Assurance emprunteur avec garantie perte d'emploi

Assurance emprunteur avec garantie perte d'emploi

Vous êtes prêt à signer une offre de crédit immobilier ? Votre banquier vous imposera de souscrire une assurance emprunteur.

En cas d’imprévu, l’assurance emprunteur représente un filet de sécurité pour l’assuré. Mais pas que… Pour la banque, c’est aussi la garantie de percevoir les échéances de prêt ou le capital assuré même si l’emprunteur ne peut plus rembourser suite à une invalidité, un arrêt de travail ou encore à la perte de son emploi.

Qu’est-ce que la garantie perte d’emploi ?

La garantie perte d’emploi fait partie des garanties de l’assurance emprunteur avec le décès, l’incapacité temporaire totale (ITT), l’invalidité permanente totale ou partielle (IPT/IPP) et la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA). Il s’agit d’une assurance facultative qui peut être proposée lors de la souscription du crédit immobilier.

Cette garantie peut s’avérer très utile en évitant à l’emprunteur d’avoir à vendre son bien immobilier pour rembourser ses mensualités suite à la perte de son emploi. Avant d’y souscrire, il est néanmoins conseillé de se renseigner sur ses conditions de mise en œuvre.

A qui s’adresse-t-elle ?

Même si personne n’est à l’abri du chômage, tous les emprunteurs ne peuvent pas adhérer à cette assurance. En effet, les conditions d’accès à la garantie perte d’emploi d’une assurance de prêt sont particulièrement strictes. Celle-ci est réservée aux salariés qui peuvent justifier auprès de leur banque d’un contrat à durée indéterminée (CDI). Autrement dit, les salariés en CDD, les professions libérales, les travailleurs indépendants, artisans, commerçants et exploitants agricoles ne sont pas concernés.

Ensuite, il faut savoir que la plupart des organismes prêteurs exigent de la part du souscripteur une ancienneté minimum dans son entreprise variant de 6 mois à 1 an. Les personnes en période d’essai, en préavis de licenciement ou démissionnaires en sont exclues.

Enfin, les assureurs fixent généralement des limites d’âge à respecter en fin de garantie qui oscillent entre 55 et 65 ans.

Dans tous les cas, l’emprunteur qui souhaite bénéficier de la garantie perte d’emploi devra fournir la preuve de son rattachement à un régime d’assurance chômage lors de la souscription.

Les particularités de la garantie chômage

L’assurance chômage ne couvre que la perte d’emploi involontaire. Cela signifie que les cas de démission, de licenciement pour faute grave et de maladie sont exclus.

Par ailleurs, un délai de carence s’applique suite à la perte de l’emploi. Sa durée est comprise entre 6 et 12 mois selon les modalités du contrat. Durant cette période, l’assurance ne prendra pas en charge le remboursement des mensualités.

La garantie perte d’emploi comprend également un délai de franchise pendant lequel la compagnie d’assurance ne versera aucune prestation. Ce délai, qui varie de 3 à 9 mois, démarre à partir de la date de début d’indemnisation par Pôle Emploi ou de la date de licenciement.

L’application des délais de carence et de franchise a pour effet de repousser la date de mise en œuvre de l’indemnisation par l’assureur.

Quels sont les montants d’indemnisation prévus par la garantie perte d’emploi ?

Le contrat d’assurance de prêt immobilier détermine le plafonnement de l’indemnisation. De manière générale, les mensualités ne sont pas intégralement couvertes. Celles-ci sont prises en charge à hauteur de 30 à 80 % selon les assureurs.

Autre point à prendre en compte : le montant de l’indemnisation peut être fixe ou progressif. L’assureur peut par exemple décider de le fixer à 40 % les 6 premiers mois, puis à 60 % les 24 mois qui suivent avant de le porter à 80 %.

Quel que soit le montant d’indemnisation choisi, la prise en charge des échéances reste plafonnée. Le contrat peut ainsi prévoir que le montant maximum des mensualités remboursées par l’assureur n’excèdera pas 1500 euros par mois.

Comment faire jouer cette garantie ?

Pour mettre en œuvre la garantie perte d’emploi, il faut remplir le formulaire dédié mis à disposition par l’assureur ou lui adresser un mail comportant les justificatifs nécessaires. Il peut s’agir d’un certificat médical, d’un acte de décès ou encore d’une attestation délivrée par la Sécurité sociale.

Après avoir réceptionné votre demande, l’assureur étudiera votre contrat pour vérifier que le sinistre concerné est bien garanti. Il fera ensuite une éventuelle proposition d’indemnisation.

Quel est son coût ?

Le coût de la garantie perte d’emploi correspond à un taux annuel qui varie de 0,10 à 0,60 % de la somme empruntée. Celui-ci s’ajoute aux frais de l’assurance souscrite dans le cadre du crédit immobilier. Par exemple, si vous avez opté pour une assurance chômage au taux annuel de 0,50 % et emprunté 200 000 euros sur 20 ans, cette garantie vous coûtera environ 12 000 euros sur la durée totale du crédit.

Avant de vous engager, pensez à comparer les offres d’assurance emprunteur avec garantie perte d’emploi. Cela peut vous faire réaliser d’importantes économies.

Conseils pour trouver la meilleure assurance de prêt avec garantie chômage

Bien qu’elle soit facultative, la garantie perte d’emploi peut s’avérer particulièrement intéressante pour l’emprunteur et contribuer à rassurer le prêteur. Avant d’y souscrire, il est conseillé de se pencher sur ses conditions de mise en œuvre et les exclusions qui y sont liées.

Pour profiter de la meilleure assurance de prêt avec garantie chômage, il est également possible de recourir à un comparateur en ligne gratuit et sans engagement. Cet outil simple d’utilisation confronte plusieurs dizaines d’offres en moins de 2 minutes et ne suggère que celles correspondant aux critères renseignés via le formulaire. L’autre solution, pour gagner du temps et faire des économies, consiste à faire appel à un courtier en assurance de prêt. Ce professionnel dispose de connaissances étendues en la matière ainsi qu’un réseau de partenaires auprès duquel il peut négocier les offres. En plus d’obtenir des tarifs attractifs pour ses clients, le courtier leur donne des conseils personnalisés et les accompagne tout au long de la souscription.

Vous l’avez compris, la garantie perte d’emploi de l’assurance de crédit offre une sécurité supplémentaire à l’emprunteur. Toutefois, ses conditions d’accès sont restreintes et son coût élevé. Pour vous faire une idée du tarif de votre future assurance, vous pouvez faire une simulation en ligne.

 
 

Comparateur Assurance Prêt Immobilier
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers