Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Crédits > Leasing auto (LOA - LLD) : comparateur et simulation gratuite > Leasing auto en LOA sans apport : fonctionnement et simulation

Leasing auto en LOA sans apport : fonctionnement et simulation

Leasing auto en LOA sans apport : fonctionnement et simulation

La Location avec Option d’Achat est ponctuée de plusieurs subtilités qu’il est impératif de prendre en considération avant tout engagement.

Parmi les éléments les plus importants à connaître figure l’apport initial à verser en début de souscription qui joue un rôle majeur dans le leasing. Bien qu’il soit généralement demandé par les loueurs, aucune loi n’impose son règlement. Alors, est-il plus intéressant de faire une LOA sans apport ou avec apport ? Réponses.

L’apport dans une Location avec Option d’Achat : de quoi parle-t-on ?

La Location avec Option d’Achat est une formule inspirée du crédit-bail créée à l’origine à destination des entreprises. Elle permet à un utilisateur de financer un véhicule sans devoir l’acheter toutes affaires cessantes. Le but est de lui donner la possibilité d’essayer le bien pendant un certain temps avant d’en devenir propriétaire et de réunir assez de fonds pour procéder à l’achat définitif. La LOA fait intervenir principalement trois entités : une banque, son client et un concessionnaire. Le client émet sa volonté de souscrire à une LOA auprès de sa banque qui s’occupe d’acheter le véhicule neuf équipé des options désirées chez le concessionnaire.

Une fois le bien livré, il est mis en location au souscripteur qui devra régler des loyers mensuels définis en fonction de la durée de location, du modèle de voiture choisi ou encore du forfait kilométrique. Il existe aussi un élément qui entre en ligne de compte dans le coût d’un leasing : l’apport initial. À verser avant la livraison du véhicule et directement prélevé sur le compte bancaire du client, ce capital est une avance de fonds qui est aussi appelée premier loyer majoré, car il est plus important que les suivants. Ce montant est essentiellement utilisé pour régler une partie du coût du leasing ainsi que les frais de mise en place de l’opération comme les frais de dossier ou encore la création de la carte grise.

Attention, l’apport initial est à différencier du dépôt de garantie et n’est pas récupérable. La somme se répercute directement sur les futures mensualités qui vont baisser, c’est pourquoi elle n’est pas restituée. A contrario, il est possible pour un locataire de recouvrir le dépôt de garantie. À la fin du bail, lorsque le véhicule est rendu auprès du bailleur, il peut récupérer sa mise de départ dans le cas où aucune dégradation ni aucun dépassement kilométrique n’a été constaté. Le cas inverse, les frais de réparation seront déduits du dépôt de garantie et le montant restant est viré sur le compte du client.

Faut-il souscrire à une LOA sans apport ou avec apport ?

Choisir une LOA avec ou sans apport dépend de la situation financière de chaque souscripteur. La LOA avec apport nécessite un budget de départ relativement conséquent puisqu’il faudra s’acquitter d’un montant équivalent à 10 à 30% du prix total de la voiture. Ce capital peut être issu de la reprise d’un véhicule existant, d’une épargne, d’une donation, d’un héritage ou même d’un prêt familial. Lorsque le locataire décide de payer le premier loyer majoré, il profite d’une baisse sur ses loyers. Cela lui est favorable s’il a une capacité d’emprunt moindre. Le capital versé permet d’ajuster ses mensualités en fonction de ses possibilités financières et évite un endettement lourd.

En faisant l’impasse sur le paiement de l’apport, il doit alors s’attendre à ce que ses loyers soient plus élevés. D’ailleurs, cette offre n’est accessible qu’aux personnes ayant un taux d’endettement raisonnable. Avant d’accorder une demande de LOA, la banque passe au crible le profil du souscripteur. Ce dernier doit d’abord avoir des revenus fixes et réguliers pour être sûr qu’il soit en mesure de payer ses échéances. Les personnes qui ont un haut revenu et qui sont faiblement endettées ont plus de chance d’obtenir l’aval du financeur. Néanmoins, une vérification de la situation financière du candidat au leasing est entreprise afin de s’assurer qu’il n’est présent dans aucun fichage de la Banque de France de type FCC ou FICP.

Exemples d’offres de leasing auto sans apport

Les constructeurs sont conscients de l’importance des offres de leasing auto sans apport. Ils savent qu’il n’est pas toujours évident pour un souscripteur de payer un tel capital de départ qui peut plutôt servir comme épargne pour prévenir les coups durs de la vie. Dans ce contexte, de plus en plus de propositions sont mises à disposition par les fabricants.

C’est le cas de Hyundai qui propose son i20 pour un loyer mensuel de 99 euros par mois sans apport. À ce tarif, l’automobiliste a accès au modèle de Nouvelle Génération 1.24 Initia neuve. La location s’étale sur une période de 37 mois et est limitée à 30 000 km.

Chez Dacia également, les conducteurs peuvent financer le Duster Access Eco-G 100 4x20 pour une mensualité de 150 euros par mois sans apport. Le contrat est valable pour une durée de 61 mois et 60 000 km.

Spécialiste du leasing sans apport et sans engagement, Seat a également plusieurs modèles accessibles au petit budget : l’Ibiza Urban pour 169 euros par mois, la Nouvelle Leon Urban pour 289 euros par mois ou encore l’Arona Urban pour 209 euros par mois. La location s’effectue sur une période de 37 mois sans apport et est assortie d’un forfait kilométrique de 30 000 km.

Faire une simulation de LOA sans apport

La LOA est une solution locative particulièrement appréciée parce qu’elle permet de financer différents types de voitures : un véhicule de loisir, un véhicule utilitaire, un véhicule électrique, hybride ou thermique, une moto, une voiture sans permis, un camping-car, etc. Elle est intéressante dans la mesure où elle donne la possibilité de disposer d’un modèle d’un standing plus élevé étant donné que ses loyers sont plus faibles qu’un crédit auto.

Toutefois, pour s’assurer que le leasing est rentable, il est impératif d’effectuer une simulation. Cette opération est d’autant plus importante lorsqu’on envisage d’accéder à une offre sans apport pour vérifier que les loyers sont réellement supportables au regard du budget. Au cours de cette simulation, plusieurs informations doivent être communiquées comme la marque et le modèle de voiture, les équipements, les modalités d’utilisation, etc.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • SUV : les 10 meilleures offres en leasing auto SUV : les 10 meilleures offres en leasing auto Les SUV accaparent aujourd’hui la majorité des parts du marché automobile dans le monde. Mélange de 4x4 et de monospace, le SUV est une alternative plus séduisante, confortable et surélevée...
  • Berline : les 10 meilleures offres en leasing auto Berline : les 10 meilleures offres en leasing auto Le leasing est une formule de financement qui séduit bon nombre d’entreprises et de particuliers pour sa flexibilité et sa praticité.Devis Leasing Auto ! Gratuit et sans engagement !C’est...
  • Citadine : les 10 meilleures offres en leasing auto Citadine : les 10 meilleures offres en leasing auto Modèle de véhicules idéal pour rouler en zone urbaine, la citadine intéresse à la fois les particuliers et les professionnels. Posséder une citadine c’est avoir à sa disposition un véhicule...
  • Le leasing auto est-il un crédit ? Le leasing auto est-il un crédit ? Le crédit auto ne constitue pas le seul mode de financement pour l’acquisition d’une voiture. Il est également possible de passer par la Location avec Option d’Achat ou la Location Longue...