Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Crédits > Rachat de Crédits : comparateur et simulation gratuite > Comment réétaler les mensualités de ses crédits sur 5 ans ?

Comment réétaler les mensualités de ses crédits sur 5 ans ?

Comment réétaler les mensualités de ses crédits sur 5 ans ?

Vous rencontrez des difficultés financières ? Avez-vous pensé à réétaler vos mensualités de crédit sur 5 ans ?

Baisse de revenu, perte d’un emploi, accident, séparation… Plusieurs évènements peuvent impacter la situation financière d’un ménage et l’empêcher de rembourser sereinement ses mensualités de crédit. Peut-on réétaler ses mensualités sur 5 ans ? Réponse et conseils.

Les causes de mensualités de crédit trop lourdes

En France, il est rarement possible de s’endetter au-delà de 35 % de ses revenus, à moins d’avoir un apport personnel important. Lors de la demande de crédit, l’établissement bancaire analyse la situation financière de l’emprunteur ainsi que son profil de risque et s’assure qu’il est en mesure de rembourser le prêt. Malgré ces précautions, certains peuvent rencontrer des difficultés financières liées à :

  • Une séparation ou un divorce ;
  • Un accident ou une maladie ;
  • Une baisse de revenu ;
  • La naissance d’un enfant ;
  • Un passage à la retraite.

Dans ces situations, il convient de trouver une solution efficace pour rééquilibrer rapidement son budget.

Réétaler ses mensualités de crédit sur 5 ans, est-ce possible ?

Il est tout à fait possible de réétaler les mensualités de ses crédits sur 5 ans en se tournant vers une banque ou un organisme de crédit. Cette opération vise à répartir les paiements sur une durée de remboursement plus longue.

Concrètement, les emprunteurs qui décident de réétaler leurs mensualités sur 5 ans voient leur pouvoir d’achat augmenter puisque la part à régler à la banque chaque mois est plus faible. Toutefois, cet allongement de la durée de remboursement a pour effet d’augmenter le coût total du crédit. Pour éviter les mauvaises surprises, il est vivement recommandé de faire une simulation en ligne.

Comment allonger la durée d’un prêt en cours ?

Si votre situation financière devient trop instable, vous pouvez demander à la banque d’allonger la durée de votre prêt. Pour cela, il faut entamer une renégociation auprès de l’établissement prêteur. En cas d’acceptation, un avenant sera signé entre les deux parties. En cas de refus, il est possible de formuler cette demande auprès d’un autre organisme qui rachètera les crédits en cours de remboursement.

Le rachat de crédit : la solution pour réduire ses mensualités

Le rachat de crédit est une opération qui consiste à regrouper plusieurs prêts immobiliers et/ou à la consommation au sein d’un même contrat. Les emprunteurs qui y recourent n’ont plus qu’une seule mensualité à régler auprès d’un interlocuteur unique. Leur mensualité est plus faible et leur permet d’inclure le financement d’un nouveau projet comme l’achat d’une voiture ou la réalisation de travaux.

Toute personne ayant au moins deux crédits en cours de remboursement peut faire une demande de regroupement de prêts. Cependant, les banques ne donnent pas systématiquement une réponse favorable. Pour prendre leur décision, elles se réfèrent à plusieurs critères :

La solvabilité

Le montant des mensualités ne doit pas dépasser 35 % des revenus de l’emprunteur. Si le demandeur est propriétaire de son logement et dispose d’un reste à vivre suffisant, la banque peut accepter d’aller au-delà de ce seuil.

Les garanties

L’emprunteur doit être en mesure d’offrir des garanties à la banque en cas d’impossibilité de remboursement de tout ou partie du capital restant dû. Parmi les garanties les plus fréquentes, on trouve : l’hypothèque, le privilège du prêteur de derniers, le réméré, le nantissement, la cession volontaire sur salaire. Il convient à l’emprunteur de s’accorder avec son conseiller sur les garanties les plus adaptées à sa situation.

Le comportement bancaire

L’organisme bancaire va s’intéresser à l’historique du compte bancaire de son client en se basant sur ses trois derniers relevés de compte. Cette analyse a pour objectif d’évaluer son comportement bancaire en vérifiant notamment l’existence de découverts fréquents, de grosses dépenses jugées superflues ou de tout autre type d’anomalie. Evidemment, il est conseillé d’éviter tout incident de paiement dans les mois qui précèdent la demande de rachat de crédit.

L’âge du demandeur

Pour faire racheter ses crédits, il faut être majeur et ne pas avoir été déchu de ses droits civiques. Une limite d’âge est également fixée. En effet, la plupart des établissements acceptent le paiement de la dernière échéance jusqu’à l’âge de 85 ans ou 95 ans (prêt hypothécaire).

La situation familiale

Des justificatifs supplémentaires peuvent être réclamés par la banque en fonction de la situation familiale. Les emprunteurs mariés doivent fournir une copie de leur contrat de mariage et les divorcés une copie de leur jugement de divorce et de la liquidation de leur communauté de biens. Enfin, un certificat de PACS peut être demandé aux couples pacsés.

Vous l’avez compris, plusieurs éléments permettent à la banque de faire une éventuelle proposition de rachat de crédit. Il est important de préciser que les établissements s’appuient sur des critères d’acceptation différents. Mais de manière générale, les motifs de refus sont communs à chaque acteur. Par exemple, les inscriptions sur les fichiers de la Banque de France sont souvent rédhibitoires. De même, en cas d’endettement trop important, même après un rachat de crédit, un emprunteur peut voir sa demande rejetée.

Conseils pour réétaler ses mensualités sur 5 ans

Vous souhaitez réétaler vos mensualités sur 5 ans ou faire un rachat de crédit pour retrouver du pouvoir d’achat ? N’hésitez pas à comparer les offres proposées sur le marché avec l’aide d’un comparateur en ligne. Cet outil gratuit et sans engagement confronte des dizaines d’offres à votre place en moins de 2 minutes. Pour accéder aux résultats, il vous suffit de compléter un questionnaire rapide en renseignant quelques informations sur votre profil.

Pour obtenir des conseils personnalisés, vous avez la possibilité de faire appel à un courtier. Ce professionnel dispose d’un réseau de partenaires étendu auprès desquels il peut faire jouer la concurrence et négocier un taux d’intérêt attractif. Solliciter les services d’un courtier ne vous engage à rien puisque ce professionnel n’est rémunéré qu’après la signature de l’offre de rachat de crédit.

 
 

Simulateur Rachat de Crédit
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers