Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Crédits > Rachat de Crédits : comparateur et simulation gratuite > 5 conseils pour renégocier son prêt pour diminuer ses mensualités

5 conseils pour renégocier son prêt pour diminuer ses mensualités

5 conseils pour renégocier son prêt pour diminuer ses mensualités

Vous remboursez un prêt immobilier ou un crédit à la consommation et ne parvenez plus à boucler vos fins de mois ? Plusieurs options s’offrent à vous pour retrouver un peu d’oxygène.

Agrandissement de la famille, déménagement, nouvelle voiture, perte d’emploi… Plusieurs évènements peuvent impacter la gestion de vos finances. Voici 5 conseils pour renégocier votre prêt et réduire vos mensualités de crédit.

1 - Recourir à la modulation des échéances

Si vous cherchez à réduire vos mensualités, vous devez avant tout scruter votre contrat de prêt pour vérifier s’il inclut ou non une clause de modulation des échéances.

La modulation des échéances permet d’augmenter les mensualités ce qui entraîne une réduction automatique de la durée de remboursement du prêt. En recourant à cette pratique, vous pouvez ainsi baisser le coût total de votre crédit en payant moins d’intérêts et d’assurance que ce qui était initialement prévu. Cette option donne également la possibilité de dépasser le taux d’endettement maximum accepté par les banques et de garder prise sur le remboursement du crédit.

Dans la majorité des cas, les emprunteurs font valoir la clause de modulation des échéances pour diminuer leurs mensualités. Cette démarche peut être entreprise dans l’objectif d’anticiper un éventuel coup dur ou une période délicate sur le plan financier. Le pourcentage de baisse autorisé est généralement inférieur à celui permis dans le cas des augmentations. Les banques qui acceptent de baisser de 30 % les mensualités imposent le plus souvent une limite maximale dans l’allongement du prêt comprise entre 2 et 5 ans. Par conséquent, il est conseillé d’utiliser cette option de baisse uniquement en cas de nécessité absolue.

Les offres de prêt les plus intéressantes sont évidemment celles qui proposent la plus large amplitude, à la hausse comme à la baisse. Toutefois, dans les faits, la plupart des banques limitent les modulations à une seule opération par an.

2 - Faire un rachat de crédit

Si votre contrat ne vous permet pas de recourir à la modulation des échéances, vous pouvez tenter de faire racheter vos crédits par la concurrence. Le regroupement de prêts permet de rassembler ses prêts en un seul, d’allonger la durée de remboursement et donc de réduire les mensualités. Grâce à cette opération, l’emprunteur voit sa gestion budgétaire simplifiée puisqu’il n’a plus qu’une seule mensualité réduite à régler auprès d’un unique interlocuteur.

Concrètement, le rachat de crédit offre la possibilité de regrouper plusieurs types d’emprunts : des crédits à la consommation (prêt personnel, crédit renouvelable, crédit affecté, LOA…) et des crédits immobiliers. Le taux appliqué au nouvel emprunt dépend de la nature des prêts rachetés. Si la part du crédit immobilier dépasse 60 % du nouvel emprunt, le taux appliqué sera celui du crédit immobilier. Quant au montant pouvant être racheté, il est évalué en fonction de la situation personnelle et patrimoniale du demandeur.

Vous souhaitez mettre en place un rachat de crédit pour réduire vos mensualités ? Commencez par remplir une étude en ligne, gratuite et sans engagement pour déterminer la faisabilité de ce projet. Il conviendra ensuite de monter un dossier complet qui contiendra l’ensemble des justificatifs exigés par l’organisme de rachat de crédit. Une fois le dossier accepté, celui-ci remboursera les crédits précédemment souscrits auprès des créanciers concernés et éditera une offre de prêt déterminant les nouvelles modalités de remboursement.

3 - Négocier avec la banque

Face aux difficultés financières rencontrées par les Français pendant la crise sanitaire, les banques se montrent plus souples et acceptent les reports d’échéances en cas de coup dur. En effet, il n’est pas dans leur intérêt que leurs clients se retrouvent en défaut de remboursement.

Ainsi, en cas de problèmes financiers, il est important d’en parler à son banquier qui pourra par exemple proposer une renégociation de crédit. Cette opération est plus simple à mettre en œuvre qu’un rachat de crédit car elle est faite au sein de la même banque. Elle évite donc la lourdeur des démarches administratives en cas de rachat du prêt par un autre établissement et permet de ne pas avoir à payer des frais de dédommagement. Cependant, cela ne signifie pas que la renégociation de crédit est gratuite. Il faut compter un surcoût de 1000 à 1500 euros pour les frais d’avenant au contrat.

4 - Baisser le taux de l’assurance emprunteur

Il s’agit d’une méthode peu connue par les emprunteurs. Pourtant, baisser le taux de l’assurance de prêt immobilier peut permettre de réaliser des économies conséquentes. Il ne faut pas oublier que cette couverture représente en moyenne un tiers du coût total du crédit.

La loi Lagarde vous autorise à changer d’assurance emprunteur à condition que le nouveau contrat présente des garanties au moins équivalentes. N’hésitez plus, comparez immédiatement les offres d’assurance de prêt et optez pour un contrat individuel afin de bénéficier d’un tarif et de garanties 100 % personnalisés.

Le changement d’assurance est donc une solution à envisager pour réduire le montant de ses mensualités sous un délai rapide.

5 - Passer par un courtier expérimenté

Vous ne parvenez plus à gérer efficacement votre budget en raison de vos mensualités trop élevées ? Un courtier peut vous aider à voir plus clair dans vos finances. Après avoir analysé votre situation, le courtier vous proposera des solutions adaptées à vos besoins, qu’il s’agisse d’un regroupement de crédits, d’une renégociation ou d’un changement d’assurance.

Solliciter les services d’un spécialiste vous permet de profiter de nombreux avantages : un gain de temps, des économies, un accompagnement et des conseils personnalisés. Quel que soit votre profil, le courtier saura vous orienter vers les meilleures offres. En passant par cet intermédiaire, vous n’êtes pas engagé car ce dernier n’est rémunéré qu’après la souscription.

Finalement, il existe plusieurs moyens de réduire ses mensualités de crédit, le plus difficile étant de choisir la meilleure option. Pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut faire appel à un professionnel. Cela ne vous empêche pas de comparer les offres vous-même en faisant une simulation ou en utilisant un comparateur en ligne.

 
 

Simulateur Rachat de Crédit
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Comment faire pour obtenir un rachat de crédit ? Comment faire pour obtenir un rachat de crédit ? Le rachat de crédit a le vent en poupe. Les taux attractifs actuels incitent de plus en plus de ménages à franchir le pas. Pour ceux qui ont plusieurs crédits et qui rencontrent, chaque mois, des...
  • Quand faire un rachat de crédit immobilier ? Quand faire un rachat de crédit immobilier ? Même dans un contexte de taux très bas, le rachat de crédit immobilier n’est pas toujours intéressant. La date à laquelle vous avez signé votre prêt doit être prise en compte.Simulateur...