Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Retraite > Carrière longue : quelle définition ? Qui est concerné ?

Carrière longue : quelle définition ? Qui est concerné ?

Carrière longue : quelle définition ? Qui est concerné ?

En France, l’âge légal du départ à la retraite est fixé à 62 ans. En revanche, certains assurés peuvent bénéficier d’un départ à la retraite anticipé pour carrière longue, ce qui leur permet de prendre leur retraite plus tôt et à taux plein. Néanmoins, pour profiter des avantages de ce dispositif, il est nécessaire de remplir certaines conditions, notamment le faire d’avoir commencé à travailler avant l’âge de 20 ans, le fait d’avoir cotisé un nombre suffisant de trimestres et le fait d’avoir validé un certain nombre de trimestres en début de carrière, avant la fin de l’année des 20 ans.

En quoi consiste la carrière longue ? Qui est concerné par ce dispositif ? Comment en bénéficier ? Quelles en sont les conséquences sur la retraite ? Nos réponses dans ce dossier.

Carrière longue : de quoi s’agit-il ?

En principe, en France, l’âge légal de la retraite est fixé à 62 ans dans le cadre de la plupart des régimes. En revanche, pour les salariés, les fonctionnaires ou les travailleurs indépendants qui ont travaillé longtemps, c’est-à-dire qui ont commencé à cotiser plus tôt et sur une plus longue période, il est possible de bénéficier de ce que l’on appelle la carrière longue et de partir à la retraite de manière anticipée.

Qui est concerné par la carrière longue ?

Au sein de chaque régime de retraite, la carrière longue peut être attribuée à condition de remplir trois exigences. Ces conditions sont les suivantes :

  • il faut avoir commencé à travailler avant l’âge de 20 ans ;
  • il faut avoir cotisé le nombre de trimestres requis, tous régimes de retraite de base confondus ;
  • il faut pouvoir justifier de la validation d’un nombre minimal (quatre ou cinq) de trimestres d’assurance retraite en tout début de carrière.

Si ces conditions sont exigées pour bénéficier de la carrière longue, il faut savoir que les critères relatifs à chacune sont susceptibles de varier en fonction de la date de naissance de l’assuré, de son âge lorsqu’il a commencé à travailler et de l’âge auquel il entend prendre sa retraite. Les conditions à remplir et leurs fluctuations peuvent être consultées sur le site internet de l’Assurance maladie. Toute personne qui a commencé à travailler avant l’âge de 20 ans peut consulter son relevé de carrière sur cette plateforme, disponible au sein de son espace personnel. Ceci lui permettra de savoir s’il est éligible au dispositif de carrière longue.

Néanmoins, à titre d’exemple, il faut savoir qu’un assuré né en 1959 qui souhaite prendre sa retraite à 60 ans doit avoir cotisé au moins 167 trimestres d’assurance retraite pour bénéficier de la carrière longue. Il lui faut en outre prouver la validation d’une certaine durée d’assurance retraite, en début de carrière, équivalent à cinq trimestres à la fin de l’année de ses 20 ans s’il est né entre les mois de janvier et septembre inclus, et équivalent à quatre trimestres s’il est né entre les mois d’octobre et décembre inclus.

En plus des périodes travaillées, il est à noter que certaines périodes non travaillées au sein d’une carrière professionnelle peuvent être validées et donner droit à des trimestres d’assurance retraite considérés comme cotisés. Citons par exemple :

  • les périodes de congés maternité assorties du versement d’indemnités journalières ;
  • les périodes de congé maladie, pour un équivalent maximal de quatre trimestres ;
  • les périodes d’inaptitude temporaire au travail, pour un équivalent maximal de quatre trimestres ;
  • les périodes de chômage indemnisé, pour un équivalent maximal de quatre trimestres ;
  • les trimestres de majoration de durée d’assurance retraite dont bénéficient les salariés et travailleurs exposés à un facteur de pénibilité au cours de leur carrière professionnelle et ajoutés à leur compte professionnel de prévention (C2P) ;
  • les périodes au cours desquelles une pension d’invalidité est perçue, pour un équivalent maximal de deux trimestres ;
  • les périodes de service national, pour un équivalent maximal de quatre trimestres ;
  • les périodes de service civil en tant qu’objecteur de conscience, pour un équivalent maximal de quatre trimestres.

Quelles sont les conséquences d’une carrière longue sur la retraite ?

Dès lors qu’un assuré remplit les conditions légales pour en bénéficier, il peut solliciter la mise en œuvre du dispositif de carrière longue. Cette possibilité lui permet de partir à la retraite avant l’âge légal, ce qui correspond à un départ en retraite anticipée pour carrière longue.

Comment bénéficier de la carrière longue ?

La démarche est relativement simple. L’assuré qui peut prétendre à la carrière longue doit solliciter une attestation de départ à la retraite anticipée pour carrière longue auprès de sa caisse de retraite. Ce document est délivré au plus tôt dans un délai de six mois avant le jour de départ en retraite anticipée.

Cette attestation est obligatoire pour ensuite déposer une demande officielle de départ à la retraite anticipée pour carrière longue.

Quelles conséquences ?

Vous l’aurez compris, l’assuré qui bénéficie de la carrière longue peut partir à la retraite avant l’âge légal. Mais ce n’est pas là le seul avantage de ce dispositif, car l’assuré éligible à la carrière longue est en outre automatiquement bénéficiaire d’une retraite à taux plein.

En revanche, il s’agit là des seuls atouts au regard de la retraite classique. En effet, le calcul de la pension de retraite est identique à celui des autres futurs retraités et reste le suivant :

Le salaire annuel moyen x le taux de la pension x (la durée d’assurance / la durée de référence pour l’obtention d’une retraite à taux plein)

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Calendrier du paiement des retraites et pensions 2023 Calendrier du paiement des retraites et pensions 2023 À l’instar d’un revenu d’actif, la retraite et la pension de réversion sont versées chaque mois à leurs bénéficiaires selon un calendrier bien précis. Chaque organisme de retraite étant...
  • Retraite moyenne en France : les chiffres clés Retraite moyenne en France : les chiffres clés En France, l’âge légal de départ à la retraite est fixé à 62 ans depuis 2010, sauf exception. Les chiffres liés à la situation de la retraite sont régulièrement analysés par de nombreux...