Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Retraite > Comment calculer le montant de sa retraite ?

Comment calculer le montant de sa retraite ?

Comment calculer le montant de sa retraite ?

Lorsque le moment de la retraite approche, nombreux sont les actifs à se questionner sur les montants qu’ils percevront. En effet, la pension de retraite est un sujet sensible puisque chacun sait qu’elle sera généralement inférieure au montant du salaire et qu’elle peut nécessiter un changement du mode de vie et une révision des dépenses et du budget. Pour mieux se préparer, il est possible de calculer en amont le montant des revenus perçus à la retraite. Dans la mesure où celui-ci diffère entre les salariés du privé, les salariés agricoles, les fonctionnaires et les travailleurs indépendants, voici nos conseils pour effectuer votre calcul en fonction de votre situation d’actif.

Comment calculer le montant de la retraite pour les salariés du privé et agricoles ?

Dans le cadre de leur retraite, les salariés du privé sont inscrits au régime général de la CNAV (Caisse nationale d’assurance vieillesse). Si les salariés agricoles sont dépendants de la MSA (Mutualité sociale agricole), leur régime est proche du régime général.

Pour calculer le montant de votre retraite, il vous faut tenir compte de plusieurs éléments :

  • Votre salaire annuel moyen de base: il s’agit de la moyenne de vos 25 meilleures années de salaire annuel. L’année en cours n’est pas prise en compte. Pour que votre dernier salaire annuel soit comptabilisé, vous devez prendre votre retraite au 1er janvier de l’année suivante.
  • Votre taux de pension de retraite, dans la limite de 50 %: celui-ci dépend de votre âge, de votre situation et de la durée de votre assurance (qui correspond au nombre de trimestres validés). Lorsque le nombre de trimestres nécessaires est atteint, le taux sera plein et à hauteur de 50 %. En cas de nombre de trimestres inférieurs, le taux est diminué et vous subissez une décote. À l’inverse, en cas de validation de plus de trimestres que nécessaire, le taux est augmenté et vous subissez une surcote.
  • La durée de votre assurance: il convient pour cela de connaitre le nombre de trimestres validés au cours de votre carrière, par votre activité et certains événements de la vie professionnelle et personnelle (maternité, chômage, etc.).
  • La durée requise de votre assurance: selon votre année de naissance, un certain nombre de trimestres sera requis pour atteindre le taux de 50 %.

Quel calcul pour connaitre le montant de la retraite ?

Pour les salariés du privé et agricoles, le calcul est le suivant :

Le salaire annuel moyen des 25 meilleures années x le taux de retraite x (le nombre de trimestres validés / le nombre de trimestres requis) = le montant annuel de la retraite du régime général

Quelle décote ?

S’il vous manque des trimestres par rapport au nombre requis, vous vous verrez appliquer une décote par trimestre manquant. Cette décote est de 0,625 % avec un taux de liquidation minimal de 37,5 %.

Quelle surcote ?

La loi permet aux salariés du privé qui poursuivent leur activité après 65 ans de percevoir une surcote s’ils continuent à travailler même après avoir validé l’ensemble de leurs trimestres requis. Il s’agit d’une surcote de 1,25 % par trimestre supplémentaire après l’âge de 65 ans.

En outre, pour les salariés ayant élevé au moins trois enfants, chaque conjoint issu du privé peut prétendre à une majoration de 10 % de sa pension de retraite.

La retraite complémentaire

La retraite des salariés du privé et agricoles est complétée par l’Agirc-Arrco. Ce régime par points est lié aux cotisations prélevées sur le salaire tout au long de la carrière. Ainsi, pour calculer le montant de la retraite complémentaire, vous pouvez multiplier le nombre de vos points acquis par la valeur du point lors de votre départ.

Il vous suffit d’additionner ce résultat au montant de votre retraite de base pour connaitre le montant total de votre pension de retraite.

Comment calculer le montant de la retraite pour les fonctionnaires ?

Le calcul de la retraite est différent pour les titulaires de la fonction publique. La retraite à taux plein correspond à près de 75 % des salaires perçus lors des six derniers mois.

Pour calculer le montant de votre retraite, il vous faut tenir compte de plusieurs éléments :

  • Votre traitement indiciaire brut: il s’agit des salaires des six derniers mois.
  • Votre pourcentage de liquidation: il s’agit du taux de pension, dont le taux maximal est fixé à 75 %. Pour cela, il faut justifier du nombre de trimestres requis dans la fonction publique en fonction de votre année de naissance.
  • Le coefficient de minoration ou majoration: comme dans le privé, une décote (minoration) est appliquée si vous n’avez pas atteint le nombre de trimestres requis, ou une surcote (majoration) si vous les avez dépassés.

Quel calcul pour connaitre le montant de la retraite ?

Pour les salariés de la fonction publique, le calcul est le suivant :

Le taux indiciaire brut x le taux de liquidation x le coefficient de minoration ou de majoration = le montant annuel de la retraite des fonctionnaires

Quelle décote ?

Si le salarié fonctionnaire n’a pas effectué le nombre de trimestres requis au sein de la fonction publique, une décote de 1,25 % sera appliquée par trimestre non validé.

Quelle surcote ?

Si le salarié a dépassé le nombre de trimestres requis, il se voit appliquer une surcote de 1,25 % par trimestre supplémentaire travaillé.

Une surcote est également applicable si un salarié fonctionnaire a élevé au moins trois enfants pendant au moins neuf années avant que ceux-ci aient atteint l’âge de 16 ans. La pension est alors majorée de 10 % au moins, et de 5 % de plus par enfant au-delà du troisième enfant.

La retraite complémentaire

La pension de retraite complémentaire des fonctionnaires est versée par le Régime additionnel de la fonction publique (RAFP).

Là encore, il vous suffit d’additionner ce montant à celui de votre retraite de base pour connaitre le montant total de votre pension de retraite.

Comment calculer le montant de la retraite pour les travailleurs indépendants ?

Pour calculer le montant de votre retraite, il vous faut tenir compte de plusieurs éléments :

  • Votre revenu annuel moyen: comme pour les salariés du privé, sont comptabilisées les 25 meilleures années de votre carrière de TNS pour établir le revenu annuel moyen.
  • Votre taux: il s’agit du taux de 50 %, à l’instar, là encore, des salariés du privé. Ceci signifie qu’en tant que TNS, vous percevrez 50 % du revenu moyen de vos 25 meilleures années de travail.
  • Le nombre de trimestres validés: le régime des TNS est différent puisqu’il tient compte de deux paramètres. Dans un premier temps, il convient de compter la durée de cotisation nécessaire (172 trimestres, soit 43 ans de cotisation). Dans un deuxième temps, il faut prendre en compte le nombre de trimestres d’assurance requis pour atteindre un taux plein de 50 % (un trimestre doit être équivalent à un revenu d’au moins 1 429,50 euros pour être comptabilisé, soit un revenu annuel minimal de 5 718 euros).

Quel calcul pour connaitre le montant de la retraite ?

Pour les travailleurs non salariés (TNS), le calcul est le suivant :

Le revenu annuel moyen des 25 meilleures années x le taux x (le nombre de trimestres / la durée de référence) = le montant annuel de la retraite des TNS

Quelle décote ?

Comme pour les salariés, en cas de nombre de trimestres validés inférieur à la durée de référence, vous vous verrez appliquer un coefficient inférieur à 1 par trimestre manquant, ce qui va minorer votre retraite.

Quelle surcote ?

Si votre nombre de trimestres validés est supérieur à la durée de référence, votre retraite sera majorée de 1,25 % par trimestre supplémentaire.

Par ailleurs, une surcote de 10 % est appliquée pour les TNS ayant élevé au moins trois enfants pendant au moins neuf années avant leurs 16 ans.

La retraite complémentaire

En complément, les cotisations versées au RSI accordent aux TNS un certain nombre de points. Lors du passage à la retraite, ces points sont convertis en valeur numéraire. Ainsi, le nombre de points acquis est multiplié par la valeur du point, comme pour les salariés du privé. À noter que la valeur de ce point est fixée par le Conseil d’administration de la caisse nationale du RSI.

Tout TNS ayant obtenu sa retraite à taux plein pourra bénéficier d’une retraite complémentaire à taux plein également.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • 14 idées pour se faire un complément de retraite 14 idées pour se faire un complément de retraite Vous êtes retraité ou vous allez bientôt le devenir et vous envisagez de bénéficier d’un complément de revenus pour votre retraite ? Quels que soient vos motifs, sachez qu’il existe...
  • À quel âge peut-on prendre sa retraite ? À quel âge peut-on prendre sa retraite ? Lorsque l’on parle d’âge légal pour partir à la retraite, c’est l’âge de 62 ans qui est cité. Néanmoins, les choses ne sont pas si simples. En effet, il est tout à fait possible de...