Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Crédits > Crédit auto : comparateur et simulation gratuite > Peut-on acheter une voiture en plusieurs fois sans frais ?

Peut-on acheter une voiture en plusieurs fois sans frais ?

Peut-on acheter une voiture en plusieurs fois sans frais ?

L’achat d’une voiture représente une dépense importante qu’il est parfois difficile d’envisager sans emprunt. Parmi les différentes solutions de financement existantes, il y a le paiement en plusieurs fois sans frais.

De nombreux concessionnaires et sites de petites annonces offrent la possibilité de payer une voiture neuve ou d’occasion en 3, 4 ou encore 10 fois. Cette solution peut convenir aux acheteurs à la recherche d’un prêt simple aux conditions avantageuses.

En quoi consiste le paiement en plusieurs fois sans frais ?

Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à opter pour le paiement en 3 ou 4 fois pour les achats réalisés sur Internet et en magasin, notamment pour les véhicules, qu’ils soient neufs ou d’occasion. Cette solution simple évite d’avoir à régler une grosse somme en une seule fois, au risque de mettre son compte bancaire dans le rouge. Elle est généralement proposée en partenariat avec des banques telles que Banque Casino, Oney ou bien Cofidis. Ces établissements ont pour rôle d’avancer l’argent qu’ils récupèrent ensuite en prélevant la carte bancaire du client à 30, 60 et 90 jours. Au-delà de cette durée, la facilité de paiement devient un crédit à la consommation. Dans cette situation, la procédure est différente car la banque qui prête le capital doit étudier le profil du demandeur et notamment sa capacité de remboursement sur la base des justificatifs qu’il aura transmis. Dans le cas d’un paiement en plusieurs fois sans frais, seul le numéro de carte bancaire de l’acheteur est nécessaire.

Achat d’un véhicule : qui peut profiter du paiement en plusieurs fois ?

Le paiement en plusieurs fois sans frais est accessible au plus grand nombre. Il peut néanmoins être refusé lorsque l’acheteur possède une carte à autorisation systématique (de type Electron ou Maestro) ou en cas de soupçon de fraude. Ce risque est avéré lorsque l’organisme, après avoir analysé les données de l’achat, considère que la carte a pu être volée ou usurpée par une personne tierce.

Quel est le coût de ce service ?

Contrairement aux idées reçues, ce mode de paiement n’est pas réellement sans frais. Effectivement, ce service est généralement facturé entre 1 et 2 % du montant de l’achat par l’établissement qui avance les fonds. Certains sites peuvent accepter de prendre à leur charge ce coût dans le but de fidéliser leurs clients ou d’augmenter leur chiffre d’affaires.

Ainsi, avant d’acheter un véhicule et pour éviter les mauvaises surprises, il est conseillé de bien lire les conditions d’application du paiement en plusieurs fois sans frais.

Comment choisir le bon financement pour l’achat d’une voiture ?

Pour financer l’achat de votre futur véhicule, vous disposez de plusieurs options :

  • L’achat au comptant, qui implique d’avoir une épargne disponible importante ;
  • Le crédit affecté délivré par un établissement prêteur ;
  • Le prêt personnel : il permet de financer tous types de projets, à l’exception d’un bien immobilier. Il peut être intéressant de se tourner vers cette solution pour l’achat d’une voiture d’occasion nécessitant des réparations par exemple ;
  • La location avec option d’achat (LOA) : elle permet de financer l’achat d’une voiture en versant un loyer mensuel ;
  • La location longue durée (LLD) ou leasing : elle permet de louer un véhicule sans en devenir propriétaire.

Evidemment, seul l’achat au comptant est compatible avec un paiement en plusieurs fois sans frais. Pour choisir le bon financement, vous avez donc tout intérêt à évaluer votre capacité d’endettement mais aussi le coût du véhicule après l’achat (frais d’entretien, frais de carburant, frais d’assurance auto…).

 
 

Comparateur Crédit Auto
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers