notamment la perte de la prime d’Etat, du taux d’intérêt du prêt immobilier prédéfini, des exonérations d’impôts.

Ainsi, la souscription d’un Plan d’Epargne Logement peut être utile même avec des taux bas si vous souhaitez concrétiser un projet immobilier dans les prochaines années.

Comparez les taux des prêts immobilier !

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : P739ca

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers