Assurance habitation sans franchise : explications

Assurance habitation sans franchise : explications

L’assurance habitation est faite d’une multitude de subtilités qu’il est impératif de prendre en considération avant toute adhésion. Parmi les éléments les plus importants à connaître figure la franchise correspondant au montant non remboursé par l’assureur à l’issue d’un sinistre. Il est possible de trouver des assurances habitation sans franchise, mais ces offres ont leurs avantages et inconvénients. Explications.

Qu’est-ce que la franchise en assurance habitation ?

En assurance habitation, la franchise correspond à une somme qui reste à la charge de l’assuré suite à un sinistre. Elle est déduite du remboursement normalement versé à l’assuré. Par exemple, après un sinistre d’un montant de 1000 euros, une franchise de 300 euros signifie que la compagnie d’assurance n’indemnise que 700 euros maximum. Le reste est laissé à la charge de l’assuré. Ce système a été mis en place dans l’optique d’une mutualisation des risques et en vue de mieux conscientiser les consommateurs. En effet, ces derniers ont tendance à signaler toutes sortes de sinistres, y compris les plus mineurs. Or, s’occuper de ces dossiers finit par coûter cher à l’assureur sans parler de la gestion de la police qui devient plus lourde et contraignante. Le montant de cette franchise est déterminé dans le contrat et peut se présenter sous la forme d’une somme fixe, d’un pourcentage du montant de l’indemnisation ou d’un montant indexé sur l’indice de la Fédération Française du Bâtiment (FFB).

Une particularité de la franchise est qu’elle est « rachetable » autrement dit qu’elle peut être supprimée lors du remboursement du sinistre par la compagnie d’assurance, mais dans ce cas, l’assuré doit s’attendre à payer des primes plus élevées. Par ailleurs, l’assureur a aussi le droit d’augmenter le montant de la franchise si l’assuré n’a pas réalisé les mesures de prévention et les moyens de protection qu’il a exigés. Par exemple chez certaines compagnies, une augmentation de 20% de la franchise est appliquée lorsque l’assuré ne procède pas à un ramonage annuel des conduits de cheminées, des poêles à bois, des chaudières ou des inserts. Inversement, l’assureur supprime la franchise lorsque l’assuré se montre prévoyant. Admettons qu’un incendie se produit chez lui et qu’il a utilisé un extincteur pour éteindre le feu et limiter les dégâts. Ce genre d’acte est « récompensé » par quelques assureurs.

Y a-t-il un intérêt à souscrire à une assurance habitation sans franchise ? Comment en trouver ?

Beaucoup de personnes trouvent l’idée d’avoir une somme à leur charge pénalisante, c’est pourquoi elles s’intéressent à l’assurance habitation sans franchise. Comme son titre l’annonce, ce genre de contrat verse la totalité de l’indemnisation suite à un dommage et n’exige aucune participation de la part de l’assuré. Il est avantageux s’il est question de couvrir des biens onéreux ou des risques importants. Toutefois, avant d’adhérer à ce type d’assurance, il faut garder en tête que le coût des cotisations est calqué sur le montant des franchises. Si celui-ci est élevé, alors le prix des primes baisse. Inversement, lorsque la franchise est faible, le coût des cotisations augmente. Autant dire qu’avec une assurance habitation sans franchise, l’assuré doit s’attendre à payer des primes annuelles très élevées.

L’exercice le plus périlleux pour un consommateur sera aussi de trouver ce type de contrat. Car les assurances sans franchise ne sont pas courantes et les assureurs qui les proposent sont peu nombreux. L’idéal est de procéder à une comparaison des offres en ligne afin de les dénicher. Grâce à des outils gratuits et sans engagement, il est possible de tomber plus facilement sur les meilleurs contrats du marché. Cette comparaison est l’occasion de mettre en concurrence les compagnies et d’obtenir des contrats offrant un bon rapport garanties/prix.

 
 

Comparateur Assurance Habitation
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Assurance habitation pour colocation Assurance habitation pour colocation Actuellement, les logements sont de moins en moins accessibles et les loyers sont en hausse. Pour résoudre leurs problèmes de logement, certaines personnes se mettent alors en colocation. C’est...
  • Pourquoi passer par un courtier en assurance habitation ? Pourquoi passer par un courtier en assurance habitation ? À la différence d’un agent général d’assurance, le courtier n’est pas affilié à une compagnie d’assurance donnée. Il exerce ainsi sa profession de manière tout à fait indépendante,...
  • Quelle assurance habitation en zone inondable ? Quelle assurance habitation en zone inondable ? Plus une habitation est soumise à des risques, plus elle doit bénéficier d’une bonne couverture. En matière d’assurance habitation, toutes les maisons ne sont pas toutes sur le même pied...
  •