Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Finance > Défiscalisation > Défiscalisation immobilière : guide complet et opportunités

Défiscalisation immobilière : guide complet et opportunités

Vous êtes à la recherche de solutions légales pour réduire efficacement votre note fiscale ? De nombreux dispositifs de défiscalisation peuvent vous permettre de développer votre patrimoine tout en réduisant vos impôts.

Comment défiscaliser ? Crédits et réductions d’impôts, déductions fiscales… Malgré la suppression progressive des niches fiscales, les dispositifs de défiscalisation 2018 permettront de payer moins d’impôts en 2019. Mais encore faut-il les connaître pour anticiper ! Comment fonctionne la défiscalisation immobilière ? Quels sont les avantages ? Explications.

La défiscalisation immobilière : définition, fonctionnement et avantages

Aujourd’hui, 60 % des Français considèrent l’immobilier comme une valeur-refuge. La pierre conserve ainsi une place de choix dans le cœur des Français aux côtés de l’assurance-vie. Dès lors, il est intéressant de se pencher plus précisément sur les dispositifs de défiscalisation immobilière.

La défiscalisation immobilière permet d’obtenir un rabais fiscal en contrepartie d’un placement dans un bien immobilier. Le large choix de formules disponibles et les gains attractifs pouvant être réalisés sur le long terme séduisent un nombre croissant de contribuables. Au gré des différents ministres du Logement et selon les majorités gouvernementales, les changements législatifs sont fréquents dans le domaine, d’où l’importance de se tenir constamment informé.

Généralement, l’immobilier est le premier actif d’un patrimoine à travers l’acquisition d’une résidence principale. C’est également un instrument d’investissement permettant d’optimiser ce patrimoine via les dispositifs et lois de défiscalisation immobilière. L’investisseur se verra octroyer un bonus fiscal en fonction du bien sélectionné et du dispositif de défiscalisation choisi. Il peut ainsi placer son argent dans la pierre tout en profitant de conditions avantageuses lors de l’acquisition, de réductions et d’exonérations fiscales. Le contribuable se constitue finalement un patrimoine immobilier précieux pour sa retraite qu’il pourra transmettre à ses descendants. Pourquoi de tels avantages fiscaux ? L’Etat entend répondre à une problématique précise en lien avec l’intérêt général. Le dispositif Pinel a par exemple été instauré pour pallier les tensions sur le marché locatif intermédiaire dans certaines zones géographiques et faciliter l’accès à la propriété à certains profils d’emprunteurs.

Quelles sont les conditions pour bénéficier des dispositifs de défiscalisation immobilière ?

Pour profiter de ces solutions de défiscalisation et prétendre à un bonus fiscal, il faut avant tout être imposable. Par ailleurs, si celles-ci s’adressent à l’ensemble des contribuables français, il est tout de même nécessaire de détenir un minimum de capital à investir et de capacité d’épargne. Autrement dit, il faut pouvoir mobiliser des fonds sur le long terme sans se mettre en difficulté financière.

Comme c’est le cas pour les placements financiers, le risque zéro n’existe pas en matière de défiscalisation immobilière. Un projet surdimensionné peut être voué à l’échec dès sa mise en place. Ainsi, certains programmes immobiliers peuvent ne rapporter aucun gain ou même s’avérer désastreux financièrement. Les dispositifs de défiscalisation immobilière sont complexes et doivent être utilisés dans un cadre favorable pour en tirer profit.

Les différentes lois de défiscalisation immobilière

Plusieurs dispositifs sont susceptibles de vous aider lors de vos investissements immobiliers. Parmi les principaux figurent :

La loi Pinel

Prolongement de la loi Duflot, la loi Pinel est un dispositif fiscal d’incitation à l’investissement locatif. Ce dispositif permet d’obtenir jusqu’à 63.000 euros de réduction d’impôts, de devenir propriétaire sans apport mais également de se constituer un patrimoine. Pour en bénéficier, le contribuable doit acquérir un bien immobilier répondant à plusieurs critères sur son état et sa situation, en vue de le louer à des conditions précises.

Le statut Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP)

L’investissement locatif en LMNP consiste à acheter un bien immobilier meublé et à le mettre en location. Ce statut fiscal fait bénéficier aux investisseurs des revenus perçus constituant un complément appréciable. Par ailleurs, la location d’un bien immobilier meublé constitue une activité commerciale relevant du régime des Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC).

Le statut Loueur Meublé Professionnel (LMP)

Le statut de loueur en meublé professionnel (LMP) permet au propriétaire de déduire les charges pour leur montant réel, de profiter de l’amortissement mais aussi d’échapper à l’ISF sur ses revenus locatifs. Ce dernier avantage le différencie du statut LMNP.

La loi Censi-Bouvard

L’amendement Censi-Bouvard est destiné à l’investissement locatif dans des résidences avec services. Il permet à l’investisseur de bénéficier d’une réduction d’impôts répartie sur 9 ans et de la récupération de la TVA sous certaines conditions. Un report de la réduction d’impôts sur 6 années est également possible.

La loi Girardin

La loi Girardin est dédiée à l’Outre-mer. En optant pour ce dispositif, le contribuable participe au développement économique des territoires d’Outre-mer tout en abaissant son montant d’impôts. Il perçoit des rentes locatives en complément du revenu de base et se constitue un capital immobilier dans une zone touristique.

La loi Malraux

La loi Malraux permet au contribuable qui acquiert et rénove des immeubles situés dans des secteurs sauvegardés et présentant un caractère historique, de bénéficier d’une réduction d’impôts. Cette dernière est plafonnée à 400.000 euros sur 4 ans et correspond à 30 ou 22 % du montant des dépenses.

La loi Monuments historiques

La loi Monuments historiques existe depuis plus de 100 ans. Elle permet aux investisseurs qui s’engagent à acheter un bien classé « Monument historique » ou inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques en vue de le restaurer, de l’entretenir ou de le préserver, d’obtenir une réduction fiscale conséquente.

D’autres dispositifs de défiscalisation immobilière existent comme le Pinel Outre-mer ou encore la loi Cosse. Votre choix dépend avant tout de l’objectif recherché, de votre situation financière et de votre budget d’investissement qui comprend l’apport personnel et les fonds bancaires notamment. En effet, selon leur enveloppe budgétaire, les investisseurs ne pourront pas accéder aux mêmes types de biens. Les objectifs de la défiscalisation immobilière sont multiples : réduire ses impôts, devenir propriétaire, préparer la retraite… Pour y voir plus clair parmi l’ensemble des solutions proposées, n’hésitez pas à demander une étude personnalisée en ligne. Un expert analyse votre situation puis vous apporte des conseils et solutions personnalisés.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : CkkyvU

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers