Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Assurances > Les Assurances pour Particuliers > Assurance Emprunteur : comparateur et simulation gratuite > Quel est le meilleur taux d’assurance de prêt immobilier 2023 ?

Quel est le meilleur taux d’assurance de prêt immobilier 2023 ?

Quel est le meilleur taux d’assurance de prêt immobilier 2023 ?

Vous allez prochainement acheter un bien immobilier ? La banque vous imposera de souscrire une assurance emprunteur.

Lors de la souscription d’une assurance de crédit, les montants peuvent varier de manière importante. Comment trouver l’offre la moins chère ? Quel est le meilleur taux d’assurance de prêt immobilier en 2023 ? Nos réponses !

Pourquoi souscrire une assurance de prêt ?

L’assurance emprunteur prend le relais si vous n’êtes plus en mesure d’assurer le remboursement de vos mensualités de crédit immobilier. Selon l’aléa subi et les garanties souscrites, elle prendra en charge tout ou partie du capital restant dû.

Pour rappel, la plupart des contrats proposent systématiquement les garanties décès et perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA). Pour être mieux protégé, vous pouvez adhérer à des garanties optionnelles telles que la garantie invalidité (totale ou partielle), la garantie incapacité temporaire de travail (ITT) et la garantie perte d’emploi. Plus les garanties contractées sont nombreuses, plus le prix de l’assurance est élevé.

L’assurance de crédit offre donc deux principaux avantages. D’abord, elle permet de garantir le remboursement du prêt en cas d’insolvabilité. Ensuite, elle évite la transmission de la dette aux héritiers suite au décès de l’emprunteur. Sans assurance, ces derniers auraient été contraints de poursuivre les remboursements pour conserver le bien ou de le vendre afin de restituer la somme prêtée.

A quoi correspond le taux de l’assurance de prêt immobilier ?

Le taux d’assurance emprunteur est une composante importante de l’emprunt. Il ne doit pas être confondu avec le taux du prêt immobilier. Alors que le premier sert à calculer les mensualités de l’assurance, le deuxième correspond au taux d’intérêt du montant emprunté.

Ce taux affiché en pourcentage exprime le montant des cotisations annuelles. Selon le type de contrat choisi, il peut s’agir d’un pourcentage du montant initialement emprunté ou sur le capital restant dû. En règle générale, les établissements bancaires l’appliquent sur le capital initial.

Pour comparer efficacement les offres, les emprunteurs ont tout intérêt à se baser sur le taux annuel effectif d’assurance (TAEA) qui donne un aperçu du coût global de l’assurance en tenant compte du taux nominal et de différents frais (frais de dossier, commissions, échéances d’assurance, etc.). Le principal intérêt de cet indicateur est qu’il exprime le coût de l’assurance en taux comparable au taux nominal du crédit. Il est donc possible de l’additionner pour obtenir le coût réel du prêt, assurance comprise. En l’incluant, on voit que l’assurance emprunteur est un élément clé du coût total du crédit, le second après les intérêts.

Méthode de calcul du taux d’assurance emprunteur

Hormis le montant et la durée du crédit, plusieurs critères sont pris en compte pour fixer le taux de l’assurance de prêt :

Le niveau de garanties

Le niveau de couverture de l’assurance influe sur le taux d’assurance. Les garanties proposées en option augmentent logiquement le coût de l’assurance et de fait, le coût total du crédit immobilier.

L’âge de l’emprunteur

Plus un emprunteur est âgé, plus la banque prend des risques à assurer son prêt immobilier. Effectivement, avec les années, les probabilités de ne pas rembourser le prêt jusqu’à son terme augmentent. Ainsi, si l’emprunteur est âgé, la surprime appliquée sera importante.

L’activité professionnelle

Le fait de percevoir des revenus stables et réguliers contribue à rassurer l’organisme prêteur. Toutefois, si l’emprunteur exerce un métier considéré comme dangereux (policier, militaire, pompier, convoyeur de fonds…), l’assureur proposera un taux plus élevé.

Les quotités

La quotité permet de répartir la couverture proposée par l’assureur entre plusieurs emprunteurs. Si vous empruntez à deux, l’addition des quotités doit représenter au moins 100 % mais peut aller jusqu’à 200 % (soit 100 % par emprunteur). Cette répartition dépend du profil de chacun et notamment des revenus individuels, de la capacité de remboursement, de la situation professionnelle et de l’état de santé de chaque demandeur.

L’état de santé

Plus l’état de santé de l’emprunteur est dégradé (antécédents médicaux, maladie chronique, pathologies…), plus le taux d’assurance de prêt immobilier sera élevé.

La pratique d’un sport à risques

La pratique d’un sport considéré comme à risques par les assureurs (sports de montagne, aériens ou nautiques) peut augmenter le coût de l’assurance de crédit voire même entraîner un refus d’assurance. Quel que soit le sport pratiqué, il est conseillé de rester sincère lors de la souscription pour éviter que l’assureur ne prononce la nullité du contrat.

Comment trouver le meilleur taux d’assurance de prêt immobilier en 2023 ?

Vous vous apprêtez à acheter un bien immobilier ? La banque propose systématiquement la souscription à son assurance de groupe reposant sur une mutualisation des risques. Toutefois, le taux associé n’est pas toujours intéressant. Pour réduire le coût de votre assurance, vous pouvez faire jouer la loi Lagarde qui permet de souscrire un contrat auprès d’un assureur externe dès lors qu’il présente des garanties au moins équivalentes. Cette opération est plus connue sous le nom de « délégation d’assurance ».

Si vous avez déjà souscrit une assurance de prêt immobilier, rien ne vous empêche de résilier votre contrat pour en souscrire une autre plus avantageuse. Pour cela, vous pouvez faire valoir la loi Hamon (assurance souscrite il y a moins d’un an) ou la loi Bourquin en respectant le délai de préavis imposé.

Pour trouver le meilleur taux d’assurance de prêt immobilier en 2023, n’hésitez pas à recourir à un comparateur d’assurance emprunteur en ligne, gratuit et sans engagement. Cet outil permet de confronter les offres en quelques clics seulement en remplissant un formulaire rapide portant sur votre profil.

Si vous préférez être accompagné pendant la souscription, un courtier peut vous aider à bénéficier de l’offre la plus avantageuse en faisant jouer son réseau de partenaires étendu. Il est également en mesure de répondre à vos questions pendant toute la durée du contrat. Concrètement, passer par un courtier spécialisé en assurance de crédit ne vous engage à rien mais peut vous faire gagner un temps précieux.

N’hésitez plus, faites jouer la concurrence pour négocier le meilleur taux d’assurance de prêt immobilier en 2023 !

 
 

Comparateur Assurance Emprunteur
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers