Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Crédits > Leasing auto (LOA - LLD) : comparateur et simulation gratuite > LLD : Fonctionnement de la Location Longue Durée

LLD : Fonctionnement de la Location Longue Durée

LLD : Fonctionnement de la Location Longue Durée

En matière de leasing, les automobilistes sont en mesure de choisir entre deux formules, à savoir, la location avec option d’achat (LOA) et la location longue durée (LLD). Encore récente, cette forme de financement de véhicule permet au client de profiter de la voiture de son choix en échange d’un loyer mensuel. La LLD intéresse de nombreux clients, que ce soit des professionnels ou des particuliers. Comment fonctionne-t-elle ? Réponses.

La location longue durée : qu’est-ce que c’est ?

Souvent proposée aux professionnels et aux entreprises, la LLD est une formule de location de véhicule qui intéresse aussi de plus en plus de particuliers. Ce financement permet au client de disposer du véhicule de son choix en contrepartie d’un loyer mensuel défini en fonction des termes du contrat. La LLD s’oppose à la location de courte durée qui, elle, concerne la location d’un véhicule pour quelques heures à quelques mois. En effet, dans le cadre de la LLD, la durée va de 2 à 6 ans. Cette formule s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises souhaitant avoir l’usage d’un véhicule donné sans avoir à l’acheter avec un crédit bancaire.

Les mensualités comprenant l’utilisation de la voiture et les prestations annexes comme l’entretien, les consommables ou l’assurance auto. Dans le cas d’une LLD pour flotte auto d’entreprise, les mensualités peuvent aussi inclure les frais de gestion de la flotte. Les données les plus importantes qui sont prises en compte dans la LLD sont bien évidemment la valeur neuve du bien, mais le kilométrage prévisionnel reste aussi un critère primordial. Les contrats de LLD sont généralement soumis à un kilométrage maximum qui varie selon les organismes de leasing. En moyenne, cette limite est de 25 000 km par an. Et si le locataire vient à dépasser cette limite, des indemnités de dépassement sont susceptibles d’être importantes.

La LLD s’adresse à tous les automobilistes, particuliers et professionnels. Elle est plus spécialement faite pour les clients dont la propriété d’une voiture n’est pas intéressante. Grâce à la LLD, ils auront alors la possibilité de remplacer leur voiture de manière régulière afin de pouvoir profiter d’une voiture récente sans avoir à se soucier de la revente. La LLD est également intéressante pour les gros rouleurs puisqu’elle est plus économique dans la mesure ou elle atténue la perte financière puisqu’une voiture perd presque la moitié de sa valeur en trois ans. En ce qui concerne les entreprises, c’est la solution la mieux indiquée puisqu’elle offre la possibilité d’externaliser la gestion de la flotte de véhicules. Elles seront ainsi en mesure de se concentrer sur son activité et préserver sa trésorerie, car aucun apport initial n’est demandé.

LLD : quelles différences avec une LOA ?

La location longue durée et la location avec option d’achat sont assez similaires dans la forme. Ce sont tous les deux des formules de location d’une durée allant de 24 à 72 mois et elles impliquent le versement de mensualités correspondant à l’usage fait du véhicule loué. Cependant, le loyer de la LOA ne prendrait en compte que la valeur du bien, la durée du contrat et le kilométrage prévisionnel, celui de la LLD inclut les prestations annexes comme l’entretien, l’assurance, ou le remplacement pneumatique. Mais la différence la plus fondamentale réside dans le fait que la LOA offre au locataire la possibilité de racheter la voiture. Il n’y a aucun engagement à l’achat, mais le prix de revente est déterminé à la signature du contrat en fonction de la valeur résiduelle. Cette option d’achat n’est pas disponible dans le cadre d’une LLD.

D’autre part, la location avec option d’achat oblige le locataire à verser un apport initial d’un montant correspondant à 15% du prix de la voiture. Cet apport permet au locataire de prendre en charge certains frais afin d’ajuster le montant des loyers suivants. Avec la LLD, un tel versement n’est pas exigé, ce qui permet au locataire de profiter d’un budget plus flexible.

LLD : les avantages

Lorsqu’on opte pour un financement en LLD d’une voiture, le principal avantage que l’on peut attendre est la maitrise de son budget automobile. En effet, vous savez à l’avance le coût mensuel du véhicule et les risques liés à son utilisation sont transférés au bailleur. Les mensualités prennent en compte tous les services utiles au bon fonctionnement de la voiture de l’entretien à l’assurance auto et même la carte carburante. Vous bénéficiez d’une facture unique et fixe permettant également de simplifier les comptes à la fin du mois.

Formule clés en main, la LLD vous aide à réaliser une économie substantielle par rapport à un financement à crédit. Ces économies vont de 10 à 15%. De plus, vous n’aurez pas à vous soucier de la revente du bien. À la fin de la période de location, il est tout simplement restitué au loueur et vous serez en mesure de renouveler un contrat de LLD avec une voiture plus récente.

Par ailleurs, pour les professionnels, la LLD présente un intérêt non négligeable. Non seulement elle vous aide à faciliter la gestion d’une flotte, mais elle fait également profiter d’un certain nombre d’avantages fiscaux comme la récupération à 100% de la TVA sur l’acquisition des modèles d’utilitaires par exemple. En outre, comme les loyers de LLD sont inscrits comme des charges d’exploitation, ils sont déductibles des résultats imposables sous réserve d’un plafond. Pour les entreprises, la LLD n’offre pratiquement que des avantages. C’est pour cette raison que la formule leur est dédiée tout particulièrement.

Location longue durée : les points de vigilance

Pour beaucoup, l’inconvénient majeur de la LLD est l’absence d’option d’achat, ce qui fait qu’aucune option d’achat ne pourra être levée même si le locataire le souhaite. Cela implique cependant que le véhicule loué sera restitué inévitablement. De ce fait, vous n’échapperez pas au paiement d’indemnités de dépassement kilométrique ni aux frais de remise en état du véhicule dans le cas où vous dépassez votre forfait ou que vous endommagez sérieusement le bien. Il convient donc d’anticiper la restitution de la voiture dès la remise des clefs afin d’éviter les mauvaises surprises. Il est essentiel de bien prendre connaissance de chaque condition d’exécution du contrat de location, de la possibilité de modifier le kilométrage au barème appliqué pour mesurer l’état d’usure normal du bien.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Leasing auto pour 10 000 km par an : quelle offre ? Leasing auto pour 10 000 km par an : quelle offre ? Le leasing auto fait énormément parler de lui ces dernières années dans l’industrie automobile. Il s’agit de la solution de financement la plus plébiscitée des consommateurs en raison de sa...
  • Le leasing auto est-il un crédit ? Le leasing auto est-il un crédit ? Le crédit auto ne constitue pas le seul mode de financement pour l’acquisition d’une voiture. Il est également possible de passer par la Location avec Option d’Achat ou la Location Longue...