Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Crédits > Leasing auto (LOA - LLD) : comparateur et simulation gratuite > Leasing auto de très courte durée (12 à 24 mois) : est-ce possible ?

Leasing auto de très courte durée (12 à 24 mois) : est-ce possible ?

Leasing auto de très courte durée (12 à 24 mois) : est-ce possible ?

Un leasing auto est un contrat de location de voiture qui peut durer jusqu’à 60 voire 72 mois selon les besoins de l’automobiliste. Fixée au moment de la mise en place du contrat de location, cette durée est déterminante pour la tarification du leasing.

Au même titre que le forfait kilométrique, la durée va aider à déterminer le coût des mensualités d’un leasing auto. Le montant du loyer variera donc selon que la période de location est longue ou courte. En fonction des clients et de ses besoins, un contrat de leasing peut être défini pour une durée de 12 à 24 mois, ce qui est relativement court compte tenu des moyennes du marché. Cela n’est cependant pas impossible, mais il faut avoir conscience des implications d’une durée aussi courte sur le coût de la location.

Leasing auto de 12 à 24 mois

Le leasing auto est un contrat de location de voiture financé par un crédit à la consommation que l’on appelle aussi crédit-bail. Lorsqu’on s’engage dans ce type de contrat, on doit avoir conscience qu’on sera soumis à des conditions plus ou moins contraignantes. C’est par exemple le cas en matière de durée. La durée d’un contrat de leasing doit être respectée scrupuleusement. Il est difficile, voire impossible, de résilier ce contrat avant la date de fin prévue sans payer des indemnités astronomiques, ce qui ne conviendra pas forcément à tout le monde. En effet, la vie évolue et les besoins des clients aussi. S’ils pensent avoir besoin d’une citadine aujourd’hui, ils sont susceptibles de vouloir changer pour une familiale dans les mois qui suivent. Pour rester prudents, certains vont donc rechercher des offres de courte durée, leur permettant de se désengager à temps sans subir des pénalités.

À la différence d’une location de voiture classique, la durée d’un leasing auto est relativement longue. En ce qui concerne la location avec option d’achat ou LOA, la durée est de 24 à 72 mois tandis que pour une location longue durée (LLD), la durée va de 12 à 60 mois. Ainsi, il est possible de souscrire un leasing de 12 à 24 mois en veillant à bien choisir sa formule de leasing.

En moyenne, un leasing auto est conclu pour une période de 36 à 48 mois. Cette durée permet au loueur de déterminer le montant du leasing en plus de critères tels que le forfait kilométrique, le prix d’achat du véhicule ou alors les services annexes. C’est à ce niveau que la durée d’un leasing est déterminante. En effet, plus elle sera longue plus le coût du loyer est réduit et inversement, si elle est courte, les loyers seront plus importants. Dans le cadre d’un leasing auto, le contrat de 12 à 24 mois est considéré comme une courte durée. En principe, les loyers sont donc censés être élevés, mais il se trouve que dans la pratique, d’autres paramètres vont influer sur le prix du leasing.

Contrat de leasing auto de 12 à 24 mois : des mensualités plus conséquentes

Comme il a été affirmé plus tôt, le leasing court a pour conséquence la hausse du prix des mensualités. Cela s’explique par le fait que le coût d’utilisation de la voiture louée est fixé avant le calcul des mensualités. Pour une voiture d’une certaine valeur et pour des conditions de location données, un prix total sera fixé. Ce prix sera ensuite reparti sur toute la durée de la location. Ainsi, si le contrat est long, les mensualités seront plus faciles à supporter, mais lorsque la durée de la location est courte le loueur est dans l’obligation de lisser le montant du leasing sur 12 à 24 mois. Pour mettre en place un leasing auto de courte durée, le locataire sera amené à choisir le véhicule de son choix.

Il devra également convenir des modalités de location avec son loueur. Les paramètres pris en compte dans le calcul sont le prix d’achat de la voiture, le nombre de kilométrages souhaité et les services annexes s’il s’agit d’une LLD. Si les mensualités sont conséquentes dans le cadre d’un leasing court, il est possible de faire baisser la facture en versant une contribution personnelle que l’on appelle apport initial. Correspondant en moyenne à 15% du prix de vente de la voiture choisie, cet apport prend en charge les frais de mise en place du leasing ainsi qu’une partie des loyers. Par conséquent, les loyers seront réduits et il sera plus facile de s’en acquitter tous les mois.

Leasing auto de courte durée : comment réduire son budget ?

Il faut savoir que la durée de location n’est pas le seul élément déterminant dans la tarification d’un leasing. Il s’avère que la limite kilométrique a aussi beaucoup d’influence sur le montant des loyers. En effet, la valeur résiduelle d’une voiture à la fin du contrat est tout ce qui compte pour le bailleur. Si vous définissez un forfait kilométrique élevé pour un contrat d’une durée de 12 à 24 mois, la valeur du véhicule se dépréciera rapidement, et pour rattraper le coup, l’organisme loueur va appliquer un loyer plus élevé en compensation. De ce fait, si vous souhaitez bénéficier d’un loyer moins cher, il est conseillé de définir un kilométrage raisonnable. Il est également possible de jouer avec le prix d’achat du bien pour réduire la facture. Contentez-vous par exemple d’un modèle de base ou avec les équipements les plus indispensables.

Pour trouver une offre de leasing de 12 à 24 mois intéressante, il est conseillé de contacter des loueurs spécialisés. Cela peut se faire facilement via un comparateur de leasing en ligne qui vous permet de recevoir des devis personnalisés en remplissant un seul formulaire de demande. Vous décrivez le contrat dont vous souhaitez bénéficier sur ce formulaire en prenant bien soin de choisir la durée voulue ainsi que les autres éléments comme le kilométrage annuel et les services à inclure. Si vous avez la possibilité de verser un apport, il faut aussi le mentionner dans la demande. L’outil récoltera par la suite les offres correspondant à vos critères afin de vous permettre de bien choisir. À noter que le transfert de leasing constitue aussi une alternative intéressante à un leasing de courte durée. Cela consiste à reprendre un contrat déjà en cours pour le reste de sa durée. Ainsi, vous limitez votre engagement tout en profitant d’un leasing dont l’apport a déjà été réglé.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • LLD sans engagement : est-ce que ça existe ? LLD sans engagement : est-ce que ça existe ? La location longue durée est considérée par beaucoup d’automobilistes, particuliers ou professionnels, comme étant une alternative sérieuse à l’achat d’une voiture.Devis Leasing Auto !...
  • SUV : les 10 meilleures offres en leasing auto SUV : les 10 meilleures offres en leasing auto Les SUV accaparent aujourd’hui la majorité des parts du marché automobile dans le monde. Mélange de 4x4 et de monospace, le SUV est une alternative plus séduisante, confortable et surélevée...