Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Financement Entreprise > Affacturage : comparateur et simulation gratuite > Financement du poste clients : de la trésorerie pour l'entreprise

Financement du poste clients : de la trésorerie pour l'entreprise

Financement du poste clients : de la trésorerie pour l'entreprise

Le poste clients est un actif majeur de l’entreprise. Il constitue un apport de trésorerie essentiel quand l’entreprise doit régler ses fournisseurs, financer son stock et ses matières premières ou encore investir pour se développer. Comme la plupart des entreprises encaissent le règlement des factures clients à 40 jours en moyenne, il est alors indispensable de financer le poste client dans l’intervalle. Le décalage de trésorerie est ainsi compensé à court terme. Affacturage, escompte, cession Dailly ou titrisation, passons en revue les moyens de financement du poste clients d’une entreprise.

Qu’est-ce que le poste clients d’une entreprise ?

Le poste clients d’une entreprise correspond à la totalité des factures émises pour l’ensemble des clients par l’entreprise. Toutes les créances sont incluses dans un poste client : les créances en retard de paiement et celles en attente de règlement.

D’un point de vue comptable, le poste client est inclus dans les biens et droits que possède l’entreprise : un actif circulant comme le stock ou le personnel. Ce poste, capital pour une entreprise, fait l’objet en principe d’une assurance pour limiter les risques d’impayés. Toujours d’un point de vue comptable, le journal de vente ou le livre journal recense toutes les factures clients d’une entreprise.

Sa gestion est interne ou déléguée à une société extérieure comme c’est le cas avec un contrat d’affacturage. Elle gère les créances de l’entreprise de l’encaissement, à la relance et au recouvrement si besoin.

Pourquoi recourir au financement du poste clients ?

Les délais d’encaissement des créances clients, jusqu’à parfois 60 jours, impactent la trésorerie des entreprises. Le financement du poste clients s’est donc imposé progressivement. Cette solution optimise la trésorerie nécessaire au cycle d’exploitation de l’entreprise et in fine pérennise son activité.

Toutes les entreprises peuvent être concernées par le financement du poste clients, quelle que soit leur nature ou leur taille. Cette solution est intéressante lors des périodes de création, de croissance ou de développement à l’international d’une entreprise.

Quels sont les moyens de financement d’un poste clients ?

Il existe plusieurs moyens pour financer le poste clients d’une entreprise. Pour faire face à des besoins à court terme, l’entreprise recourt à des solutions d’affacturage, d’escompte, de cession Dailly ou de titrisation. Voyons plus en détail chacune de ces solutions faciles à mettre en place pour les entreprises.

L’affacturage

Le principe de l’affacturage est la cession des créances de l’entreprise dès leurs émissions. En souscrivant un contrat avec une société d’affacturage, l’entreprise délègue le plus souvent la gestion de son poste clients. Le factor avance à l’entreprise le règlement des factures clients. Il se charge ensuite de l’encaissement, de la relance et du recouvrement si nécessaire. Ce type de financement présente plusieurs avantages comme :

  • le financement déplafonné et rapide des créances en moins de 48 h ;
  • la prévention contre les risques d’impayés avec une assurance crédit ;
  • l’optimisation de la trésorerie ;
  • le service de relance et de recouvrement des créances

L’escompte

Une entreprise peut financer son poste clients avec le recours à l’escompte. Le principe de l’escompte repose sur un effet de commerce. L’entreprise cède à sa banque une traite (lettre de change) ou un billet à ordre. En contrepartie, la banque avance le montant de l’effet de commerce à l’entreprise.

Ce système permet à l’entreprise de réduire son décalage de trésorerie. Peu onéreux et facile à mettre en place, il nécessite cependant d’attendre le retour de la traite signée par le client pour déclencher le financement de la banque. En contrepartie, le client bénéficie d’une remise. Ce délai est pénalisant tout comme le plafonnement de l’escompte négociable au cas par cas chaque année.

La cession Dailly

La cession Dailly, qui doit son nom à la loi Dailly, est une solution de financement du poste clients s’apparentant à un découvert autorisé consenti par la banque. L’entreprise quelles que soient sa nature et son activité mobilise les créances de son poste clients non concerné par les effets de commerce. Cela peut être une facture client, un crédit TVA, une subvention due mais pas encore réglée, etc.

Cette solution permet à l’entreprise de financer son décalage de trésorerie entre l’envoi de la facture et son délai de règlement. La banque avance en partie ou en totalité la facture au vu des conditions négociées au préalable. Après réception du règlement, l’entreprise rembourse à la banque l’avance consentie. L’entreprise garde la gestion de son poste clients.

La titrisation

La titrisation représente également un moyen de financer le poste clients d’une entreprise. Elle consiste en la cession des factures à un fonds de créances qui finance en échange tout ou partie des factures. Le fonds de créances transforme ces factures en titres financiers. En les revendant sur les marchés à des investisseurs, il se refinance. L’entreprise conserve la gestion de son poste clients. Cette solution permet aux entreprises nouvellement créées de bénéficier d’un apport de trésorerie rapide et aux autres d’avoir un financement complémentaire en particulier lors du plafonnement d’une cession Dailly.

Le financement du poste clients, plébiscité par les entreprises, pallie le décalage de trésorerie entre l’émission des factures et la réception de leurs règlements. Que ce soit l’affacturage, la cession Dailly ou l’escompte, ces solutions représentent un coût non négligeable pour les entreprises. Pour limiter ce recours, les entreprises pratiquent plus régulièrement le versement d’acomptes. Elles imposent des délais de paiement plus courts à leurs clients ou encore elles utilisent des moyens de recouvrement efficaces avec une relance et un contentieux automatisé.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Pourquoi externaliser la gestion du poste client ? Pourquoi externaliser la gestion du poste client ? La santé financière d’une entreprise dépend en grande partie de la bonne gestion de son poste clients. Raison pour laquelle une entreprise disposant de créances doit surveiller attentivement...
  •