Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Conseils > Budget chauffage : 7 trucs et astuces pour le maitriser !

Budget chauffage : 7 trucs et astuces pour le maitriser !

Budget chauffage : 7 trucs et astuces pour le maitriser !

Au moment où les prix du gaz et de l'électricité ne font qu'augmenter, mais aussi à l'heure où le tarif réglementé du gaz prend fin, pouvoir maitriser son budget chauffage devient une priorité pour réaliser des économies d'énergie et éviter de voir ses factures flamber. Le poste de dépenses lié au chauffage représente en effet près des deux tiers du montant des factures d'énergie des ménages. Des gestes les plus simples aux travaux un peu plus conséquents à réaliser dans une maison, les solutions pour réduire sa facture de chauffage existent heureusement. Nos 7 trucs et astuces pour maitriser son budget chauffage.

1 - Isoler ses tuyaux de chauffage et sa maison

Une bonne isolation est synonyme de bonne maitrise de son budget chauffage pour éviter les déperditions de chaleur, empêcher l'entrée d'air froid dans sa maison, tout comme pour ne pas faire en sorte que son système de chauffage fonctionne en sous-régime, ce qui qui accroit la consommation d'énergie.

Des gestes tout simples permettent ainsi de faire des économies d'énergie. Il peut s'agir, par exemple, de fermer la nuit ses volets et de tirer ses rideaux, de préférence des rideaux épais. Pour rappel, 60 % de déperdition de chaleur sont à l'origine des fenêtres.

Au contraire, il faut profiter des journées ensoleillées qui contribuent à réchauffer une maison et laisser ses fenêtres dégagées ou ouvertes quelque temps à ces périodes-là.

Équiper sa porte d'entrée, les portes d'accès à un sous-sol ou à une pièce non chauffée, de bas de porte est également une solution très simple à mettre en place pour maitriser son budget chauffage.

D'autre part, tout simplement aussi, il est possible de réduire son budget chauffage en pensant à fermer les portes des pièces de sa maison qui sont peu chauffées.

Concernant son système de chauffage, un bon moyen de faire des économies d'énergie consiste d'abord à isoler ses tuyaux grâce à un revêtement calorifuge dont la caractéristique est d'empêcher la déperdition de la chaleur. Il peut s'agir de mousse, de fibres minérales ou d'isolants biosourcés comme la laine ou le chanvre.

Au passage, ce sont des matériaux qui peuvent aussi être utilisés pour mieux isoler par exemple des faux-plafonds, tout comme il est possible également de mieux isoler sa maison en posant, par exemple, des joints isolants adhésifs sur ses portes et ses fenêtres.

La bonne isolation d'une maison est donc un principe de base si l'on veut maitriser son budget chauffage.

Pour ceux qui souhaitent réaliser des travaux plus importants d'isolation thermique, pour rappel, il existe des aides d'État, plus précisément allouées par l’Agence nationale de l'habitat (Anah), destinées à financer une partie du coût de ce type de rénovation énergétique.

2 - Aérer sa maison

Contrairement à ce que l'on peut penser, aérer sa maison, et même en hiver, permet de maitriser son budget chauffage. En effet, une maison mal ventilée, où l'air n'est pas suffisamment renouvelé, favorise l'installation d'humidité.

Or, un fort taux d'humidité dans un logement est à l'origine de déperdition de chaleur, mais aussi d'inconfort, qui pousse à davantage le chauffer et par conséquent à dépenser plus d'énergie. Une mauvaise nouvelle donc pour ses factures de chauffage.

Il suffit d'aérer sa maison 5 à 10 minutes par jour pour éviter ce type de déperdition de chaleur et réaliser quelques économies de chauffage toujours bienvenues.

3 - Assurer l'entretien de son système de chauffage

L'une des astuces importantes à souligner, et qui permet de maitriser son budget chauffage, est de veiller au bon entretien du système qui produit de la chaleur dans sa maison.

Si ce dernier fonctionne à l'aide d'une chaudière à gaz, son entretien par un professionnel certifié est d'ailleurs obligatoire une fois par an.

D'une manière générale, il faut savoir qu'une chaudière mal entretenue est la cause d'une surconsommation d'énergie, mais aussi de l'émission dans l'air de gaz à effet de serre, de monoxyde de carbone et de différents polluants.

4 - Opter pour un thermostat de chauffage programmable

Pouvoir réguler et programmer son système de chauffage est source d'importantes économies. Il est ainsi possible de réaliser jusqu'à 15 % d'économies d'énergie, soit jusqu'à 270 euros par an pour une maison chauffée à l'électricité dont la facture de chauffage est d'un montant de 1 800 euros par an et jusqu'à 210 euros par an pour un logement chauffée au gaz avec une facture de chauffage d'un montant de 1 400 euros par an, selon les estimations de l'Agence de la transition écologique (ADEME).

C'est pourquoi opter pour un thermostat de chauffage programmable, de manière idéale couplé avec des robinets thermostatiques installés sur ses radiateurs, est une bonne solution pour maitriser son budget chauffage, d'autant que ce type d'équipement n'est pas très onéreux (de 60 à 250 euros).

Un thermostat de chauffage programmable permet de bénéficier d'une température ambiante définie par avance (idéalement 19 degrés maximum en moyenne le jour et 17 degrés la nuit, mais à moduler selon les pièces de la maison et ses besoins) en fonction de la température extérieure, des moments de la journée, mais aussi en cas d'absences pendant lesquelles il est conseillé de réduire la température de chauffe ou même de positionner le système de chauffage en mode hors gel en cas d'absence prolongée dans le but de réduire son budget chauffage.

Pour rappel, baisser de 1 degré la température préconisée dans sa maison permet d'économiser en moyenne 7 % de sa consommation d'énergie et donc de mieux maitriser son budget chauffage.

Un thermostat de chauffage programmable peut aussi bien commander le fonctionnement d'un chauffage central (chaudière ou pompe à chaleur) que des radiateurs électriques équipés de récepteurs individuels pour réguler la température pièce par pièce.

5 - Prendre soin de ses radiateurs pour qu'ils soient plus efficaces

Si vous disposez de radiateurs dans votre maison, et si vous voulez maitriser votre budget chauffage, vous devez absolument éviter de les recouvrir avec du linge ou des objets de toutes sortes ou, par exemple, de faire pendre vos rideaux dessus.

Dans ces situations, les radiateurs ne peuvent plus diffuser correctement la chaleur. En un mot, vous ne disposez plus de leur fonction première et d'une température confortable.

Résultat : vous chauffez davantage votre maison avec la conséquence au final l'augmentation de vos factures d'énergie.

Concernant les radiateurs reliés à une chaudière à gaz, et afin de réaliser des économies d'énergie, il est aussi nécessaire de les purger régulièrement, tout comme de les dépoussiérer, des bonnes solutions à mettre en œuvre pour qu'ils diffusent mieux la chaleur dans les pièces de la maison.

6 - Changer sa vieille chaudière

Votre chaudière à gaz qui produit de la chaleur dans votre maison a plus de 15 ans ? Le mieux est alors de penser à la remplacer car plus une chaudière est ancienne, plus elle consomme de l'énergie car elle fonctionne à l'aide d'eau chauffée à haute température (de 60 à 70 degrés). Au contraire, les chaudières nouvelles générations marchent avec de l'eau chauffée à seulement 35 ou 45 degrés.

En changeant sa vieille chaudière, il est donc possible de réaliser d'importantes économies d'énergie et de réduire de manière intéressante sa facture chauffage.

Attention, il faut savoir toutefois que remplacer son ancienne chaudière contre une plus performante en matière énergétique sans avoir bien isolé sa maison au préalable nécessite d'installer un équipement plus puissant, donc plus coûteux, mais aussi plus consommateur d'énergie.

Choisir de remplacer son ancienne chaudière par des équipements qui fonctionnent aux énergies renouvelables (chauffage solaire, chaudière à bois, pompe à chaleur, poêle à granulés), qui sont plus performants et ont un meilleur rendement, permet également de pouvoir maitriser son budget chauffage d'autant que pour une partie d'entre eux l'énergie consommée pour chauffer une maison se révèle moins chère que l'électricité ou le gaz.

7 - Comparer les prix des fournisseurs de gaz et d'électricité

Pour les ménages qui se chauffent au gaz ou à l'électricité, maitriser son budget chauffage peut vouloir dire aussi faire jouer la concurrence et comparer les prix des offres de différents fournisseurs d'énergie.

Une démarche facilitée notamment par la mise à disposition sur le site Internet d’information du médiateur de l’énergie (energie-info) d'un comparateur qui permet, en fonction de son lieu de résidence, du type de son compteur de gaz ou d'électricité, de la configuration de son logement et de ses équipements, de connaitre les fournisseurs d'énergie vers qui se tourner, et surtout être informé de leur grille tarifaire, tout en mettant en parallèle ces informations avec celles de votre fournisseur actuel.

Changer son fournisseur de gaz ou d'électricité dans le but de bénéficier de meilleurs tarifs et donc de maitriser son budget chauffage est aussi une astuce intéressante à laquelle il faut penser.

Par Valérie Schneider - Publié le 25/05/2023

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Comment fonctionne un compte joint ? Comment fonctionne un compte joint ? Un compte joint est dit un compte collectif car il désigne un compte bancaire détenu par au moins 2 personnes. Fait pour faciliter des dépenses communes au jour le jour, un compte joint est...
  • Les agios : qu'est-ce que c'est ? Comment les négocier ? Les agios : qu'est-ce que c'est ? Comment les négocier ? La gestion des comptes d’un foyer n’est pas toujours simple. Lorsque vous vous retrouvez dans le négatif ou que vous dépassez le plafond du découvert autorisé, des agios s’appliquent. Ces...
  • Livret A : fonctionnement, plafond, intérêt Livret A : fonctionnement, plafond, intérêt Le livret A est un compte d’épargne qui demeure très populaire en France. Gratuit, non soumis à l’impôt sur le revenu, accessible en permanence, il présente bien des avantages, raison pour...
  • Terme à échoir et terme échu : quelle différence ? Terme à échoir et terme échu : quelle différence ? Terme à échoir, terme échu, des expressions que l'on entend souvent dans le cadre de paiements de transactions commerciales, pour le paiement d'un loyer, le versement des pensions de retraite, par...