Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Finance > Rachat de crédits > Faire racheter son prêt immobilier : mode d’emploi

Faire racheter son prêt immobilier : mode d’emploi

Faire racheter son prêt immobilier : mode d’emploi

Vous souhaitez profiter de la baisse des taux d’intérêt ? Découvrez comment faire racheter votre prêt immobilier.

Le rachat de crédit permet d’alléger ses mensualités, en remplaçant son prêt immobilier actuel par un autre au taux plus avantageux. Attention cependant, cette opération entraîne des frais et n’est pas systématiquement rentable pour l’emprunteur. Toutes les explications.

Les frais à prendre en considération

Avant toute chose, il est important de connaître les frais liés au rachat de crédit immobilier. Si vous quittez votre banque, vous devrez payer :

  • Une indemnité de remboursement anticipé (IRA) : celle-ci est plafonnée à 6 mois d’intérêts sur le capital remboursé au taux moyen du prêt, sans pouvoir dépasser 3 % du capital restant dû ;
  • Des frais de garantie : il s’agira de frais de mainlevée en cas d’hypothèque ou d’inscription de privilège de prêteur de deniers (IPPD), d’une nouvelle caution si vous avez eu recours à un fonds de garantie ;
  • Des frais d’assurance : si vous aviez souscrit au contrat de groupe proposé par le prêteur, vous devrez contracter une nouvelle assurance emprunteur.
  • Des frais de dossier : votre nouvelle banque est en droit de les facturer pour rémunérer le travail nécessaire à la mise en place de l’opération.

Pour que le rachat de prêt immobilier soit rentable, il faut que le capital restant dû soit supérieur à 70 000 euros, que le nouveau taux d’intérêt nominal soit inférieur de 0,70 à 1 % par rapport au taux précédent, que la phase de remboursement du crédit soit encore dans sa première moitié.

Les étapes du rachat de crédit immobilier

Pour mettre en place un rachat de prêt immobilier, vous devez suivre les étapes suivantes :

Faire une demande de rachat de crédit

La première étape consiste à faire plusieurs demandes de rachat de crédit afin d’obtenir des offres détaillées et de les comparer. Un courtier peut vous aider à choisir votre organisme de prêt et tenter de négocier certains frais auprès de ses partenaires.

Le rachat de prêt peut permettre d’inclure une somme supplémentaire destinée à financer un nouveau projet. Si cela vous intéresse, pensez à le préciser lors de votre première demande.

L’envoi des pièces justificatives

Plusieurs pièces justificatives sont nécessaires à l’étude de votre dossier : des justificatifs d’identité, de revenus, de domicile, de compte bancaire, de crédits… Pour gagner du temps, n’hésitez pas à rassembler ces documents à l’avance.

L’analyse du dossier

Les banques et les établissements de crédit auprès desquels vous aurez fait une demande étudieront attentivement votre dossier pour déterminer si l’opération est faisable. Ils s’appuieront notamment sur votre taux d’endettement avant et après le rachat de crédit ainsi que sur vos garanties (hypothèque, caution, nantissement…).

La signature de l’offre de rachat de crédit

Après avoir comparé les offres définitives transmises par les banques ou organismes de crédit, vous devrez faire un choix en tenant compte du coût de l’opération mais aussi du montant des mensualités et de la durée de remboursement. Sachez que vous ne pourrez pas accepter l’offre avant l’expiration d’un délai de réflexion de 10 jours.

Le déblocage des fonds

Une fois l’offre de regroupement de prêt signée, l’organisme en charge de l’opération remboursera tous les crédits existants puis éditera une nouvelle offre de prêt. Si le rachat de crédit inclut un financement supplémentaire, la trésorerie correspondante sera versée au même moment sur votre compte courant.

De manière générale, il faut compter 2 mois pour faire racheter un prêt immobilier, de la première à la dernière étape.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Simulation Rachat de Crédit
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers