Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Assurances > Les Assurances pour Particuliers > Assurance Emprunteur : comparateur et simulation gratuite > Comment faire jouer la concurrence pour son assurance de prêt immobilier ?

Comment faire jouer la concurrence pour son assurance de prêt immobilier ?

Comment faire jouer la concurrence pour son assurance de prêt immobilier ?

Souscrire une assurance emprunteur liée à un crédit immobilier est un passage obligé. Il est désormais facile de comparer les offres et trouver une assurance de prêt individuelle plus intéressante que le contrat de groupe.

Malgré la loi Lagarde de 2010 instaurant la possibilité pour l’emprunteur de souscrire une assurance de prêt immobilier auprès de l’établissement de son choix, la concurrence ne joue pas pleinement. Comment comparer efficacement les offres d’assurance de prêt immobilier ? Réponses et conseils.

Une protection coûteuse

L’assurance de prêt, exigée par les banques, lors de l’octroi d’un crédit immobilier, couvre tout ou partie des mensualités restantes en cas de décès de l’assuré, de perte totale et irréversible d’autonomie, d’incapacité, d’invalidité et éventuellement de perte d’emploi. Bien que cette couverture soit aujourd’hui incontournable pour espérer concrétiser un projet d’achat immobilier, son coût reste particulièrement élevé, de l’ordre de 20 % à 25 % du coût total du financement.

Grâce aux lois Lagarde, Hamon, à l’amendement Bourquin et depuis peu à la loi Lemoine, la délégation d’assurance se démocratise. Pour rappel, cette opération consiste à opter pour une assurance emprunteur différente de celle proposée par la banque à condition qu’elle propose des garanties au moins équivalentes.

Réduire la facture grâce à la délégation d’assurance

La loi Lagarde permet depuis 2010 de délier le crédit de l’assurance de prêt immobilier. Autrement dit, l’emprunteur n’est plus contraint d’adhérer à l’assurance de groupe pour obtenir son financement. Si le principe peut sembler simple sur le papier, en pratique, il est plus difficile à mettre en œuvre. En effet, certaines banques, bien décidées à conserver leurs marges sur ce produit, tentent de dissuader leurs clients en allongeant les délais d’examen des demandes de délégation, en multipliant les refus pour défaut d’équivalence des garanties ou en appliquant des frais. Heureusement, depuis une dizaine d’années, la réglementation est régulièrement renforcée pour limiter la pression exercée par ces organismes.

Concrètement, faire jouer la délégation d’assurance présente deux principaux avantages. D’abord, cela permet de bénéficier d’un contrat mieux adapté à ses besoins. Ensuite, les tarifs sont plus intéressants que ceux d’un contrat de groupe, les assurances individuelles pouvant être jusqu’à deux fois moins chères.

Pour faire valoir la loi Lagarde, il suffit de choisir une assurance de prêt adaptée à ses besoins avec des garanties au moins équivalentes à celles du contrat de groupe puis, de transmettre le devis correspondant à l’établissement prêteur. Ce dernier dispose de 10 jours ouvrés pour donner sa réponse. Si vous vous retrouvez face à un refus de la banque, elle devra vous expliquer de manière précise en quoi le contrat présenté ne respecte pas le principe d’équivalence des garanties. Pour ne pas commettre d’erreur, vérifiez bien les fiches standardisées d’information (FSI) des deux contrats.

Changer d’assurance de prêt en cours de contrat

Si vous avez déjà souscrit une assurance de crédit, la loi vous autorise à en changer pendant la période de remboursement du prêt immobilier.

Depuis juillet 2014, la loi Hamon permet de changer d’assurance dans la première année suivant la signature de l’offre de prêt. L’amendement Bourquin et la loi Lemoine offrent encore plus de liberté aux souscripteurs en leur donnant la possibilité de résilier et de changer d’assurance emprunteur à tout moment et sans frais. Pour cela, il faut envoyer une demande de résiliation à l’assureur et une demande de substitution d’assurance au prêteur. En cas d’accord, la banque dispose de 10 jours ouvrés pour modifier par avenant le contrat de prêt immobilier, notamment pour y indiquer le taux annuel effectif global (TAEG). Cette information doit être communiquée à l’assureur par courrier recommandé.

Comparer les offres en ligne

Le comparateur d’assurance de prêt immobilier en ligne est utile pour se faire une idée des prix proposés sur le marché. Pour rappel, les prix varient selon les assureurs mais surtout selon les éléments qui ont été déclarés dans le questionnaire de santé (maladies, tabagisme…), votre âge et la durée du crédit.

L’utilisation d’un comparateur en ligne est relativement simple. Il suffit de compléter un formulaire rapide en répondant à quelques questions portant sur votre profil (âge, état de santé, profession, pratiques sportives…) et les caractéristiques du prêt souscrit pour accéder à des devis personnalisés. Pour souscrire le meilleur contrat, il est conseillé d’étudier attentivement les garanties proposées, les exclusions, les délais de franchise et de carence appliqués, le montant de la prime. Une fois l’assurance choisie, il est possible d’y adhérer en quelques clics sans avoir à se déplacer.

Faire appel à un courtier en assurance emprunteur

Le courtier spécialisé en assurance emprunteur a pour rôle de négocier les meilleures conditions de prise en charge et de vous accompagner tout au long de la souscription. Pour pouvoir exercer sa profession, il doit disposer d’une habilitation IOBSP (intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement). Son obtention suppose d’exercer l’intermédiation à titre habituel, la remise par la banque d’un mandat précisant la nature des missions confiées, la perception d’une rémunération.

Plus précisément, passer par un courtier en assurance de prêt immobilier permet de réaliser des économies en profitant d’une offre aux garanties personnalisées et adaptée à son budget. De plus, cet expert s’occupe de tout en transférant votre dossier auprès des assureurs et en assurant son suivi vous faisant gagner un temps précieux. Enfin, le courtier vous apporte des conseils personnalisés à tous les stades de la souscription et répond à vos questions.

Vous pouvez faire appel à un courtier en ligne ou en agence. Pour éviter les mauvaises surprises, vérifiez que le professionnel choisi est enregistré à l’ORIAS. Consultez également son réseau et renseignez-vous sur son expérience. Vous pourrez vous faire une idée de la qualité des services qu’il propose en lisant les avis laissés sur Internet par ses précédents clients.

Ainsi, le meilleur moyen de faire jouer la concurrence pour trouver une assurance de crédit optimale est de recourir à un comparateur en ligne ou de solliciter les services d’un courtier expérimenté.

 
 

Comparateur Assurance Emprunteur
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers