Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Finance > Crédit immobilier > Avec 2 CDI, comment trouver le meilleur crédit immobilier ?

Avec 2 CDI, comment trouver le meilleur crédit immobilier ?

Avec 2 CDI, comment trouver le meilleur crédit immobilier ?

Avoir deux CDI dans un dossier de prêt immobilier constitue un véritable atout. Cela permet d’augmenter ses chances d’obtenir un financement et de prétendre à de meilleures conditions de remboursement.

Pour obtenir un crédit immobilier destiné à financer un bien ou des travaux, les emprunteurs doivent déposer un dossier auprès d’une banque ou d’un organisme de financement. Voici quelques astuces pour négocier le meilleur taux.

Obtenir un crédit immobilier avec 2 CDI

Avant d’accorder un prêt immobilier, la banque examine attentivement le dossier du demandeur. Un couple d’emprunteurs qui présente deux contrats en CDI décuple ses chances d’obtenir un emprunt auprès de l’établissement. Avec deux salaires pris en compte, ils peuvent prétendre à de meilleures conditions de financement, que ce soit en termes de taux ou de garanties.

Si le CDI est une condition essentielle pour décrocher un crédit, il n’est pas le seul élément étudié par la banque. Effectivement, plusieurs autres points sont examinés : la présence ou non de découverts bancaires, les éventuels autres crédits en cours de remboursement, l’existence d’un apport personnel, le montant et la régularité des revenus perçus.

Ainsi, avec 2 CDI, l’obtention d’un prêt immobilier semble quasiment assurée. Toutefois, les taux peuvent varier de manière importante d’un organisme à l’autre.

Conseils pour trouver le meilleur crédit immobilier avec 2 CDI

Ces conseils vous aideront à négocier la meilleure offre de crédit immobilier avec 2 CDI :

Soigner votre dossier

La première chose à faire est de soigner votre dossier bancaire. A l’approche de votre demande d’emprunt, il est conseillé d’éviter les découverts bancaires et de solder les éventuels crédits à la consommation en cours dans la mesure du possible. Dans l’idéal, il est recommandé de justifier d’un apport personnel correspondant à 20 % du prix d’achat du bien. Cette somme est destinée à couvrir les frais d’acquisition : frais de notaire, frais de garantie, frais de dossier…

Faire une demande auprès de sa banque actuelle

Dans un premier temps, commencez par sonder votre établissement bancaire actuel afin qu’il estime votre capacité d’emprunt. Celui-ci vous indiquera quel est le montant que vous pouvez emprunter et sur quelle durée en fonction de votre taux d’endettement prévisionnel. Lors de ce rendez-vous, faites savoir à votre banquier que vous prévoyez de faire jouer la concurrence, cela l’incitera à vous proposer un taux attractif.

Comparer les offres

Pour profiter des meilleurs taux proposés sur le marché, il est recommandé de solliciter au moins quatre enseignes, deux banques nationales et deux caisses régionales mutualistes. Pour mettre toutes les chances de votre côté, ajoutez à cette comparaison une ou deux banques en ligne.

Si vous souhaitez gagner du temps, vous pouvez recourir à un comparateur 100 % en ligne. Cet outil gratuit et sans engagement trie les offres à votre place. Une fois les résultats affichés, ne vous focalisez pas uniquement sur le taux. En effet, l’assurance emprunteur représente une large part du coût total du crédit. Il est possible de réduire son coût en faisant jouer la délégation d’assurance.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers