Simulateur de défiscalisation : payez moins d'impôts, comparez et choisissez !

Chaque année au moment de faire votre déclaration de revenus, c’est la même rengaine. Vous vous demandez s’il n’y aurait pas moyen de payer un peu moins d'impôts. Etes-vous éligible aux différents programmes de défiscalisation ? Sachez le de façon simple en quelques minutes !

Simulateur de défiscalisation

En quoi un simulateur de défiscalisation est utile dans sa stratégie de baisse d’impôts ?

La simulation de défiscalisation permet de déterminer les avantages fiscaux pris en compte ou non dans la réduction d’impôt. Il faut savoir que les avantages fiscaux sont plafonnés à 10.000 euros, y compris dans le cadre du dispositif Pinel. Avant de se lancer dans un projet de défiscalisation il est important de vérifier la marge de manœuvre qu’il vous reste.

Loi Pinel, statuts LMP/LMNP, dispositif Malraux, loi Cosse… Il existe de nombreux dispositifs de défiscalisation mis à disposition des contribuables. Cependant, il n’est pas toujours facile de savoir lequel choisir et d’estimer ce qu’il peut vous faire gagner. Dès lors, le simulateur de défiscalisation peut s’avérer particulièrement utile.

Avant la simulation : la défiscalisation en bref

Le fonctionnement de la défiscalisation, quel que soit le dispositif choisi, est simple : le contribuable réalise un investissement en contrepartie d’un avantage fiscal. La défiscalisation a donc plusieurs objectifs : enrichir votre patrimoine immobilier, abaisser vos impôts, préparer votre retraite, protéger votre famille.

Les dispositifs de défiscalisation visent à encourager certaines activités ou comportements. Plusieurs peuvent être adaptés à votre situation personnelle. Il serait dommage de ne pas en profiter.

Comment bien choisir son dispositif de défiscalisation ?

Pour sélectionner un dispositif de défiscalisation adapté à vos besoins et élaborer une stratégie fiscale adéquate, il vous faudra analyser plusieurs éléments. Ce choix dépend d’abord de votre situation financière : crédits en cours, capacité d’épargne, tranche d’imposition, investissements immobiliers précédents. A titre d’exemple, pour profiter des avantages liés à la loi Censi-Bouvard, il faut louer le bien immobilier acheté pendant une durée minimale de 9 ans. Cela signifie que pendant cette période, l’investisseur ne pourra pas se séparer de son bien sans en perdre les avantages. Ensuite, le dispositif de défiscalisation choisi dépend de vos objectifs. Il est important d’identifier les raisons qui vous poussent à vous lancer dans une telle opération : compléter des revenus, transmettre un patrimoine à des descendants, faire fructifier un patrimoine, baisser le montant d’impôts. Il faut préciser qu’en dessous d’un certain seuil d’imposition, effectuer un investissement uniquement pour diminuer ses impôts n’est pas systématiquement une bonne option. Enfin, le choix du dispositif est également fonction de votre budget d’investissement, soit la somme que vous êtes prêt à consacrer à cette opération.

Grâce au simulateur de défiscalisation, vous pourrez avoir une vision plus précise de vos projets. Cette simulation est gratuite et peut être réalisée rapidement, en quelques clics. Il est important de préciser que les résultats annoncés par le simulateur correspondent à des estimations réalisées sur la base des éléments saisis et ne sont en aucun cas contractuels. La simulation de défiscalisation ne remplace pas l’étude complète qui doit être réalisée par un conseiller.

La simulation de défiscalisation pour l’achat d’un bien immobilier

La pierre occupe une place de choix dans le cœur des Français. En effet, 60 % la considèrent comme une valeur-refuge. La défiscalisation immobilière consiste à obtenir une réduction d’impôt en contrepartie d’un placement dans un bien immobilier. Cette dernière varie selon le type de bien immobilier choisi (ancien ou neuf, zone géographique…) et le dispositif de défiscalisation. Ainsi, le contribuable peut d’une part, placer son argent dans l’acquisition d’un bien immobilier, d’autre part, bénéficier de conditions avantageuses pour cet achat (récupération de la TVA, frais de notaire remboursés) et d’exonérations fiscales. La défiscalisation lui permet de se constituer un patrimoine immobilier précieux pour sa retraite, qui génère des revenus réguliers et pourra être transmis à ses proches.

Utiliser un simulateur de défiscalisation pour l’achat d’un bien immobilier vous permet de déterminer le montant de la réduction d’impôt dont vous pourrez bénéficier suite à l’achat d’un bien immobilier. Pour réaliser cette simulation, il suffit de renseigner le montant de votre investissement, votre localité et le loyer que vous souhaitez fixer. Vous obtiendrez ensuite toutes les informations utiles pour réaliser votre investissement dans les meilleures conditions.

Le simulateur de défiscalisation utilisé pour éviter les pièges

Comme c’est le cas pour les autres placements, dans le cadre de la défiscalisation, le risque zéro n’existe pas. Un projet surdimensionné ou qui n’est pas anticipé peut être voué à l’échec dès sa conception. De plus, certains programmes immobiliers présentés de manière séduisante aux investisseurs peuvent s’avérer nuls en termes de gains. L’objectif de la défiscalisation est d’améliorer sa situation financière, que ce soit par la réalisation d’économies ou la constitution d’un patrimoine immobilier. Ainsi, il est indispensable de mettre en place un dispositif de défiscalisation dans un cadre favorable afin d’en tirer profit. Dans le cadre d’un investissement immobilier, le contribuable doit par exemple veiller à choisir le dispositif adéquat, définir son projet par rapport à son capital et sélectionner un bien attractif et adapté. Grâce à la simulation, il est possible d’obtenir une étude personnalisée de son projet pour ne pas faire d’erreur. Le simulateur permet aussi de bénéficier de solutions et conseils personnalisés.

Faire appel à un expert de la défiscalisation

Il est essentiel de choisir un dispositif de défiscalisation adapté à votre objectif d’investissement, à votre situation fiscale et patrimoniale. Vous devrez donc prendre le temps de bien réfléchir avant de réaliser votre investissement. Des professionnels peuvent par ailleurs vous aider à sélectionner le meilleur dispositif de défiscalisation. N’hésitez pas à réaliser une étude personnalisée afin d’obtenir une simulation de défiscalisation sur la réduction d’impôts à laquelle vous pourrez prétendre.

L’appât fiscal ne doit pas faire oublier qu’un investissement immobilier ou financier reste un engagement qui s’inscrit dans la durée. Le seul aspect fiscal ne peut être déterminant dans vos choix d’investissement. Il faut savoir que chaque dispositif est assorti de contraintes mais également de risques spécifiques.

Vous souhaitez connaître l’impact des dispositifs de défiscalisation sur votre situation fiscale ? Vous désirez vérifier votre éligibilité à un dispositif de défiscalisation ou estimer le montant d’économies possible ? Dans ce cas, n’hésitez plus, utilisez un simulateur de défiscalisation ! Vous obtiendrez un résultat chiffré immédiat et pourrez concrétiser vos projets en toute sérénité.

Les principaux dispositifs de défiscalisation immobilière

Plusieurs dispositifs sont susceptibles de vous aider lors de vos investissements immobiliers. Parmi les principaux figurent :

  • La loi Pinel
  • Le statut Loueur Meublé Non Professionnel (LMNP)
  • Le statut Loueur Meublé Professionnel (LMP)
  • La loi Censi-Bouvard
  • La loi Girardin
  • La loi Malraux
  • La loi Monuments historiques

Pour en savoir plus sur chacune de ses lois, voir ce dossier