Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Crédits > Leasing auto (LOA - LLD) : comparateur et simulation gratuite > Contrat de LOA : 5 points à vérifier avant de signer

Contrat de LOA : 5 points à vérifier avant de signer

Contrat de LOA : 5 points à vérifier avant de signer

La Location avec Option d’Achat a de nos jours la réputation d’être un mode de financement de véhicules plus intéressant que le crédit auto.

Cela s’explique par le fait qu’elle est flexible, économique et qu’elle vous permet de changer de véhicule régulièrement, vous donnant ainsi l’occasion de profiter des dernières technologies en matière de mobilité sans vous en faire pour la question de la revente. Cependant, comme toute offre, la LOA est soumise à des conditions plus ou moins strictes en fonction des bailleurs, c’est pourquoi il faut bien s’informer avant de signer un contrat. Pour vous aider, voici les 5 points à vérifier absolument avant de souscrire une LOA.

1 - Le forfait kilométrique

Lorsque vous souscrivez un contrat tel que la location avec option d’achat, il est important de prendre connaissance de toutes les conditions qui l’entourent afin d’éviter les mauvaises surprises. Parmi les conditions les plus importantes d’un contrat de LOA, on retrouve le forfait kilométrique, car il va déterminer l’usage que vous allez faire de la voiture. Cette condition est stipulée clairement sur l’offre de leasing que la compagnie va vous remettre, ce qui fait que vous ne pourrez pas le rater. Toutefois, il convient de souligner que dans le cadre d’une LOA, ce forfait s’avère relativement limité. C’est pourquoi la LOA est surtout destinée aux petits rouleurs. Allant de 10 000 à 15 000 km par an dans la plupart des cas, il convient de bien vérifier ce point avant de vous engager. En effet, la plupart des bailleurs n’autorisent pas la modification de ce forfait en cours de location. De ce fait, s’il arrive que votre forfait soit insuffisant, vous serez obligé de vous limiter si vous ne voulez pas risquer les dépassements. Si par contre vous estimez que c’est amplement suffisant pour vos besoins, il ne vous reste plus qu’à vérifier les points suivants.

2 - Le montant de l’apport

La LOA est un mode de location de voiture qui est basé sur un contrat de crédit à la consommation. À cet égard, l’offre obéit aux règles imposées par le Code de la consommation. Parce que la LOA s’apparente à un crédit à la consommation, les conditions de son obtention sont les mêmes que pour un prêt personnel : il faut bénéficier d’une capacité financière suffisante pour s’acquitter des dettes. Afin de garantir le recouvrement des créances, les compagnies de leasing vont imposer le versement d’un apport initial dont le but est d’ajuster le montant des loyers suivants afin que le client puisse plus facilement s’en acquitter. Lorsque vous tombez sur une offre attractive avec un loyer plus bas que ceux des autres propositions, il convient de rester prudent, car cela peut cacher un apport initial élevé. Généralement, cet apport est de 15% du prix de vente de la voiture choisie. Par ailleurs, il existe actuellement des offres de LOA sans apport dans le cadre desquelles tout est pris en charge par le loueur. Cela implique toutefois des loyers élevés.

3 - L’option d’achat

Comme son nom l’indique, la LOA est assortie d’une option d’achat qui permet au locataire de racheter son véhicule s’il le souhaite. Ainsi, si vous désirez lever cette option un jour, vous devez vous informer à propos des conditions nécessaires pour ce faire. En fonction des bailleurs, le rachat peut être demandé à tout moment à partir du 13e mois de location ou seulement à la fin de la période de location. Ainsi, soit vous retrouverez le montant de la valeur résiduelle du bien à la fin de la location dans votre contrat, soit vous trouverez un tableau d’amortissement faisant état du montant de l’achat à chaque mensualité à partir d’un an de location. Une fois que vous aurez pris connaissance du montant de rachat du véhicule, vous serez en mesure de juger si l’opération est intéressante ou non.

4 - Les conditions de restitution du véhicule

Bien avant de signer un contrat de LOA, il est conseillé de s’informer sur les conditions de restitution du véhicule. En effet, vous pourriez également avoir de mauvaises surprises lorsque ce moment viendra. Nombreux sont les locataires qui se sont retrouvés avec une facture élevée à payer au moment de rendre leur voiture louée en LOA parce qu’ils n’ont pas fait attention. D’une manière générale, les loueurs vous imposeront de respecter le forfait kilométrique prévu dans le contrat. En cas de dépassement, la compagnie vous facturera chaque kilomètre dépassé au moment de la restitution de la voiture. D’autre part, les loueurs imposent aussi aux clients la bonne tenue du bien. Il faut que la voiture soit rendue dans un état d’usure normal dont le seuil est défini équipement par équipement dans le contrat de leasing. Si le loueur constate que le bien est trop endommagé pour être dans un état d’usure normal, des frais de remise en état seront également facturés. Lorsque vous connaitrez ces conditions de restitution, vous ne pourrez pas faire autrement que de rester prudent tant que le véhicule est entre vos mains. Mais d’un autre côté, connaitre le seuil d’état d’usure normale appliqué par le bailleur vous permet de procéder à quelques réparations quelques semaines avant de rendre le bien.

5 - Les frais supplémentaires

Lorsque vous louez votre véhicule avec une LOA, vous n’en devenez pas propriétaire, cependant, vous serez amené à faire immatriculer le véhicule en votre nom, ce qui engendrera des frais en plus. Et si le modèle de votre choix souffre d’un malus écologique, vous devrez également vous acquitter du montant correspondant auprès du concessionnaire. Il s’agit d’un malus appliqué aux véhicules dont l’émission en CO2 est véritablement élevée. Plus l’émission est importante, plus le montant du malus est élevé. Sachez aussi qu’il est important de souscrire une assurance auto dans le cadre d’un leasing. Ce type d’option n’est généralement pas inclus dans le contrat de LOA, ce qui fait que vous allez devoir prendre une assurance auprès d’une compagnie d’assurance extérieure. En plus de la garantie responsabilité civile qui est obligatoire, la garantie perte financière est nécessaire pour prendre en charge les indemnisations en cas de vol ou de destruction de la voiture.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Le leasing auto est-il un crédit ? Le leasing auto est-il un crédit ? Le crédit auto ne constitue pas le seul mode de financement pour l’acquisition d’une voiture. Il est également possible de passer par la Location avec Option d’Achat ou la Location Longue...
  • Voiture assise haute : les 10 meilleures offres en leasing Voiture assise haute : les 10 meilleures offres en leasing Si les véhicules utilitaires ont tendance à offrir une assise haute, ce n’est pas toujours le cas des véhicules de tourisme qui ont habituellement des assises basses afin d’accentuer le...