Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Gestion de Patrimoine > Le bilan patrimonial : à quoi sert-il ? Quelles informations en tirer ?

Le bilan patrimonial : à quoi sert-il ? Quelles informations en tirer ?

Le bilan patrimonial : à quoi sert-il ? Quelles informations en tirer ?

Le bilan patrimonial est une étude diagnostic réalisée par un professionnel en vue d’établir avec détail la situation financière et fiscale d’une personne ou d’un ménage.

Si cette analyse tient compte de la situation personnelle et professionnelle du ou des concernés, elle a pour objectif de mettre en place une stratégie patrimoniale adaptée à ses/leurs projets et à ses/leurs attentes et non à dresser un simple état des lieux à un moment donné. À quoi sert véritablement un bilan patrimonial ? Quelles informations en tirer ? Faisons le point pour tenter d’y voir plus clair.

Qu’est-ce qu’un bilan patrimonial ?

Le bilan patrimonial est une étude personnalisée du patrimoine d’une personne ou d’un ménage. Cette étude tient compte de la situation sociale, fiscale et juridique en vue d’établir une stratégie patrimoniale. Ce bilan vise en effet à s’appuyer sur la globalité du patrimoine (financier et matériel) d’un contribuable ou d’un couple et ses objectifs personnels afin de proposer une stratégie patrimoniale adaptée.

Cette étude peut être réalisée avec un banquier, un conseiller en gestion de patrimoine ou un investisseur. Ce bilan peut être nécessaire à certains moments de la vie (mariage, divorce, héritage, etc.), ou conseillé pour faire fructifier ce patrimoine de manière efficace ou encore pour la préparation d’un projet spécifique dans les meilleures conditions.

Il faut savoir qu’un bilan patrimonial ne sert pas qu’à dresser un état des lieux de vos finances et de votre patrimoine, mais à mettre en place une stratégie future. En effet, ce type de bilan permet d’analyser votre situation actuelle et à venir, d’étudier vos placements financiers en cours et de les réajuster en cas de besoin, mais aussi d’anticiper sur la retraite ou sur d’autres projets. Quoi qu’il en soit, le professionnel en charge du bilan patrimonial analyse systématiquement les objectifs à court, moyen et long terme.

Quelle est l’utilité d’un bilan patrimonial ? Quelles informations en tirer ?

Faire un bilan patrimonial est une action judicieuse pour préparer certains projets à court, moyen ou long terme. En effet, ce bilan vise à réaliser un diagnostic de votre situation financière et patrimoniale et de mettre en place une stratégie adaptée.

Un bilan patrimonial présente plusieurs utilités.

Une solution pour faire le point sur votre situation financière

Le bilan patrimonial permet de faire un point détaillé sur l’ensemble de votre patrimoine financier, mobilier et immobilier. En effet, cette étude vise à lister l’ensemble des biens immobiliers et des placements divers dont vous êtes détenteur.

Un diagnostic financier précis permet de comparer la situation actuelle de votre patrimoine à celle passée et de prévoir son avenir avec plus ou moins de détails afin de mettre en place des solutions appropriées. L’exhaustivité et la précision sont de rigueur puisque le bilan patrimonial doit tenir compte de votre état financier, fiscal et successoral.

Un moyen de déterminer les objectifs nécessaires à votre projet de vie

Votre bilan patrimonial doit tenir compte de vos objectifs et projets de vie à court, moyen et long terme. En ce sens, il peut vous aider à vous constituer une épargne en vue de la faire fructifier, à préparer votre retraite ou votre succession, à protéger vos proches, à améliorer vos revenus, à vous constituer ou à développer votre patrimoine immobilier, à réduire votre imposition, etc.

En tenant compte de votre situation dans sa globalité, le professionnel qui dresse votre bilan fiscal doit pouvoir identifier les forces et les faiblesses de votre patrimoine, en vue de lui faire retrouver son équilibre et de concrétiser vos projets.

En outre, il importe de quantifier votre niveau de tolérance au risque. En effet, pour faire les placements les plus judicieux, votre conseiller se devra de faire le point sur votre niveau de prise de risque. Êtes-vous prêt à risquer de perdre de l’argent pour en gagner ? Préférez-vous jouer la sécurité quitte à n’être gagnant qu’à long terme et à moindre efficacité ? En fonction de votre profil et de vos objectifs, votre appétence du risque aura une grande importance.

Un outil pour optimiser votre fiscalité et vos placements

Le bilan patrimonial présente l’intérêt de faire le point sur votre patrimoine dans sa globalité afin de vous permettre de le faire fructifier par des placements adaptés et une fiscalité réduite. Pour ce faire, votre conseiller vous propose des produits et placements capables de répondre à votre besoin en termes de rentabilité et qui tiennent compte de votre degré de tolérance du risque et de vos projets. Cette stratégie patrimoniale est rendue plus solide par l’édification d’un bilan précis et détaillé.

Comment faire un bilan patrimonial ?

Bilan patrimonial : quelles pièces fournir ?

Voici les documents nécessaires à la réalisation de votre bilan patrimonial :

  • Votre dernier avis d’imposition,
  • Vos trois derniers relevés de comptes,
  • L’ensemble de vos relevés et documents relatifs à toutes les formes d’épargne (livret A, LLD, PEL, assurance vie, épargne salariale, etc.),
  • Une estimation de la valeur de vos biens immobiliers et des montants perçus dans le cadre de leur location,
  • Les documents relatifs à vos différents crédits en cours,
  • Vos actes de donations,
  • Vos trois derniers bulletins de salaire,
  • Les documents relatifs à d’autres formes de revenus.

Le conseiller aura également besoin de connaître votre âge, votre profession, votre statut professionnel, votre situation familiale, votre régime matrimonial le cas échéant et votre taux marginal d’imposition.

Bilan patrimonial : comment se déroule-t-il ?

Le bilan patrimonial se découpe en plusieurs étapes :

  • La liste de votre patrimoine : le conseiller établit le bilan de ce que vous possédez en termes d’actifs (biens d’usage, biens professionnels, biens immobiliers, placements financiers et épargnes, etc.) et en déduit ce que vous devez éventuellement (emprunts privés et professionnels, dettes, etc.). Ceci lui permet d’établir ce que vous possédez véritablement.
  • L’analyse de votre budget : il analyse vos revenus professionnels, vos revenus locatifs et d’autres formes, ainsi que votre capacité à épargner.
  • L’établissement de vos objectifs : il liste vos objectifs et vérifie que ceux-ci soient en adéquation avec votre situation et l’état de votre patrimoine.
  • La mise en place de préconisations et d’actions stratégiques : il vous propose des stratégies de placement et de gestion qui répondent à vos objectifs en tenant compte de votre profil, de votre situation personnelle et fiscale et de votre degré de risque.

Combien coûte un bilan patrimonial ?

Si vous pouvez réaliser un bilan patrimonial avec certains banquiers ou assureurs gratuitement, ces propositions sont rares et surtout rarement complètes. À ce jour, les conseillers en gestion de patrimoine sont les professionnels les plus compétents en matière, ou à défaut, un notaire ou un avocat fiscaliste.

Pour un bilan basique, comptez 500 à 1 500 euros. Néanmoins, pour une étude plus poussée sur un patrimoine conséquent, vous pouvez vous attendre à plusieurs dizaines de milliers d’euros. N’hésitez pas à vous renseigner au préalable, voire à solliciter un devis, car ce type d’étude engendre des frais annexes souvent très importants.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers