Sur quels critères choisir une assurance emprunteur ?

Sur quels critères choisir une assurance emprunteur ?

L’assurance emprunteur tient un rôle fondamental dans un prêt immobilier puisqu’il sécurise en même temps le souscripteur et la banque contre les risques de défaillance de remboursement dus à un accident de la vie tels qu’un décès, une invalidité ou une maladie. Étant donné son importance, cette couverture est à choisir avec la plus grande minutie en tenant compte d’une foule de critères.

1 - Délégation d’assurance ou assurance de groupe ?

Au moment de choisir une assurance emprunteur, l’assuré devra opter pour l’assurance bancaire ou la délégation d’assurance. Avant la signature du prêt immobilier, la banque va systématiquement proposer un contrat de groupe à son client. Sur ce type d’offre, les risques sont mutualisés entre tous les différents emprunteurs et il est quasiment impossible d’obtenir un contrat personnalisé. Cela signifie que les garanties offertes ne correspondent pas forcément aux besoins et au profil de l’assuré. Et bien que souscrire à ce contrat de groupe favorise facilement l’accès à l’emprunt, il a pour défaut de coûter relativement cher. Tout cela sans compter que le montant des cotisations est calqué sur le capital initial emprunté, ce qui signifie qu’aucune baisse ne peut être envisagée dans le temps. Pour toutes ces raisons, il est préconisé de miser plutôt sur une assurance externe à la banque.

C’est ce qu’on nomme la délégation d’assurance. Cette démarche a été rendue possible grâce à la Loi Hamon et l’amendement Bouquin qui permet plus aisément de changer d’assureur. L’assurance emprunteur individuelle a l’avantage de fournir un contrat sur mesure. Son prix est plus compétitif par rapport aux assurances de groupe notamment parce que le coût des primes dépend du capital restant dû, ce qui fait qu’à chaque remboursement de mensualités, il diminue également.

2 - Les garanties de l’assurance emprunteur

Un des points focaux qui mérite toutes les attentions lors du choix d’une assurance emprunteur concerne les garanties incluses dans le contrat. Ce dernier doit obligatoirement comprendre une garantie décès et invalidité. La garantie décès assure un remboursement total et sans condition du capital restant dû. La garantie Perte totale et irréversible d’autonomie de son côté prend aussi en charge l’invalidité à hauteur de 100% tout en procurant une assistance. Si l’assuré est touché par une invalidité de 66% ou plus, il bénéficie de la garantie invalidité permanente totale.

Et si l’invalidité est de 33%, c’est la garantie invalidité permanente partielle qui entre en jeu. Enfin, s’il ne peut pas travailler de façon temporaire, il peut demander l’activation de la garantie incapacité temporaire totale. Attention, il convient de faire la différence entre l’incapacité d’exercer « toute activité professionnelle » et « son activité professionnelle ». Avec la première condition, la garantie est invalide si l’assuré peut exercer un autre métier que son ancienne profession suite à un accident ou une maladie. La clause « son activité professionnelle » s’avère beaucoup plus couvrante.

3 - Les exclusions de garanties

La plupart des assurances comprennent des exclusions de garanties. Il en existe certaines qui sont communes à tous les contrats comme les émeutes, les faits de guerre, les accidents nucléaires, les actes de terrorisme, le suicide ou les comportements illégaux ou irresponsables de l’assuré. Pratiquer un métier dangereux ou un sport extrême fait aussi l’objet d’exclusions. Par ailleurs, il est parfois difficile d’obtenir une assurance lorsqu’on est victime de certaines maladies comme les troubles psychologiques, problèmes lombaires, cancers et autres pathologies.

4 - Les délais de franchise et de carence

À l’adhésion à une assurance emprunteur, l’assureur applique un délai de carence s’étendant sur une période de 1 à 12 mois après la signature du contrat. Durant ce laps de temps, l’assuré est redevable des cotisations, mais par contre, il ne bénéficie d’aucune garantie. Par ailleurs, un délai de franchise peut également être prévu par le contrat et durer entre 3 à 6 mois. Il s’agit du délai d’indemnisation d’un sinistre après la déclaration de l’évènement auprès de la compagnie.

5 - Le prix de l’assurance emprunteur

L’assurance emprunteur représente entre 25 et 30% du coût total d’un prêt immobilier. Le choix du bon contrat s’effectuera alors en fonction du prix des cotisations qui dépend surtout du profil de l’assuré. Les personnes présentant un risque médical, un risque professionnel ou pratiquant des activités de loisirs dangereuses, sont redevables d’une prime majorée et sont impactées par de nombreuses exclusions. Parmi les autres critères utilisés par l’assureur pour sa tarification figurent l’âge de l’emprunteur, le capital emprunté et la durée de remboursement.

 
 

Comparateur Assurance Prêt Immobilier
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Tout savoir sur l'assurance de prêt immobilier Tout savoir sur l'assurance de prêt immobilier Comprendre son contrat d’assurance emprunteur paraît toujours compliqué ! Découvrez les points importants à étudier pour être sûr de choisir les bonnes garanties et au meilleur...
  •