Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Crédits > Leasing auto (LOA - LLD) : comparateur et simulation gratuite > Avantages et inconvénients du leasing auto en LOA ou LLD ?

Avantages et inconvénients du leasing auto en LOA ou LLD ?

Avantages et inconvénients du leasing auto en LOA ou LLD ?

Le leasing est une solution de financement de plus en plus plébiscitée par les entreprises et les particuliers.

Décliné sous forme de Location avec Option d’Achat ou de Location Longue Durée, il plaît pour ses multiples avantages en offrant notamment la possibilité d’accéder à un véhicule neuf sans l’acheter sur-le-champ et avec un service d’entretien et de garanties mis à disposition. Néanmoins, avant de souscrire, il est impératif de connaître aussi les inconvénients de ce système locatif.

Les avantages de la LOA

La Location avec Option d’Achat est une formule dédiée aux professionnels ou aux particuliers qui souhaitent financer un véhicule de tourisme ou un véhicule utilitaire. Elle suscite énormément l’intérêt ces dernières années grâce aux possibilités d’achat et de revente. Bien qu’il soit question d’une location, le souscripteur bénéficie d’une option d’achat en fin de contrat qui lui permet de devenir propriétaire du véhicule moyennant le règlement de la valeur résiduelle fixée dès le début du contrat. Cette valeur résiduelle est moins élevée par rapport au coût de la valeur marchande étant donné qu’une partie du prix de la voiture a déjà été réglée via l’apport et les loyers. L’utilisateur peut ensuite décider de revendre son auto et de réaliser des bénéfices sur l’opération. Attention, le rachat n’est nullement obligatoire. Il est également possible de restituer le véhicule à échéance du contrat si l’utilisateur n’aspire pas à devenir propriétaire.

Un autre avantage de la LOA est qu’elle préserve la trésorerie. Le financement accordé par le bailleur est de l’ordre de 100%, de quoi permettre aux souscripteurs de ne pas toucher à leur épargne ou à leurs fonds propres. L’une des obligations auxquelles ils doivent se soumettre concerne le règlement des loyers mensuels payables en échange de l’usage du véhicule. Le prix de ces mensualités s’avère être moins cher que celui d’un crédit auto, ce qui garantit de belles économies.

Autre point non négligeable : la LOA offre un large choix de véhicules neufs et équipés. Le conducteur a le droit de choisir les finitions et équipements dont il a besoin lors de l’établissement du contrat. Toutefois, l’ajout d’options fera augmenter le prix des mensualités. Il est alors très important de se concentrer uniquement sur les plus utiles.

Les inconvénients de la LOA

La LOA a aussi quelques inconvénients à ne pas négliger avant toute souscription pour éviter les mauvaises surprises. Premier point : l’utilisateur n’est pas propriétaire du véhicule. La carte grise reste au nom de la société de location jusqu’à la levée de l’option d’achat en fin de contrat. Il n’est donc pas possible d’envisager des aménagements spécifiques ou de personnaliser la voiture au gré de ses envies, car la reprise par le bailleur risque d’être impossible dans ces circonstances.

Par ailleurs, la LOA est un engagement dans la durée. Aucune rupture de contrat anticipée n’est possible. Tout comme dans le cadre d’un crédit bancaire, le souscripteur est obligé d’honorer le règlement de ses échéances jusqu’à ce que le contrat s’éteigne. Si pour une raison ou une autre, il veut dénoncer son bail au cours de son exécution, il sera tenu de payer le reste des loyers dus ainsi que diverses pénalités dont les coûts sont particulièrement élevés. Dans ces conditions, il est plus qu’indispensable de bien se projeter avant de se lancer dans cette opération en prenant en compte les éventuels changements personnels ou professionnels à venir.

Autre chose : à l’inverse des crédits bancaires, les offres de LOA n’affichent pas de Taux Effectif Global, ce qui peut constituer une problématique dans la comparaison des propositions. Aucune règle sur l’usure n’est également appliquée.

Les points forts de la LLD

La Location Longue Durée fonctionne quasiment de la même manière que la LOA, sauf qu’elle ne comporte pas d’option d’achat. Il s’agit d’un avantage indéniable pour les souscripteurs qui n’envisagent pas de devenir propriétaires. Il faut dire que ces dernières années, avec le développement de l’économie de fonctionnalité, l’usage prend le pas sur la possession. À vrai dire, posséder une voiture est loin d’être un investissement rentable. Non seulement il perd 25% de sa valeur dès sa première année de mise en circulation, mais en plus, il génère des dépenses d’entretien plus ou moins élevées. Les automobilistes qui prennent conscience de ces inconvénients trouvent alors intérêt à souscrire à une LLD.

L’un des avantages de cette formule est qu’elle permet de changer régulièrement de voitures. Les personnes qui ont tendance à vite se lasser de leur véhicule y trouveront leur compte. Avec la LLD, il leur suffit de restituer l’ancien modèle et de reconduire leur contrat avec une autre auto neuve. Une opportunité pour toujours être au volant d’un véhicule moderne qui bénéficie des dernières innovations technologiques des constructeurs.

Autre point non négligeable : aucun capital de départ n’est exigé lors de la souscription. Il se peut qu’un dépôt de garantie soit demandé, mais le capital est restitué à la fin du contrat. Pour les professionnels, la LLD peut devenir quasiment gratuite, car ils peuvent utiliser les revenus générés par l’usage du véhicule pour régler les mensualités. Comme celles-ci sont fixes et connues à l’avance, le budget est aussi mieux maîtrisé et aucune mauvaise surprise n’attend les souscripteurs.

Un des plus importants points forts de la LLD porte sur l’existence de services intégrés dans le contrat. Afin de faciliter la vie de leurs clients, les loueurs incluent dans le contrat diverses prestations tels que le dépannage 24h/24 et 7jours/7, l’entretien, les assurances telles que l’assurance auto, l’assurance décès-invalidité ou la garantie perte financière ainsi que les véhicules relais.

Les limites de la LLD

La LLD comporte quelques facettes qui peuvent s’avérer peu séduisantes, à commencer par son manque de souplesse. Tout comme dans une LOA, il est impossible de rompre le contrat avant son terme sans être redevable de lourdes pénalités. L’offre est aussi encadrée par des forfaits kilométriques à respecter absolument. Un conducteur ne doit pas excéder la limite kilométrique imposée par le loueur sans quoi il devra payer des pénalités de dépassement qui coûtent très cher. Cette mesure a été instaurée afin de contenir la dépréciation de l’automobile et éviter des pertes financières lourdes. À part les frais d’excédent kilométrique, il se peut que des frais de remise en état soient aussi facturés en cas de dégradations avancées de la voiture. Les chocs, rayures et autres dommages apparents peuvent finir par valoir une fortune.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Voiture d'occasion en leasing : avantages et inconvénients Voiture d'occasion en leasing : avantages et inconvénients Acheter une voiture en leasing est une solution qui plaît à de nombreux conducteurs. Si habituellement, cette offre de financement est dédiée à l’acquisition de véhicules neufs, il existe de...
  • Le leasing auto est-il un crédit ? Le leasing auto est-il un crédit ? Le crédit auto ne constitue pas le seul mode de financement pour l’acquisition d’une voiture. Il est également possible de passer par la Location avec Option d’Achat ou la Location Longue...