Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Retraite > Retraite moyenne en France : les chiffres clés

Retraite moyenne en France : les chiffres clés

Retraite moyenne en France : les chiffres clés

En France, l’âge légal de départ à la retraite est fixé à 62 ans depuis 2010, sauf exception. Les chiffres liés à la situation de la retraite sont régulièrement analysés par de nombreux organismes, dont la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES). Petit tour d’horizon des chiffres clés de la retraite au sein de l’Hexagone.

Quel est le nombre de retraités en France ?

Au 31 décembre 2021, le Système national des statistiques des prestataires, travailleurs salariés et travailleurs indépendants (SNSP TSTI) a recensé 14 884 558 retraités en France, soit quasiment 22 % de la population, le pays comptabilisant 67,8 millions d’habitants.

Ce chiffre est en hausse constante depuis de nombreuses années. En comparaison, on comptait près d’un million de retraités de moins en 2015, puisque leur nombre était de 13 854 832. En 2005, ils étaient 11 062 178, soit 17 % de la population.

À quel âge moyen prend-on sa retraite en France ?

Depuis 2010, l’âge légal de départ à la retraite est fixé à 62 ans. Dès qu’un actif atteint cet âge, il peut donc prendre sa retraite à taux plein s’il a cotisé un nombre suffisant de trimestres ou à taux réduit s’il n’en a pas validé suffisamment. Cependant, les mesures gouvernementales successives, l’augmentation de la durée des études qui repousse l’entrée dans la vie active et la mise en place par l’AGIRC-ARRCO d’une décote de 10 % sur le montant de la pension lors des premières années de retraite ont incité de plus en plus de travailleurs à reculer l’âge de départ à la retraite.

Ainsi, au 31 décembre 2021, l’âge moyen de départ à la retraite est de 62,9 ans selon le Système national des statistiques prestataires (SNSP). Ce chiffre est en hausse constante puisqu’il était encore fixé à 62,8 ans en 2020. En comparaison, l’âge moyen de départ à la retraite était à 61,5 ans en 2010.

Rappelons que la réforme envisagée par le Gouvernement prévoit de repousser l’âge légal de départ à la retraire à 65 ans en 2031.

Quel est le montant moyen de la pension de retraite en France ?

Selon la Direction de la Recherche des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES), le montant moyen de la pension de retraite en France était de 1 503 euros bruts par mois fin 2019, soit 1 382 euros nets. Les données portent sur la pension de droit direct moyenne, ce qui inclut les majorations pour trois enfants ou plus, pour les retraités résidants en France.

Il est à noter qu’avec la réversion, le montant moyen mensuel est de 1 651 euros à fin 2019.

Si ce montant moyen annuel suit une hausse progressive au fil des ans, il a enregistré une chute de -1,1 % entre la fin d’année 2018 et la fin d’année 2019 en raison d’une revalorisation inférieure à l’inflation.

Le taux de pauvreté des retraités est évalué à 8 % fin 2019.

Montant minimal et montant maximal

Le montant minimal de pension qui peut être versé à un retraité dépend du nombre de trimestres cotisés.

  • Si le retraité a cotisé moins de 120 trimestres, le montant minimal de sa retraite sera d’environ 652,60 euros brut par mois, ce qui équivaut à 7 821,24 euros brut par an (données 2022).
  • Si le retraité a cotisé plus de 120 trimestres, le montant minimal de sa retraite sera d’environ 713,11 euros brut par mois, ce qui équivaut à 8 557,38 euros brut par an (données 2022).

Il faut en outre savoir que le montant de la retraite de base est également limité par un plafond. En effet, le régime général de la Sécurité sociale a fixé ce plafond de telle sorte que le montant de la retraite ne peut excéder 50 % du plafond de la Sécurité sociale de l’année du départ de la vie active. Ce montant est ainsi fixé à 1 714 euros par mois en 2022.

Néanmoins, ce montant peut être complété par la retraite complémentaire et il va dépendre de la caisse de retraite à laquelle est rattaché le retraité.

Retraite des hommes et retraite des femmes : peut-on parler d’égalité ?

Malheureusement, en matière de retraite comme dans bien d’autres domaines, l’écart est bel et bien existant entre les hommes et les femmes, sans surprise au détriment de ces dernières.

D’après les dernières données les plus fiables publiées par la DREES, en fin d’année 2019, pour un montant moyen de pension de retraite établi à 1 503 euros brut par mois, le montant moyen de la pension des hommes s’élevait à 1 924 euros brut par mois, contre seulement 1 145 euros brut par mois pour les femmes.

Les femmes ont en outre tendance à prendre leur retraite plus tard, puisque si les hommes quittent la vie active en moyenne à 62,7 ans en 2019, les femmes partent quant à elles à 63,2 ans en moyenne.

Enfin, notons que 90 % des femmes perçoivent une pension de réversion, contre 10 % des hommes. Néanmoins, cela n’influence nullement les chiffres en faveur de ces dernières puisque pour un montant moyen de pension de retraite et de pension de réversion fixé à 1 651 euros fin 2019, les hommes perçoivent une pension moyenne mensuelle de 1 947 euros, contre seulement 1 399 euros pour les femmes.

Ainsi, la DREES fait état d’un écart de l’ordre de 40 % pour les pensions de droit direct entre les femmes et les hommes pour les retraités résidant en France. L’ajout de la réversion réduit cet écart à 28 %.

Les impacts de la retraite : quel coût annuel ? Combien de cotisants par retraité ?

Toujours selon la DREES, le coût annuel de la retraite à fin 2019 est évalué à 13,5 % du produit intérieur brut (PIB) français. Ce chiffre connait une baisse depuis 2014, qui culminait à 13,8 % du PIB. Pour comparaison, le coût de la retraite représentait 11,6 % du PIB en 2004 et 13 % du PIB en 2010.

S’agissant du nombre de cotisants par retraité, on observe une nette diminution. C’est notamment cette donnée qui incite les gouvernements successifs à retarder sans cesse l’âge légal de départ à la retraite.

En effet, si l’on comptait 2,02 actifs pour un retraité en 2004, on recensait 1,78 actif par retraité en 2010 et seulement 1,67 actif par retraité en 2020 ! Mais nous l’avons vu, la proportion de retraités au sein de la population française est en constante évolution, ce qui explique cette chute vertigineuse du taux de cotisants.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Préparer sa retraite : 10 conseils financiers Préparer sa retraite : 10 conseils financiers Si les jeunes actifs ont des projets plein la tête, plus on avance en âge et plus il devient important de se préoccuper de sa retraite. En effet, le passage à la retraite entraine une perte de...
  • Rachat de trimestre : quel principe, quel coût ? Rachat de trimestre : quel principe, quel coût ? Pour percevoir sa retraite à taux plein, un assuré doit avoir cotisé un certain nombre de trimestres au cours de sa vie d’actif. S’il lui manque certaines périodes pour ce faire, il peut...