Vous êtes ici : L'actualité autour de la finance et de l'assurance > Actu Finance > La finance verte et équitable a-t-elle le vent en poupe en France ?

La finance verte et équitable a-t-elle le vent en poupe en France ?

La finance verte et équitable a-t-elle le vent en poupe en France ?

De plus en plus de Français agissent pour l’environnement à travers leur consommation et leur épargne. C’est en tout cas ce que montre le Baromètre de l’économie d’octobre 2019 publié par Odoxa.

Plus de 90 % des Français ont déjà adopté au moins un comportement visant à protéger l’environnement. La finance verte et équitable a-t-elle le vent en poupe en France ? Ce sondage réalisé à l’occasion de la Convention pour le climat qui s’est réunie le 4 octobre le laisse penser.

La protection de l’environnement dans les actes devient une habitude

Il ressort du Baromètre de l’économie d’octobre 2019 que plus de 9 Français sur 10 ont adopté au moins un comportement visant à protéger l’environnement. En effet, 83 % d’entre eux assurent trier leurs déchets et 60 % disent avoir décidé de baisser leur chauffage de 1°C. Par ailleurs, près de la moitié auraient réduit leur consommation de viande et n’en mangent désormais plus qu’une à deux fois par semaine. Côté mobilité, 45 % des sondés prennent moins l’avion pour partir en week-end. En revanche, seulement 6 % des Français ont adopté le véhicule électrique et 31 % envisagent de le faire.

Une évolution spectaculaire en 2 ans

Le Baromètre publié par Odoxa montre que les Français sont de plus en plus écolos. Cela se voit également dans leurs placements financiers. Effectivement, 75 % jugent important que leur épargne soit investie dans des placements éthiques. En novembre 2017, seuls 67 % d’entre eux avaient répondu par l’affirmative à cette même question, ce qui marque une progression de 13 points en moins de 2 ans.

Malgré cette évolution spectaculaire, les solutions d’épargne durable restent peu investies par les Français d’où la nécessité pour les acteurs du secteur financier de repenser leurs offres afin qu’elles intègrent davantage la responsabilité sociale et environnementale.

Les placements éthiques attirent les Français

Une autre étude publiée par l’Autorité des marchés financiers (AMF) à l’occasion de la Semaine de la Finance Responsable qui s’est tenue du 26 septembre au 4 octobre 2019 montre que les Français tiennent compte des enjeux du développement durable dans leurs choix d’épargne. Il ressort de cette étude que 50 % des épargnants, conscients d’avoir des lacunes dans ce domaine, se sont renseignés pour en savoir davantage sur ces produits. Parmi eux, 70 % souhaitent savoir comment est utilisé l’argent placé sur ces supports et quelles sont les conséquences des investissements réalisés sur la pollution ou l’emploi. Les plus demandeurs sont des moins de 35 ans (65 %) et des personnes de catégories sociales supérieures (57 %).

En revanche, 7 sondés sur 10 pensent que la prise en compte des critères sociaux et environnementaux pour certains placements est plus un argument de communication qu’une réalité alors que 60 % estiment qu’il s’agit d’un effet de mode.

Ainsi, bien que certains Français s’y montrent encore réticents, de plus en plus se disent prêts à mobiliser leur épargne au service de la transition écologique.

Écrit par Didier le 15/10/2019
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres actualités à découvrir