Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Retraite > Pour bien vivre à la retraite, combien faut-il de revenus mensuels ?

Pour bien vivre à la retraite, combien faut-il de revenus mensuels ?

Pour bien vivre à la retraite, combien faut-il de revenus mensuels ?

Combien de revenus mensuels faut-il percevoir pour bien vivre à la retraite ? Vaste question dont la réponse est nécessairement subjective, car nous n’avons pas tous les mêmes modes de vie, les mêmes objectifs, les mêmes aspirations, ni les mêmes envies. Néanmoins, face à l’augmentation constante du coût de la vie, la majorité des Français estiment que le montant moyen d’une pension de retraite décente doit s’élever à 2 600 euros brut pour couvrir les dépenses courantes et permettre de profiter de quelques loisirs. Nous sommes bien loin de la moyenne actuelle des pensions de retraite, qui s’élevait à 1 503 euros brut en 2020 !

En conséquence, pour espérer vivre décemment à la retraite, il devient plus que nécessaire d’envisager d’autres solutions destinées à compléter ces revenus insuffisants. Épargne, poursuite de la vie active, reprise d’une activité salariée ou encore création d’une entreprise ? Les solutions existent, encore faut-il les connaitre et bien se préparer. Faisons le point dans ce dossier.

Pension de retraite : à combien faut-il s’attendre ?

En France, les retraités perçoivent une pension de retraite moyenne qui s’élève à 1 503 euros brut, soit 1 393 euros net, ce qui correspond à un revenu annuel moyen de 18 036 euros brut, soit 16 719 euros net. Le passage à la retraite entraine une diminution des revenus à laquelle tous les actifs s’attendent, mais cette réduction est généralement supérieure aux prévisions des Français, et de beaucoup !

En effet, la diminution des revenus lors du passage à la retraite est connue, mais elle est surtout perçue comme démesurée face à l’augmentation du coût de la vie. Il est déjà bien souvent difficile, pour la majorité des ménages, de supporter les dépenses quotidiennes et leur augmentation alors qu’ils perçoivent leur salaire. En conséquence, la réduction des revenus engendrée par la retraite contraint bon nombre de retraités à revoir complètement leur mode de vie.

Face à l’augmentation du coût de la vie, les Français estiment que pour bénéficier d’une retraite confortable, les revenus des retraités devraient atteindre 2 600 euros brut par mois, ce qui correspond à 31 000 euros par an, soit près du double des montants de pensions réellement perçus ! Il faudrait donc percevoir à la retraite environ 1 000 euros de plus chaque mois pour disposer de revenus décents et suffisants pour supporter le coût de la vie. Mais est-ce possible ?

Comment évaluer ses besoins pour bien vivre à la retraite ?

Il est tout à fait naturel que les actifs souhaitent conserver leur style de vie au passage à la retraite. Certes, les retraités ont bien moins de dépenses que les actifs en matière de transport, de frais professionnels, leurs enfants ont depuis longtemps quitté la maison et achevé leurs études et ils ont généralement déjà remboursé leur emprunt bancaire. Néanmoins, ils perçoivent aussi, nous l’avons vu, des revenus nettement inférieurs.

Pour vous aider à vous projeter, voici les dépenses qu’il vous faudra prévoir dans votre budget de retraité.

  • Les dépenses courantes : certaines dépenses resteront toujours, notamment celles relatives aux factures courantes (électricité, gaz, eau, téléphone, etc.), au véhicule et à son entretien, à la taxe foncière, à l’alimentation, etc.
  • La santé : les primes d’assurance maladie et de mutuelle santé sont plus élevées à la retraite pour faire face à l’augmentation de l’âge et du risque de maladie. Par ailleurs, le reste à charge est souvent plus important. En outre, il faut penser aux dépenses pour l’aménagement du logement.
  • Les loisirs : les retraités ont divers loisirs, comme les voyages, le sport, la remise en forme, les clubs divers, les sorties culturelles, etc.
  • Les frais d’entretien et les dépenses ponctuelles : il est toujours nécessaire de prévoir un budget pour pallier les dépenses ponctuelles et imprévues, comme la réparation de la voiture, le remplacement du réfrigérateur en panne, mais aussi les cadeaux aux enfants et petits-enfants, etc.
  • Les frais divers : d’autres dépenses non listées peuvent être essentielles à certains retraités en fonction de leur envie, de leur mode de vie, mais aussi de leurs habitudes et contraintes.

Avant l’âge de votre retraite, vous pouvez prendre le temps d’estimer le montant qu’il vous faudra dédier à chacune de ces catégories de dépenses. Ceci vous permettra de mieux évaluer vos besoins financiers en fonction de vos dépenses de retraités et des économies que vous réaliserez en quittant la vie active.

En effet, le passage à la retraite occasionne, nous l’avons dit, une diminution des revenus. La plupart des retraités vont percevoir entre 50 % et 75 % de leurs revenus d’actif seulement, ce qui engendre une chute considérable des capacités financières des ménages. Cependant, tous les retraités ne sont pas logés à la même enseigne, car cela dépend du salaire perçu avant la retraite.

En conséquence, pour un actif qui perçoit des revenus qui oscillent entre le SMIC et 3 500 euros brut, la baisse de revenus engendrée par le passage à la retraite ne leur permettra pas de percevoir les 2 600 euros jugés nécessaires à la poursuite d’un niveau de vie décent. En revanche, la question se posera moins pour les actifs qui perçoivent des salaires supérieurs, voire nettement plus élevés. Au passage à la retraite, ceux-ci continueront de percevoir des revenus conséquents puisque leur pension de retraite sera supérieure au seuil de 2 600 euros mensuels. Certes, leur niveau de vie peut s’en ressentir quelque peu, mais ils pourront tout de même bénéficier d’un revenu décent.

À vous donc d’évaluer vos besoins financiers réels en fonction de vos attentes et de votre mode de vie. Si vous tenez absolument à conserver vos habitudes et à dépenser tout autant, il vous faudra trouver un autre moyen de percevoir le complément qui manque à votre pension mensuelle.

Comment préparer sa retraite et augmenter ses revenus mensuels ?

Quoi qu’il en soit, la majorité des retraités perçoivent une pension de retraite nettement inférieure aux revenus dont ils auraient besoin pour couvrir leurs dépenses courantes et annexes de base. En outre, et puisque nous ignorons de quoi demain sera fait en matière de retraite, il importe de se préparer le plus tôt possible et d’épargner en vue de bénéficier de revenus plus élevés. Cette précaution est le seul moyen d’anticiper la diminution qui survient à la retraite.

Quelles sont les solutions possibles pour préparer sa retraite et s’assurer de disposer de revenus suffisants pour bien vivre ?

Épargner pour sa retraite : un bon moyen d’anticiper le départ de la vie active et sa baisse de revenus

Pour éviter de subir de plein fouet la diminution de revenus engendrée au passage à la retraite et conserver un certain niveau de vie, les Français savent qu’il est nécessaire de commencer à épargner le plus tôt possible. Pourtant, moins de 60 % d’entre eux s’y appliquent et seulement 40 % le font régulièrement.

Épargner pour sa retraite est une préoccupation qui devrait concerner les actifs le plus tôt possible. En effet, pour bénéficier d’un bon capital le moment venu, il faut avoir épargné suffisamment. En conséquence, plus on commence tard, et plus il faut épargner beaucoup. Ainsi, en s’y mettant tôt, c’est-à-dire dès 35 ans à 40 ans, il est possible de mettre de côté de plus petits montants mensuels tout en s’assurant de disposer d’un bon capital à la retraite.

S’il est possible de placer son argent épargné sur des livrets classiques, il est préférable d’optimiser les sommes épargnées pour gagner davantage.

Voici les solutions possibles :

  • les placements retraite, comme le PER, le PERP ou le PERCO qui permettent d’épargner et de bénéficier d’avantages fiscaux ;
  • l’assurance-vie, qui reste le placement le plus attractif, au rendement intéressant et aux avantages indéniables en matière de succession et de fiscalité ;
  • les placements boursiers offrent des rendements supérieurs, mais avec un risque élevé ;
  • les investissements immobiliers sont intéressants, à condition de les commencer tôt pour être assuré d’avoir remboursé son emprunt avant la retraite et n’avoir plus ensuite qu’à percevoir les loyers pour augmenter ses revenus.

Travailler le plus tard possible pour augmenter ses revenus

De plus en plus de retraités envisagent de quitter la vie active plus tard. Si l’âge minimum légal de départ est fixé à 62 ans, il faut parfois travailler davantage pour cotiser le nombre de trimestres requis pour bénéficier d’une retraite à taux plein. Par ailleurs, la pension ne suffit pas, comme nous l’avons vu, ce qui pousse de plus en plus de séniors à poursuivre leur carrière, quand ils le peuvent, jusqu’à 65 ans, voire 67 ans.

En outre, sachez qu’il est possible de cumuler votre retraite et un emploi, en reprenant, après avoir achevé votre carrière professionnelle, un emploi salarié ou en créant votre entreprise, à temps plein ou partiel. Le principe du cumul emploi-retraite, ou CER, offre l’avantage de percevoir des revenus en plus à la retraite.

Si vous avez acquis vos droits à taux plein, vous pouvez en outre percevoir des revenus d’une nouvelle activité salariée ou en entreprise sans aucun plafond. À l’inverse, si vous reprenez une vie active alors que vous n’aviez pas acquis le nombre de trimestres requis lors de votre départ à la retraite, vos revenus seront soumis à un plafond dont le montant est variable en fonction de votre ancien statut professionnel. En cas de dépassement, votre pension de retraite est écrêtée en proportion.

Par Rédaction - Publié le 26/11/2021

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Préparer sa retraite : 10 conseils financiers Préparer sa retraite : 10 conseils financiers Si les jeunes actifs ont des projets plein la tête, plus on avance en âge et plus il devient important de se préoccuper de sa retraite. En effet, le passage à la retraite entraine une perte de...
  • 14 idées pour se faire un complément de retraite 14 idées pour se faire un complément de retraite Vous êtes retraité ou vous allez bientôt le devenir et vous envisagez de bénéficier d’un complément de revenus pour votre retraite ? Quels que soient vos motifs, sachez qu’il existe...