Vous êtes ici : L'actualité autour de la finance et de l'assurance > Actu Finance > Les 5 meilleures opportunités de défiscalisation pour payer moins d’impôts en 2018

Les 5 meilleures opportunités de défiscalisation pour payer moins d’impôts en 2018

FIP, FCPI, Malraux, Girardin, épargne retraite... Il existe de nombreux dispositifs de défiscalisation permettant de réduire le montant de son impôt 2018. Pour défiscaliser efficacement, il est vivement conseillé de prendre en compte l’avantage fiscal de chacune de ces solutions et votre situation patrimoniale.

L’année 2018 est particulière, notamment du point de vue fiscal et patrimonial. En effet, le projet de loi de Finances 2017 change la donne dans de nombreux secteurs dont celui de l’épargne. De plus, l’entrée en vigueur des réformes proposées par le gouvernement marque un véritable changement dans l’approche du patrimoine des contribuables, l’occasion de faire le point sur les 5 meilleures opportunités de défiscalisation.

Comment payer moins d'impôts en 2018

1- Les Fonds d’investissement de proximité (FIP)

Les FIP sont des fonds communs de placement à risque dont les sommes sont majoritairement investies au capital de sociétés régionales non cotées. Cet investissement permet d’obtenir une réduction d’impôts correspondant à 25 % des capitaux investis, dans la limite de 12.000 euros pour une personne seule, 24.000 euros pour un couple.

2- Les Fonds communs de placement pour l’innovation (FCPI)

Les FCPI sont des fonds de communs de placement à risque dont les sommes sont majoritairement investies au capital des PME et PMI non cotées et innovantes. Ils permettent aux contribuables de réduire le montant de leur impôt sur le revenu à hauteur de 25 % des versements en 2018 dans la limite de 3.000 euros pour un célibataire et 6.000 euros pour un couple.

3- Les Sociétés de financement d’œuvres cinématographiques ou audiovisuelles (SOFICA)

Les SOFICA sont des sociétés d’investissement permettant de financer l’industrie du cinéma. En contrepartie, le contribuable bénéficie d’une réduction d’impôts pouvant atteindre jusqu’à 30 % des investissements réalisés en 2017 et déclarés en 2018. Celle-ci est limitée à 25 % du revenu net global et à 18.000 euros d’investissement.

4- Le Plan d’épargne retraite populaire (PERP)

Le PERP a été créé pour inciter les particuliers à se constituer une épargne pouvant servir de rentes complémentaires lors de la retraite. Il fonctionne sous forme de capitalisation et permet à l’épargnant de déduire de son revenu imposable jusqu’à 10 % de son revenu professionnel, limité à 8 fois la Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS). L’intérêt du PERP est toutefois limité en 2018 puisqu’il s’agit d’une année blanche, ce qui signifie que vous ne pourrez pas déduire les versements PERP de vos revenus, sauf exceptions.

5- La loi Madelin

Ce dispositif profite aux travailleurs non-salariés (TNS) qui versent régulièrement des sommes sur le contrat Madelin en leur permettant de bénéficier d’une déduction de ces versements. Cette déduction se fait sous forme de forfait (10 % du PASS) ou sur la base de votre revenu professionnel (8 % du PASS). Comme c’est le cas pour le PERP, les contrats de retraite Madelin vont être impactés par l’année blanche. Toutefois, cela ne signifie pas pour autant qu’ils ne présentent aucun intérêt pour les contribuables.

Écrit par Nathalie le 19/03/2018
Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : 9zHQnX

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres actualités à découvrir