Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Crédits > Rachat de Crédits : comparateur et simulation gratuite > Rachat de crédit locataire : conditions et simulation

Rachat de crédit locataire : conditions et simulation

Rachat de crédit locataire : conditions et simulation

Vous êtes locataire et souhaitez faire racheter vos crédits ? Voici tout ce qu’il faut savoir avant de se lancer.

Le montant de votre loyer cumulé aux remboursements de vos crédits en cours peut peser sérieusement sur votre budget. Découvrez quels sont les avantages offerts par le rachat de crédit locataire et quelles sont les conditions pour le mettre en place.

Qu’est-ce que le rachat de crédit pour locataire ?

Il convient d’abord de distinguer plusieurs catégories de locataires :

  • Ceux qui payent un loyer et ne sont pas propriétaires d’un bien immobilier ;
  • Ceux qui payent un loyer pour leur résidence principale et sont propriétaires d’un autre bien immobilier ;
  • Ceux qui sont hébergés à titre gratuit par un membre de leur famille ;
  • Ceux qui sont hébergés à titre gratuit par leur employeur dans un logement de fonction.

Les locataires sont confrontés à des problématiques diverses concernant :

  • Le budget : leur situation peut nécessiter de revoir certains postes de dépenses en fonction des nouvelles charges à supporter ;
  • Un projet d’acquisition immobilière : les locataires qui ont des crédits en cours et dont le taux d’endettement est élevé ne peuvent pas toujours accéder au crédit immobilier pour financer l’achat d’une résidence principale, secondaire ou un investissement locatif ;
  • La retraite : comme les propriétaires, les locataires qui approchent de la retraite doivent anticiper une baisse de revenus impactant leur pouvoir d’achat ;
  • Un besoin de trésorerie supplémentaire : en tant que locataire, votre endettement actuel peut vous empêcher d’obtenir une trésorerie supplémentaire destinée à financer un nouveau projet.

Dans ces situations, il peut être judicieux de recourir au rachat de crédit, une solution qui consiste à regrouper plusieurs prêts immobiliers et/ou à la consommation en un seul. Cette opération permet d’obtenir une mensualité plus faible en contrepartie d’un allongement de la durée de remboursement.

Quels sont les avantages du rachat de crédit pour un locataire ?

Vous êtes locataire ? Le rachat de crédit peut vous faire profiter de plusieurs avantages :

Des mensualités réduites

Le rachat de crédit locataire est mis en place dans l’objectif de regrouper plusieurs crédits en un seul ce qui a pour effet d’alléger la mensualité unique. L’emprunteur peut alors retrouver un certain équilibre budgétaire.

Financer un nouveau projet

Il est possible d’inclure le financement d’un nouveau projet (achat d’une voiture, financement d’un voyage, etc.) dans le rachat de crédit à condition que cela n’impacte pas trop lourdement le taux d’endettement du demandeur. En effet, celui-ci ne doit pas excéder 35 % de ses revenus.

Un taux d’endettement plus faible

Le rachat de crédit donne la possibilité au souscripteur d’épargner à nouveau et de se dégager une capacité d’emprunt pour devenir propriétaire.

Une seule assurance de prêt

Le rachat de crédit permet de n’avoir plus qu’un seul prêt à payer et donc une seule assurance emprunteur ce qui réduit encore les dépenses.

Même si le rachat de crédit locataire offre de nombreux avantages, il ne faut pas négliger ses limites. Parmi les principaux inconvénients de cette opération, on peut citer son coût élevé. Le regroupement de prêts entraîne des frais qu’il convient de prendre en compte : des frais de dossier, des indemnités de remboursement anticipé, des frais de garantie et d’assurance.

Quelles sont les conditions pour faire un rachat de crédit locataire ?

Il est possible de faire un rachat de crédit sous réserve de respecter les conditions imposées par la banque. Celles-ci concernent :

La situation personnelle

La situation personnelle de l’emprunteur fait partie des critères observés par la banque suite à une demande de rachat de crédit. L’établissement vérifiera que ce dernier est majeur et jouit pleinement de ses droits civiques.

Par ailleurs, les demandeurs qui sont en procédure de divorce ne peuvent pas prétendre au rachat de crédit. L’opération ne peut être mise en place qu’après la séparation de dette et de bien.

La solvabilité

Pour évaluer la solvabilité de son futur client, la banque va comparer sa situation financière avant et après le rachat de crédit. Suite au regroupement de prêts, le montant de la mensualité doit correspondre au maximum à 35 % de ses revenus. Certaines banques acceptent d’aller jusqu’à 45 % voire 50 % lorsque l’emprunteur justifie d’un revenu élevé ou possède un bien immobilier pouvant être hypothéqué.

Le comportement bancaire

L’historique de votre compte bancaire a son importance. Le prêteur se basera sur vos derniers relevés de compte bancaire pour analyser votre sérieux dans la gestion de vos finances et vérifier d’éventuelles anomalies comme des découverts bancaires ou des retards de paiement.

L’âge

La plupart des banques fixent une limite d’âge à 75 ans pour accéder au regroupement de prêts. La dernière échéance de remboursement est généralement limitée à 85 ans.

Les types de crédits à faire racheter

Le rachat de crédit doit porter sur au moins deux prêts en cours de remboursement. En présence d’un seul prêt, on parle de renégociation de crédit.

Les garanties

Si vous envisagez de faire racheter un crédit hypothécaire, vous devrez apporter une garantie. Il peut s’agir d’une hypothèque ou d’une caution hypothécaire.

Comment trouver la meilleure offre de rachat de crédit locataire ?

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez recourir à un comparateur de rachat de crédit en ligne. Après avoir complété un formulaire rapide portant sur votre profil et les caractéristiques des prêts à racheter, vous pourrez accéder à des devis personnalisés. Si vous avez besoin d’aide durant cette phase de recherche, n’hésitez pas à demander l’aide d’un courtier expérimenté. Ce professionnel vous aidera à négocier les offres et pourra vous conseiller dans votre choix.

Quelle que soit la méthode choisie pour comparer les offres, vous pouvez vous appuyer sur le taux annuel effectif global (TAEG) qui regroupe l’ensemble des frais liés à l’opération. Cet indicateur doit apparaître sur toutes les offres émises par les établissements bancaires.

 
 

Simulateur Rachat de Crédit
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers