Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Finance > Rachat de crédits : comparateur et simulation gratuite > Diminuer de 50 à 60 % ses mensualités d'emprunt : comment faire ?

Diminuer de 50 à 60 % ses mensualités d'emprunt : comment faire ?

Diminuer de 50 à 60 % ses mensualités d'emprunt : comment faire ?

Déménagement, perte d’emploi, achat immobilier, agrandissement de la famille… Avec le temps, les crédits souscrits auprès d’un ou plusieurs établissements peuvent s’accumuler.

Les mensualités commencent à peser sur votre budget ? Plusieurs solutions peuvent être envisagées pour alléger vos remboursements. Explications et conseils.

A quel moment faut-il réduire ses mensualités d’emprunt ?

La mensualité d’un crédit représente la somme d’argent qui doit être versée chaque mois à l’établissement prêteur. Elle se compose d’un pourcentage du capital emprunté et de la rémunération de la banque basée sur le taux d’intérêt convenu lors de la souscription.

Un ménage peut cumuler plusieurs mensualités sur différents types de prêts en fonction de situations maîtrisées ou non. En effet, les emprunteurs peuvent être amenés à souscrire plusieurs crédits à la consommation (achat d’une voiture, réalisation de travaux, financement d’un voyage…), un ou plusieurs crédits immobiliers destinés à financer la résidence principale, une résidence secondaire ou un investissement locatif, un ou plusieurs crédits renouvelables pour faire face à un imprévu.

L’accumulation des mensualités peut rapidement devenir une charge lourde à assumer pour le foyer. Lorsque le taux d’endettement dépasse 33 %, il peut être judicieux d’envisager une solution d’assainissement du budget. Au-delà de 50 %, les conséquences sont importantes : interdit bancaire, rachat de crédit impossible… Il faut donc agir suffisamment tôt.

Quelles solutions pour réduire ses mensualités ?

Vous souhaitez réduire de 50 % à 60 % vos mensualités d’emprunt ? Voici les différentes options possibles :

Recourir au rachat de crédit

La première solution consiste à faire un rachat de crédit en allongeant la durée de remboursement. Cette opération permet d’y voir plus clair dans son budget et de retrouver un équilibre financier. Il est également possible d’inclure une somme supplémentaire pour financer un projet ou disposer d’une trésorerie de précaution. Pour obtenir ce financement supplémentaire, votre taux d’endettement global ne doit toutefois pas excéder 33 % une fois les crédits regroupés.

Pour réaliser un rachat de crédit, l’aide d’un courtier peut s’avérer nécessaire. Effectivement, toutes les banques ne proposent pas ce type d’opération.

Faire jouer la clause de modulation des échéances

Vous cherchez à abaisser significativement vos mensualités ? Vérifiez si votre contrat de prêt inclut ou non une clause de modulation des échéances. Celle-ci permet d’anticiper un éventuel coup dur ou une période de financement délicate. Attention cependant, la diminution de l’échéance a pour effet d’allonger la durée de remboursement du prêt et donc d’augmenter le coût total du financement.

Parmi ces deux options, la modulation des échéances est celle à privilégier car elle permet d’obtenir une baisse plus importante des mensualités à un coût moindre. Pour prévenir de réelles difficultés financières, il est conseillé de s’entretenir avec son banquier afin de négocier un éventuel report d’échéances. L’établissement bancaire, qui n’a aucun intérêt à ce que vous vous retrouviez en situation de défaut de remboursement, vous proposera des solutions adaptées à votre profil et à votre budget.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Rachat de Crédit
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers