Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Financement Entreprise > Affacturage : comparateur et simulation gratuite > Comment financer son BFR (Besoin en Fonds de Roulement) ?

Comment financer son BFR (Besoin en Fonds de Roulement) ?

Comment financer son BFR (Besoin en Fonds de Roulement) ?

Le BFR ou besoin en fonds de roulement correspond à la somme que l’entreprise doit financer pour payer ses fournisseurs et charges en attendant de percevoir le règlement des créances.

Si le fonds de roulement net global de l’entreprise n’est pas suffisant pour pallier ce besoin, elle peut recourir à des moyens de financement. Qu’est-ce qu’un besoin en fonds de roulement ? Comment financer un BFR ? Existe-t-il des solutions pour diminuer son BFR ? Nous faisons le point dans cet article.

Qu’est-ce que le BFR ou Besoin en Fonds de Roulement d’une entreprise ?

Le besoin en fonds de roulement d’une entreprise ou BFR correspond au montant du financement nécessaire pour compenser les décalages de trésorerie. La trésorerie fluctue en permanence entre les décaissements ou sorties (dépenses fournisseurs, charges, etc.) et les encaissements ou entrées (factures clients et recettes diverses).

Trois éléments influencent le BFR d’une entreprise :

  • Le délai des encaissements clients : variable de 30 à 90 jours et en moyenne de 40 jours.
  • Le délai de paiement des fournisseurs : variable de 30 à 60 jours, négocié avec chacun des fournisseurs.
  • Le délai de rotation des stocks : nombre de jours pendant lesquels les produits restent en stock.

Ces trois décalages de paiement et délai de rotation génèrent un besoin en fonds de roulement. Il est souvent nécessaire de le financer quand le BRF est positif. Le BFR couvre le cycle d’exploitation d’une entreprise.

Comment calculer un besoin en fonds de roulement ?

Pour calculer un BFR, l’entreprise a besoin de son bilan comptable. Ce calcul est nécessaire lors de la création ou de la reprise d’une entreprise. Il existe deux formules de calcul : une formule simplifiée et une formule plus complexe. Cela donne :

  • Soit, stocks + créances - dettes non-financières pour le calcul du BFR simplifié.
  • Soit, emplois de l’exploitation - ressources de l’exploitation ou actifs circulants - passifs circulants pour le calcul du BFR complexe.

Que signifient un BFR positif et un BFR négatif ?

En fonction des résultats obtenus suite au calcul d’un BFR, celui-ci peut être positif ou négatif :

  • Un BFR positif, le cas de la plupart des entreprises, signifie que les fournisseurs sont réglés avant l’encaissement des créances clients d’où un besoin de financement à court terme.
  • Un BFR négatif signifie que l’entreprise n’a pas besoin de financer à court terme un fonds de roulement. Les créances clients sont encaissées avant le règlement des fournisseurs.

À noter qu’un BFR peut être nul. L’entreprise est à l’équilibre. Les ressources couvent le décalage de trésorerie, mais ne génèrent pas d’excédent financier.

Quels sont les moyens pour financer un BFR ?

Pour financer un BFR, il existe principalement 4 solutions à court terme.

1 - Le découvert bancaire

Le découvert bancaire ou la facilité de caisse est octroyé par une banque à l’entreprise. Cette solution est à privilégier pour un besoin en fonds de roulement peu important et à court terme.

2 - Le recours au compte courant d’associés

Un ou plusieurs associés avancent la somme nécessaire au financement du BFR pour pallier le décalage de trésorerie. Il s’agit d’une aide à court terme, remboursable à n’importe quel moment quand l’associé ou le dirigeant le décide.

3 - La mobilisation de créances

L’entreprise cède les créances de son poste clients à une société tierce ou à sa banque. En contrepartie, elle obtient une avance de règlement (avant date d’échéance) de tout ou partie des factures cédées. Plusieurs solutions de mobilisation de créances sont envisageables :

  • L’affacturage permet à l’entreprise de céder ses créances BtoB uniquement et la gestion de son poste clients, si elle le souhaite, à une société spécialisée : le factor.
  • L’escompte commercial permet aux clients de l’entreprise de régler leurs factures avant terme et de bénéficier en contrepartie d’une remise. L’entreprise obtient le règlement des factures avant la date d’échéance.
  • La cession Dailly permet de céder tous types de créances (hors escompte) à sa banque. En contrepartie, la banque accorde à l’entreprise une ligne de crédit sous forme de découvert autorisé plafonné.

4 - Le recours à un prêt professionnel

Octroyé par une banque ou un organisme de crédit sous conditions et avec des garanties, le prêt professionnel pour financer un BFR peut être par exemple un crédit de trésorerie ou un crédit revolving.

Comment maîtriser son besoin en fonds de roulement ?

Une entreprise en bonne santé financière est capable de maîtriser son besoin en fonds de roulement. Plusieurs leviers d’action lui permettent de réduire ce besoin et donc de recourir avec parcimonie, voire pas du tout à un financement de BFR. Parmi ces leviers, citons :

  • une gestion des stocks optimisée ;
  • une réduction des délais de règlement des factures clients ;
  • un traitement efficace des relances et recouvrement créances avec un service contentieux adapté ;
  • une demande d’acompte à la commande à chaque fois que c’est possible ;
  • un suivi comptable irréprochable ;
  • une négociation des délais de paiement pour chacun des fournisseurs ;
  • un paiement trimestriel des dettes fiscales de TVA et des charges sociales.

La connaissance du BFR de l’entreprise est primordiale pour optimiser sa gestion et anticiper un besoin de financement. Quand le BFR est positif, l’entreprise doit envisager des moyens de financement pour compenser le décalage momentané entre les sorties et les entrées. Des moyens de financement à court terme existent comme le découvert autorisé, la mobilisation de créances, le prêt professionnel ou encore le compte courant d’associés. Mais la meilleure solution reste l’équilibre financier de l’entreprise avec un fonds de roulement net suffisant pour financer son BFR sans avoir recours à des moyens payants.

Demande d’Affacturage

Gratuit et sans engagement !

Prénom *
Nom *
Raison Sociale *
Numéro SIREN *
Adresse *
Code postal *
Ville *
Téléphone *
E-mail *
Complément d'information
Code de sécurité à copier/coller * : Ph9aWi

* Champs obligatoires

Vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données qui vous concernent (art.34 de la loi "Informatique et Libertés"). Pour l'exercer, adressez vous à : Financierement.fr - 3 bis rue Condorcet - 37000 TOURS - Tél. : 02 47 64 75 38

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers