Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Finance > Rachat de crédits > Comment alléger les mensualités de ses emprunts ?

Comment alléger les mensualités de ses emprunts ?

Loyers, factures, mensualités de prêts… Vos charges sont trop importantes et vous souhaitez les réduire ? Que ce soit pour gagner en budget ou abaisser votre niveau d’endettement, le rachat de crédit est une solution à ne pas exclure.

Plusieurs solutions existent pour alléger les mensualités de ses emprunts. L’allègement des mensualités ne se limite d’ailleurs pas seulement au crédit immobilier. Il est tout à fait possible d’inclure des créances d’impôts ou des impayés de loyer dans une restructuration de dettes. Explications.

Réduire ses mensualités grâce au rachat de crédit

Le rachat de crédit permet de regrouper l’ensemble de ses dettes (crédits renouvelables, emprunt immobilier, dettes fiscales, crédits à la consommation) en un seul emprunt dont les mensualités sont inférieures à vos charges actuelles. Ainsi, le prêteur vous accorde un prêt dont le montant correspond à vos capitaux restant dus. Pour réduire vos capitaux, l’organisme vous proposera un taux unique et allongera la durée de votre emprunt. Le capital, mieux réparti dans le temps, réduira automatiquement le montant de vos mensualités. En revanche, le coût total du prêt augmentera.

Négocier son taux d’intérêt

Il est possible de profiter d’une baisse de taux même avec un taux fixe. Il suffit de demander à votre banque de renégocier votre contrat de prêt. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence en comparant les offres disponibles sur le marché. Pour cela, référez-vous au taux annuel effectif global (TAEG) qui correspond au coût réel de l’emprunt. Ce taux est calculé en tenant compte des dépenses liées au crédit : intérêts, assurances, garanties, frais de dossier et frais annexes.

Négocier les frais de dossier

Si les montants des frais de dossier sont fixés librement, ils sont surtout négociables ! En demandant à votre banque ou en passant par l’intermédiaire d’un courtier, vous pouvez espérer une réduction allant jusqu’à 50 % voire même leur suppression dans certains cas. Cette ristourne peut également être obtenue en souscrivant à un autre produit proposé par le prêteur comme l’assurance habitation par exemple.

Baisser le taux d’assurance emprunteur

Une autre méthode s’offre à vous pour abaisser considérablement vos mensualités d’emprunt : faire jouer la délégation d’assurance. Il faut rappeler que l’assurance de prêt immobilier représente en moyenne 30 % du coût total du crédit. Un changement d’assurance peut permettre de réduire de moitié ses cotisations. La loi Hamon permet de résilier son assurance emprunteur contractée auprès de la banque dans les 12 mois suivant la souscription. Elle a été complétée par la loi Bourquin mise en application le 1er janvier 2018 et permettant de résilier son contrat à chaque date anniversaire. Cette nouvelle loi ouvre encore davantage le secteur à la concurrence. Les assurés ont alors tout intérêt à en profiter pour obtenir une couverture plus avantageuse.

Bien entendu, en réduisant vos mensualités vous abaissez également votre niveau d’endettement. Pour devenir propriétaire, mieux vaut donc regrouper d’abord ses crédits à la consommation. Cela vous donnera plus de marge pour souscrire un nouveau prêt.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : pggYrB

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers