Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Retraite > Épargner pour avoir une bonne retraite : quand et comment ?

Épargner pour avoir une bonne retraite : quand et comment ?

Épargner pour avoir une bonne retraite : quand et comment ?

Il n’est jamais trop tôt pour se questionner sur sa retraite et pour l’anticiper. En effet, le fait de quitter la vie active engendre une perte conséquente de revenus qui pèse lourd dans le quotidien face à l’augmentation rapide et démesurée du coût de la vie. Pour être certain d’avoir une bonne retraite ou, tout du moins, une retraite décente, il est important de commencer à épargner dès que possible. Pourquoi anticiper cette fin d’activité alors que l’on se lance dans la vie d’actif ? Quand s’y mettre et comment s’y prendre ? Tentons d’y répondre dans ce dossier.

Pourquoi faut-il préparer sa retraite ?

Face à l’augmentation du coût de la vie et sa croissance qui ne suit plus celle des salaires et des pensions de retraite, il est malheureusement difficile de se projeter sereinement vers la fin d’une activité et ses conséquences. Nous ignorons ce que nous réserve le système de retraite dans les années et les décennies à venir, mais le passage à la retraite engendre nécessairement une diminution des revenus alors que toutes les dépenses courantes augmentent. Pour voir l’avenir plus clairement et plus sereinement, mais aussi pour pouvoir profiter pleinement de sa retraite, mieux vaut bien la préparer et anticiper les difficultés financières susceptibles de l’accompagner. En effet, plus vous prendrez des mesures tôt, mieux vous serez prêt le moment venu.

En tant qu’actif, notamment lorsqu’on se lance dans sa vie de salarié ou d’entrepreneur, il est difficile de penser déjà à la retraite. Pourtant, si elle nous semble bien loin, il est préférable de l’anticiper et de mettre en place de quoi se mettre financièrement à l’abri en fin de carrière. En épargnant le plus tôt possible, on peut espérer compléter ses revenus et maintenir un pouvoir d’achat correct une fois retraité.

En moyenne, la pension de retraite s’élève à moins de 1 400 euros mensuels en France, soit 16 800 euros par an à peine. Pourtant, face au coût de la vie en augmentation constante, il faudrait pouvoir gagner 2 600 euros par mois pour vivre dignement, soit 31 000 euros par an ! Nous en sommes malheureusement bien loin ! En conséquence, vous l’aurez compris, mieux vaut prendre les devants et épargner dès que possible pour compléter votre pension de retraite le moment venu.

Quand faut-il commencer à épargner pour sa retraite ?

Nous l’avons dit, le plus tôt sera le mieux pour commencer à épargner pour votre retraite. Néanmoins, rien ne vous oblige à y penser dès vos 20 ans, alors que vous vous lancez tout juste dans la vie active et que vous dénichez vos premiers petits boulots. Idéalement, il est judicieux de s’y consacrer vers l’âge de 35 ans, voire 40 ans, pour se constituer une épargne suffisante et solide. En effet, si vous vous fixez un objectif en matière de capital à atteindre, plus vous commencerez à épargner tôt pour le constituer, et moins vous devrez verser de sommes importantes. Ainsi, vous pouvez continuer à mener une vie d’actif agréable tout en préparant votre retraite.

Quel montant vous faut-il épargner pour avoir une bonne retraite ?

Avant de vous tourner vers les solutions d’épargne, il est intéressant de prendre le temps d’estimer le montant dont vous pensez avoir besoin pour compléter votre retraite le moment venu.

Estimez le montant de votre future pension

Certes, les méthodes de calcul et les modalités d’attribution des retraites auront peut-être évolué d’ici là, mais vous pouvez d’ores et déjà estimer le montant théorique de votre future pension de retraite. Ceci vous permettra de mieux évaluer votre besoin en matière de complément et ainsi de préparer votre épargne.

Plusieurs sites dédiés vous permettent de simuler le montant de votre future retraite, notamment www.info-retraite.fr ou encore www.assuranceretraite.fr. Néanmoins, en moyenne, sachez que le montant de votre pension oscillera entre 50 % et 75 % de votre salaire. En conséquence, il est généralement conseillé de disposer de revenus complémentaires à hauteur de 25 % à 40 % pour maintenir un niveau de vie confortable.

Établissez une stratégie pour votre retraite

Cette stratégie doit vous permettre de fixer des objectifs à atteindre. Vous pouvez ainsi, par rapport au montant théorique de votre future pension de retraite, estimer le complément qu’il vous faudra gagner par mois et ainsi déterminer le capital final à atteindre. En fonction de ce capital, à vous d’établir une stratégie d’épargne en fonction de votre âge et de vos capacités.

Vous pouvez ainsi opter pour la solution d’épargne qui vous permettra d’atteindre votre objectif pour votre retraite. Pensez à tenir compte de votre âge, mais aussi de votre capacité à supporter le risque, car bien entendu, les placements les plus rentables sont également les plus risqués. Pour vous donner un ordre d’idée, voici les rendements moyens à attendre des différentes solutions de placement et d’épargne :

  • l’assurance-vie : 2 % de rendement en moyenne ;
  • la SCPI : 4 % de rendement en moyenne ;
  • l’immobilier locatif : 6 % de rendement en moyenne ;
  • le placement en Bourse : 8 % de rendement en moyenne.

Sollicitez les services d’un professionnel

Vous pouvez faire appel aux services d’un conseiller en gestion de patrimoine pour bénéficier d’une aide et de conseils sur les meilleurs placements à effectuer pour votre retraite, et ce, en fonction de votre âge, de vos moyens financiers, de vos projets et objectifs, mais aussi de votre rapport au risque.

Comment épargner pour avoir une bonne retraite ?

Pour préparer votre retraite et vous constituer une épargne suffisante, voici les trois catégories de solutions qui s’offrent à vous.

  • Les placements retraite : les placements que sont le PER, le PERP ou encore le PERCO offrent des avantages certains selon les profils. En plus d’épargner, vous pouvez bénéficier d’avantages fiscaux intéressants.
  • Les investissements financiers : l’assurance-vie reste le placement le plus plébiscité par les Français en raison des nombreux avantages qu’il offre en plus de l’épargne. Néanmoins, c’est un placement à long terme dont le rendement demeure faible en comparaison des placements boursiers. En revanche, pour ces derniers, si les gains sont plus importants, le risque l’est également.
  • Les investissements immobiliers : investir dans l’immobilier locatif ou les SCPI et profiter des avantages fiscaux de la loi Pinel, de la loi Malraux ou du dispositif Denormandie est intéressant lorsque l’on s’y prend suffisamment tôt. En effet, cela permet de rembourser son emprunt avant la retraite pour n’avoir plus qu’à bénéficier des loyers versés une fois que la vie active est quittée.
 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • À quel âge peut-on prendre sa retraite ? À quel âge peut-on prendre sa retraite ? Lorsque l’on parle d’âge légal pour partir à la retraite, c’est l’âge de 62 ans qui est cité. Néanmoins, les choses ne sont pas si simples. En effet, il est tout à fait possible de...
  • Régimes spéciaux de retraite : de quoi parle-t-on ? Régimes spéciaux de retraite : de quoi parle-t-on ? Lorsque l’on parle de la retraite, on l’évoque le plus souvent de manière globale en reprenant les grands principes qui constituent le régime général. Pourtant, il existe bien plus de...
  • Retraite moyenne en France : les chiffres clés Retraite moyenne en France : les chiffres clés En France, l’âge légal de départ à la retraite est fixé à 62 ans depuis 2010, sauf exception. Les chiffres liés à la situation de la retraite sont régulièrement analysés par de nombreux...
  • 14 idées pour se faire un complément de retraite 14 idées pour se faire un complément de retraite Vous êtes retraité ou vous allez bientôt le devenir et vous envisagez de bénéficier d’un complément de revenus pour votre retraite ? Quels que soient vos motifs, sachez qu’il existe...