Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Finance > Crédit immobilier > Comment estimer le montant total d'un prêt immobilier ?

Comment estimer le montant total d'un prêt immobilier ?

Comment estimer le montant total d'un prêt immobilier ?

Quel que soit le motif de votre emprunt, vous devez en connaître le coût. Découvrez quels sont les éléments à prendre en compte pour bien évaluer le montant total d’un prêt immobilier.

Si vous souscrivez un crédit immobilier, vous devrez rembourser un capital assorti d’un taux d’intérêt et payer les frais annexes. Comment estimer le coût de ce financement ? Comment réduire la facture ? Réponses et conseils.

Les éléments qui impactent le coût d’un prêt immobilier

Plusieurs frais font augmenter le coût total d’un crédit :

Le taux d’intérêt

Il s’agit d’un élément central de la négociation qui dépend de : la durée d’emprunt, la qualité du dossier, la souscription à des services annexes. La nature du prêt est également déterminante puisque dans le cas d’un prêt révisable, le taux varie à la hausse ou à la baisse en fonction de l’évolution de l’indice de référence, alors que dans le cas d’un prêt non-amortissable, la hausse des intérêts est compensée par un avantage fiscal important.

Les frais d’assurance

En France, l’assurance emprunteur est systématiquement exigée par la banque lors de l’octroi d’un crédit immobilier. Son coût varie entre 0,3 et 0,5 % du montant du prêt pour les souscripteurs de moins de 65 ans. Le poids de ce contrat dans le montant total du prêt peut rapidement augmenter avec l’ajout de garanties facultatives comme la perte d’emploi et en fonction de l’assureur choisi.

Les frais de dossier

Les frais de dossier sont prélevés par l’organisme prêteur lors de la mise en place du crédit. Ils correspondent au coût de l’analyse de votre demande. Selon les types de prêts accordés et les banques, ces frais peuvent être fixes ou proportionnels au montant du prêt et représenter jusqu’à 1 % du capital emprunté.

Les frais annexes

Ils représentent les coûts que l’organisme prêteur a engagés pour votre dossier (timbres fiscaux, frais d’enregistrement…). Leur montant se limite généralement à quelques dizaines d’euros.

Conseils pour réduire le coût de son crédit immobilier

Le coût de votre prêt immobilier dépend du montant emprunté, du taux d’intérêt, de la durée du crédit. Il peut être calculé en déduisant le total des mensualités du montant de l’emprunt.

Quelques astuces peuvent permettre de faire baisser la note :

1 - Justifier d’un apport personnel élevé

Plus votre profil d’emprunteur est considéré comme risqué par le prêteur, plus le taux d’intérêt de votre crédit sera élevé. En plaçant un maximum d’apport personnel dans votre plan de financement, vous emprunterez moins ce qui diminuera le risque ainsi que le taux d’intérêt.

2 - Assurance emprunteur : faites jouer la concurrence

Vous n’êtes pas obligé d’adhérer au contrat de groupe proposé par la banque. Pour réaliser des économies, vous pouvez faire jouer la délégation d’assurance à condition que le contrat prévoit des garanties au moins équivalentes.

3 - Négociez certains frais

Certains frais peuvent être négociés comme les pénalités de remboursement anticipé ou les frais de dossier. Toutefois, si la banque vous propose déjà un très bon taux d’intérêt, il est peu probable qu’elle fasse un geste supplémentaire.

4 - Faites appel à un courtier

Le courtier négocie pour vous les meilleures offres de prêt immobilier. Son intervention vous permet de vous consacrer entièrement à la réalisation de votre projet et de profiter de conditions d’emprunt avantageuses.

Pour connaître le montant total de votre prêt immobilier, n’hésitez pas à recourir à un simulateur 100 % en ligne.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers