Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Crédits > Comparateur Crédit Consommation : comparatif 2023 ! > Mini prêt instantané : conseils et offres en ligne

Mini prêt instantané : conseils et offres en ligne

Mini prêt instantané : conseils et offres en ligne

Vous avez besoin d’un prêt sous un délai rapide ? Avez-vous pensé au mini prêt instantané ?

Disponibles en France depuis quelques années, les mini prêts instantanés permettent d’obtenir entre 100 et 2500 euros selon les prêteurs et de recevoir l’argent immédiatement ou très rapidement. Voici ce qu’il faut savoir.

Qu’est-ce qu’un mini prêt instantané ?

Les mini prêts instantanés sont présentés par les banques et organismes qui les proposent comme une avance sur salaire, une manière de financer un achat imprévu ou encore une alternative au découvert bancaire pour mieux terminer les fins de mois.

Ils ne sont pas considérés comme des crédits à la consommation mais plutôt comme des facilités de paiement. Il faut donc savoir que ce type de prêt échappe à toute régulation en matière d’information précontractuelle et de vérification de la solvabilité des emprunteurs.

Contrairement aux crédits à la consommation traditionnels, les mini prêts instantanés permettent d’obtenir des sommes limitées, généralement comprises entre 100 et 2500 euros avec un délai de remboursement qui est de 3 mois voire moins. Parmi leurs principales caractéristiques, on peut citer la simplicité de souscription et la disponibilité immédiate ou quasi-immédiate des fonds.

Les avantages du mini prêt instantané

Souscrire un mini-prêt permet de bénéficier de plusieurs avantages :

Une mise à disposition rapide des fonds

L’argent prêté est disponible sur le compte du consommateur quelques secondes seulement après la souscription. Cette solution est idéale en cas de frais imprévus, indispensables ou essentiels : une réparation à faire sur la voiture ; le remplacement d’un appareil électroménager ; des réservations à l’avance pour les vacances… Attention cependant, cette disponibilité immédiate est parfois optionnelle et payante.

Des formalités de souscription simplifiées

Inutile de fournir une panoplie de justificatifs et de remplir des formulaires à rallonge pour obtenir la somme empruntée. En effet, la demande de crédit se fait sans justificatif. Pour simplifier l’octroi du financement, le prêteur peut demander à l’emprunteur un accès en ligne à l’historique de ses comptes. Ces données lui permettront d’évaluer sa capacité de remboursement.

Des offres transparentes

Le montant global du financement et le montant des mensualités sont communiqués avant la souscription. Pas de mauvaise surprise, tout est très clair dès le premier coup d’œil.

Le mini prêt instantané s’adresse donc aux consommateurs ayant besoin de financer une dépense urgente. Malgré ce besoin rapide de trésorerie et compte tenu de la multitude d’organismes présents sur le marché, il est recommandé de se montrer vigilant avant de s’engager en vérifiant par exemple la crédibilité du fournisseur de crédit. Pour cela, il est possible de se fier aux notes des précédents clients et clients actuels publiées sur Internet.

Qui propose des mini-prêts instantanés ?

Le marché français des mini prêts instantanés est de plus en plus important. Il comporte trois types d’établissements :

Les organismes de crédit spécialisés

En font partie : Floa Bank, filiale de BNP Paribas, et Novum Bank, qui propose en France un service baptisé « Cashper ».

Les banques de détail

Les banques de détail spécialisées dans les mini prêts instantanés comprennent : Boursorama Banque et LCL qui distribue « Flex », un crédit instantané accessible uniquement depuis l’application mobile.

Les acteurs spécialisés

Outre les établissements bancaires, d’autres acteurs se sont spécialisés dans le mini prêt instantané. C’est le cas de Finfrog, une Fintech créée en 2016, qui permet d’emprunter de 200 à 600 euros sur 1, 2 ou 3 mois.

Quel est le coût d’un mini prêt instantané ?

Les frais associés au mini prêt instantané sont relativement faibles. Ils sont calculés en fonction du montant emprunté : entre 1 et 4 % selon les prêteurs. Seules certaines banques facturent des frais fixes. Par exemple, Boursorama Banque applique des frais allant de 5 à 20 euros selon le montant emprunté et LCL des frais compris entre 2 et 20 euros.

La plupart des organismes bancaires et de crédit facturent également l’option permettant de recevoir les fonds instantanément. Il faut compter entre 0,01 et 40 euros chez Floa Bank, 5 euros pour Bling et 30 % du montant emprunté chez Novum Bank.

Enfin, en cas de difficultés de remboursement, des frais de retard non-plafonnés peuvent s’appliquer.

Si vous souhaitez souscrire un mini prêt instantané, veillez à bien étudier l’ensemble des frais liés au crédit. Pour gagner du temps, vous pouvez recourir à un simulateur en ligne, gratuit et sans engagement. Cet outil s’utilise simplement en complétant un formulaire rapide portant sur votre situation personnelle et financière ainsi que votre projet (nature, montant, durée). Le résultat, accessible en moins de 2 minutes, donne un aperçu du coût total du crédit et du montant des mensualités.

Comment comparer efficacement les offres de mini crédit instantané ?

La comparaison des offres de mini prêt instantané est incontournable. Cette démarche offre trois principaux avantages :

  • Un gain de temps : le comparateur se charge de confronter les offres à votre place ;
  • Des économies : l’outil trie les offres en fonction des tarifs et frais proposés ;
  • Une simplicité d’utilisation : le comparateur de mini prêt instantané s’utile simplement en complétant un formulaire rapide.

Concrètement, comparer les mini prêts instantanés avec l’aide d’un outil en ligne ne vous engage à rien et vous permet de repérer quels sont les établissements ou organismes proposant les conditions d’emprunt les plus intéressantes.

Pour faire le bon choix, vous devrez porter attention à plusieurs éléments :

  • Le montant emprunté ;
  • La durée de remboursement ;
  • Le coût total du crédit ;
  • Les conditions de remboursement ;
  • Les frais liés à la mise à disposition immédiate des fonds.

Pour ne pas faire d’erreur, fiez-vous au taux annuel effectif global (TAEG), un indicateur qui regroupe l’ensemble des frais liés au crédit. Ce taux doit obligatoirement être communiqué par la banque prêteuse.

Si vous préférez obtenir un accompagnement ou des conseils personnalisés tout au long de la souscription, vous pouvez faire appel à un courtier. Ce professionnel vous orientera vers les meilleurs contrats.

Par Nathalie Jouet - Publié le 13/04/2023

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers