Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Crédits > Crédit consommation : comparateur et simulation gratuite > Prêt étudiant sans caution ni garant : conditions et simulation

Prêt étudiant sans caution ni garant : conditions et simulation

Prêt étudiant sans caution ni garant : conditions et simulation

Vous avez besoin d’un prêt étudiant pour financer vos études ? Comment trouver ce financement sans caution ni garant ?

Vous avez décidé d’opter pour la solution du prêt étudiant pour financer votre formation ? Reste à régler la question de la caution ou du garant. Lorsque les parents ne peuvent pas se porter caution, la situation peut rapidement se compliquer. Tous les détails.

Qu’est-ce qu’un prêt étudiant ?

Un étudiant non boursier dépense en moyenne 1197 euros par mois, selon la Fédération des Associations Générales Etudiantes (FAGE). Ce montant comprend le loyer et les charges, l’alimentation, le transport, les forfaits téléphone et Internet, les loisirs, l’habillement, les coûts d’hygiène. Il n’inclut pas les frais de scolarité qui peuvent s’avérer élevés.

Les étudiants peuvent se tourner vers le prêt étudiant pour financer leurs études. Ce prêt, qui appartient à la catégorie des crédits à la consommation, ne requiert aucun justificatif. Il peut être utilisé pour régler des frais de scolarité, une voiture, des études à l’étranger ou encore pour couvrir les dépenses de la vie courante.

Comment fonctionne le prêt étudiant ?

La durée de remboursement du prêt étudiant dépend de la banque auprès de laquelle il est souscrit et de la situation du demandeur. Elle peut s’étaler sur 10 ans et se découpe en deux phases : une phase de différé pendant les études et une phase d’amortissement à l’entrée dans la vie active.

Concrètement, le remboursement du prêt étudiant ne démarre qu’au terme d’une période de « différé de remboursement ». Cela permet au souscripteur de ne rembourser le prêt qu’après avoir trouvé un emploi stable. L’emprunteur a le choix entre le différé partiel, auquel cas il ne paiera que les intérêts et la cotisation d’assurance, et le différé total auquel cas il ne paiera que l’assurance. Si cette seconde formule semble plus séduisante, elle reste néanmoins plus coûteuse car chaque année, les intérêts viennent s’ajouter au capital emprunté et produisent à leur tour des intérêts.

Il faut également savoir qu’il est possible de rembourser un prêt étudiant par anticipation à tout moment sans avoir à se justifier. Lorsque le montant remboursé est supérieur à 10 000 euros sur une période de 12 mois, une indemnité de remboursement anticipé (IRA) peut s’appliquer mais ne doit toutefois pas dépasser 1 % du crédit (si la durée de remboursement restante est supérieure à 1 an) ou 0,5 % du crédit (si cette durée ne dépasse pas 1 an).

Les conditions d’obtention d’un prêt étudiant

Les conditions pour obtenir un prêt étudiant sont fixées par la banque. Plusieurs justificatifs peuvent être demandés à l’emprunteur afin qu’il prouve sa nationalité française, son âge (moins de 28 ans ou de 30 ans), son statut d’étudiant par le biais du certificat de scolarité.

Le contrat de prêt est obligatoirement au nom de l’étudiant. Cela signifie que ce dernier doit avoir plus de 18 ans. Dans le cas contraire, ses parents peuvent contracter le prêt en son nom.

Pour se prémunir contre le risque de non-remboursement, le prêteur peut exiger des garanties. Il n’est pas rare qu’il demande l’intervention d’un garant, c’est-à-dire d’une personne tierce capable de prendre le relais pour le remboursement du prêt en cas de défaillance du souscripteur principal. Le garant doit être majeur et en mesure de justifier de revenus suffisants par rapport au montant du prêt et aux mensualités.

De manière générale et sous réserve de disposer de revenus suffisamment élevés, les parents sont les principaux garants des étudiants. Toutefois, toute autre personne répondant aux conditions précédemment énoncées peut se porter caution.

Souscrire un prêt étudiant sans caution ni garant, est-ce possible ?

Vous souhaitez souscrire un prêt étudiant pour financer vos études mais aucune personne de votre entourage ne peut se porter garante pour vous ? Il est important de préciser que la caution n’est pas systématiquement imposée par la banque. Si vous travaillez en parallèle de vos études, vous pouvez le faire valoir auprès de l’établissement prêteur qui, selon votre situation, fera peut être l’impasse sur cette garantie.

D’autres solutions de financement des études existent. Il y a d’abord le prêt étudiant garantit par l’Etat qui permet d’emprunter de l’argent pour financer des études sans devoir fournir à la banque la caution d’un proche ou une preuve de revenus. Pour en bénéficier, il faut être inscrit dans un établissement français pour préparer un concours ou un diplôme de l’enseignement supérieur, être majeur et âgé de moins de 28 ans à la date de signature du contrat de prêt, avoir la nationalité française ou celle d’un Etat membre de l’Espace économique européen (EEE). Le montant du prêt obtenu peut atteindre jusqu’à 20 000 euros. Le taux d’intérêt est librement fixé par la banque.

Une autre solution peut être de solliciter le Fonds de garantie des solidarités étudiantes (FGSE). Financé par la Banque Populaire et la LMDE, ce fonds peut servir de caution jusqu’à 25 000 euros.

Comparer pour trouver la meilleure offre de prêt étudiant sans caution ni garant

Trouver la meilleure offre de prêt étudiant sans garantie nécessite de comparer les offres. Pour gagner du temps, vous pouvez recourir à un comparateur 100 % en ligne, gratuit et sans engagement. Cet outil s’utilise simplement en complétant un formulaire rapide portant sur votre situation personnelle et financière ainsi que sur le financement souhaité. Il permet d’obtenir un aperçu des offres les plus intéressantes en quelques clics seulement.

Ainsi, la mise en concurrence des banques est indispensable. Avant de vous engager, pensez à comparer le taux annuel effectif global (TAEG), les frais de dossier et le coût de l’assurance. N’hésitez pas à négocier un allongement de la période de remboursement le temps de trouver un premier emploi à la fin des études. Si besoin, vous pouvez faire appel à un courtier expérimenté qui vous aidera à comparer les offres et choisir celle correspondant le mieux à votre profil. Solliciter ses services ne vous engage à rien puisqu’il n’est rémunéré qu’après la signature du contrat de prêt étudiant.

 
 

Comparateur Crédit Consommation
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers