Vous êtes ici : L'actualité autour de la finance et de l'assurance > Actu Finance > Crédit immobilier : les chiffres clés des emprunteurs Français

Crédit immobilier : les chiffres clés des emprunteurs Français

Crédit immobilier : les chiffres clés des emprunteurs Français

Niveau des taux historiquement bas, allongement des durées de remboursement, euphorie sur le marché de l’ancien… Le premier semestre a été favorable au marché immobilier à en croire les chiffres de récentes études.

Si le marché immobilier ancien est particulièrement dynamique, avec des ventes en forte hausse et des prix qui augmentent un peu plus chaque mois, côté crédit, les taux battent de nouveaux records à la baisse. En effet, les banques permettent aux particuliers d’emprunter des sommes toujours plus importantes.

Le taux immobilier moyen hors assurance atteint 1,20 %

Entre fin 2012 et juillet 2019, le taux immobilier moyen toutes durées confondues est passé de 3,20 % à 1,20 % hors assurance, selon les derniers chiffres publiés par l’Observatoire Crédit Logement / CSA. Cette chute s’explique par la politique accommodante de la Banque centrale européenne (BCE), la baisse des indices financiers mais également par la concurrence entre les établissements bancaires. Pour conquérir de nouveaux clients, les banques accordent des rabais conséquents aux meilleurs profils.

Plus précisément, les prêts immobiliers sur 20 ans affichent un taux à 1,14 % et ceux sur 25 ans un taux à 1,37 %. Les particuliers qui souhaitent contracter un crédit sur 15 ans peuvent même profiter d’un taux inférieur à 1 %.

La durée moyenne d’emprunt s’envole à 229 mois

L’étude précise que pour le mois de juillet 2019, la durée moyenne des prêts bancaires a atteint 229 mois, un allongement directement lié à l’augmentation des prix des logements. Les banques, moins regardantes sur les profils des primo-accédants, se concentrent sur le volume pour maintenir leur marge et allongent donc la durée des prêts.

173 000 euros pour un prêt immobilier en 2019

Une étude annuelle sur le financement de l’habitat publiée par l’Autorité de contrôle prudentielle et de résolution (ACPR) révèle que le montant moyen des prêts immobiliers a augmenté d’environ 55 % en 9 ans, passant de 110 098 euros en 2009 à 170 187 euros fin 2018.

En 2019, le montant moyen du prêt immobilier s’établit à 172 786 euros, marquant une nouvelle hausse de 1,5 % en seulement un trimestre. Le montant emprunté pour un premier achat immobilier est identique à ce dernier. L’ACPR précise enfin que le montant moyen des investissements locatifs est de 145 000 euros.

970 000 transactions dans l’ancien

Dans leur dernière note de conjoncture, les Notaires de France indiquent que le marché immobilier ancien tourne à plein régime avec 970 000 transactions enregistrées en 2018. Cette année, le seuil du million de ventes pourrait être franchi. La baisse historique des taux et la forte demande observée sur ce marché entraînent inévitablement une remontée des prix. Celle-ci est évaluée à 3,7 % pour les appartements et 2,5 % pour les maisons sur 12 mois, à fin mars 2019. A fin août 2019, les hausses annuelles pourraient respectivement atteindre 4,5 % et 2,6 %. Reste à savoir si le dynamisme du marché immobilier ancien va perdurer.

Écrit par Didier le 03/09/2019
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres actualités à découvrir