5 avantages d'investir en SCPI !

5 avantages d'investir en SCPI !

Vous avez entendu parler des SCPI ? Découvrez tous les avantages de ce placement !

Avoir des parts de SCPI permet de diversifier son patrimoine vers de l’immobilier professionnel en profitant d’un ticket d’entrée modeste. Toutefois, ce n’est pas le seul intérêt. Voici 5 avantages d’investir en SCPI.

Définition d’une SPCI

Une société civile de placement immobilier (SCPI) est un organisme de placement collectif qui a pour rôle de collecter de l’argent auprès d’investisseurs afin d’acquérir et de gérer un patrimoine destiné à la location. Dans le cadre de son activité, une SCPI est amenée à réaliser plusieurs missions : l’acquisition de biens immobiliers, la recherche de locataires, la réalisation des états des lieux, le paiement des charges, la réalisation de travaux, l’encaissement des loyers… Cela n’est pas sans contrepartie pour le souscripteur qui doit s’acquitter de frais de gestion lors de l’achat mais aussi annuellement.

Globalement, l’univers des SCPI est scindé en deux catégories : les SCPI de rendement et les SCPI d’habitation. Si vous souhaitez percevoir des revenus complémentaires et réguliers, mieux vaut se tourner vers les SCPI de rendement, c’est-à-dire des SCPI investies dans l’immobilier d’entreprise (bureaux, commerces, entrepôts…). Si vous préférez profiter de réductions d’impôt, les SCPI fiscales semblent plus adaptées car elles ciblent essentiellement des logements et permettent de bénéficier de dispositifs de défiscalisation (loi Pinel, loi Malraux, déficit foncier…).

Les avantages d’investir en SCPI

1 - Un placement accessible

Le premier avantage de l’investissement en SCPI repose sur l’accessibilité de ce placement. En effet, alors qu’investir dans l’immobilier tertiaire en direct nécessite une mise de fonds importante représentant parfois des centaines de milliers d’euros, l’achat de part de SCPI est plus accessible. En moyenne, une part du capital d’une SCPI vaut entre 150 et 1000 euros. Pour acheter des parts, il suffit de se rapprocher d’une société civile de placement immobilier ou d’un intermédiaire comme une banque.

En cas de besoin, les parts de SCPI peuvent être cédées rapidement. Pour les SCPI à capital fixe, le vendeur doit simplement compléter un formulaire de vente obtenu auprès de la société de gestion. Pour les SCPI à capital variable, l’associé doit émettre une demande de retrait à adresser à la société.

2 - Diversifier ses actifs

La SCPI semble être un investissement intéressant pour les professionnels et particuliers qui cherchent à diversifier leurs placements.

L’investissement dans plusieurs SCPI permet de profiter des différentes dynamiques de marché. Certaines sociétés donnent par exemple la possibilité de bénéficier des perspectives offertes par l’immobilier de santé et d’éducation en Europe alors que d’autres sont spécialisées dans l’immobilier du bureau, un secteur très porteur. Enfin, rien n’empêche de combiner SCPI et investissement durable en s’orientant vers des sociétés dont les produits intègrent des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance. A tous niveaux, la SCPI est un donc un outil de diversification efficace.

3 - Une gestion déléguée

Dans le cadre d’un investissement en SCPI, la gestion est assurée par la société. C’est elle qui se charge de réaliser toutes les opérations de gestion du parc immobilier : identification des immeubles en vue d’investir, acquisitions, sélection des locataires, travaux d’entretien, suivi juridique et administratif, information des associés. Ainsi, après avoir acheté des parts de SCPI, vous n’avez plus à vous occuper de l’activité locative. En contrepartie, la société prélève des frais de gestion sur les loyers qu’elle perçoit avant de verser les dividendes aux investisseurs. De manière générale, ces frais tournent autour de 12 %. Ils doivent être différenciés des frais de souscription qui correspondent à la différence entre le prix d’achat et la valeur au moment de la sortie. Pour les amortir, il est recommandé de conserver ses parts pendant au moins 8 ans.

4 - Une fiscalité attractive

Conformément à l’article 8 du Code général des impôts (CGI), les SCPI sont « fiscalement transparentes » ce qui signifie qu’elles ne sont pas individuellement assujetties à l’impôt. En revanche, chaque associé est taxé sur les revenus fonciers qu’il perçoit.

L’investissement locatif par l’intermédiaire d’une SCPI peut créer un déficit foncier et vous permettre de réduire votre impôt sur le revenu. Pour rappel, chaque année, vous avez la possibilité de déduire jusqu’à 10 700 euros de déficit foncier. L’excédent de déficit foncier peut être reporté et déduit durant 6 ans de l’ensemble de vos revenus ou durant 10 ans de vos seuls revenus fonciers.

Sur le plan fiscal, l’investissement en SCPI ne se démarque donc pas particulièrement de l’investissement en direct puisque dans les deux cas, les revenus fonciers sont soumis à l’impôt.

5 - Une bonne rentabilité

Le rendement d’une SCPI varie selon l’investissement réalisé. Il est généralement compris entre 4 et 6 % ce qui permet de faire fructifier son argent.

Même si ce rendement est en baisse depuis plusieurs années, il reste plus intéressant que celui servi par les placements classiques de type immobilier locatif en direct ou fonds en euros des contrats d’assurance vie.

Pour trouver la meilleure SCPI, il reste nécessaire de confronter les offres avec l’aide d’un comparateur en ligne. Cet outil gratuit et sans engagement se base sur les informations fournies via un formulaire pour vous faire des propositions personnalisées. Au moment de s’engager, la rentabilité n’est pas le seul critère à étudier. Effectivement, il faut porter une attention particulière à la diversification du patrimoine de la société (zones géographiques différentes, structures immobilières différentes, locataires variés et fiables), à la liquidité des parts et aux principaux ratios (taux d’occupation foncier, report à nouveau, provision pour grands travaux). Si besoin, n’hésitez pas à solliciter les services d’un courtier spécialisé. Ce professionnel étudiera votre profil et vos besoins pour vous orienter vers des offres adaptées et sera en mesure de répondre à vos questions.

Vous l’avez compris, investir en SCPI présente de nombreux avantages. Pour autant, il ne faut pas sous-estimer les risques qui y sont liés. Avant de vous lancer, n’hésitez pas à faire une simulation 100 % en ligne pour évaluer l’impact de cet investissement sur vos finances et prendre une décision en conséquence.

Par Nathalie Jouet - Publié le 01/02/2023

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Quelle est la fiscalité des SCPI ? Quelle est la fiscalité des SCPI ? Vous souhaitez acheter des parts de SCPI ? Découvrez quelle est la fiscalité applicable. Au moment de remplir la déclaration fiscale, de nombreuses questions peuvent se poser, notamment...
  • SCPI de déficit foncier : explications, conseils et risques SCPI de déficit foncier : explications, conseils et risques Parmi la catégorie des SCPI fiscales, il existe la SCPI de déficit foncier. Celle-ci permet aux investisseurs de bénéficier d’avantages fiscaux en plus des revenus générés par la mise en...
  • Simulation SCPI : simulateur en ligne gratuit ! Simulation SCPI : simulateur en ligne gratuit ! Vous souhaitez investir sur un placement immobilier performant au comptant ou avec un financement à crédit ? Découvrez comment faire une simulation SCPI.Vous pensez que l’investissement en SCPI...
  • 5 indicateurs à analyser avant d'investir en SCPI 5 indicateurs à analyser avant d'investir en SCPI Vous souhaitez investir en SCPI ? Voici quelques indicateurs à connaître avant de se lancer. Les SCPI sont un bon moyen d’introduire une part d’immobilier locatif dans son portefeuille....