Vous êtes ici : Finance et assurance : les conseils > Finance > Immobilier > Quand faut-il renégocier son prêt immobilier, est-ce toujours intéressant ?

Quand faut-il renégocier son prêt immobilier, est-ce toujours intéressant ?

Alors qu’elles avaient quasiment disparu fin 2017, les renégociations de prêts immobiliers ont enregistré un léger sursaut début 2018. Selon votre profil d’emprunteur, l’opération peut être particulièrement intéressante.

La renégociation de crédit immobilier peut être avantageuse, notamment lorsqu’elle a pour effet de réduire de manière significative le coût du financement. Quelle est la meilleure période pour entreprendre cette démarche et pourquoi renégocier son prêt immobilier ?

Avez-vous intérêt à renégocier votre prêt immobilier ?

Vous avez peut-être entendu dire que les taux de crédit immobilier avaient atteint un niveau historiquement bas. Il s’agit d’un réel coup de pouce pour les futurs acheteurs alors que les prix repartent à la hausse dans les grandes villes mais également pour les propriétaires actuels qui peuvent en profiter en renégociant leur crédit.

Toutefois, tous les propriétaires n’ont pas intérêt à renégocier leur prêt immobilier. La rentabilité de cette opération est soumise au respect de trois critères : être dans la première moitié de remboursement de son crédit immobilier, avoir entre 0,70 et 1 point d’écart entre le taux actuel du prêt en cours de remboursement et celui du nouveau crédit, avoir un capital restant dû d’au moins 70.000 euros. Lorsque ces trois conditions sont réunies, deux options s’offrent à vous : garder la même mensualité et abaisser la durée du prêt pour le rembourser plus rapidement, rembourser votre crédit immobilier sur la même durée mais avec des mensualités moins élevées pour gagner en pouvoir d’achat mensuel.

Si votre banque refuse de renégocier votre prêt malgré vos arguments, pensez à mettre en place un rachat de crédits en démarchant plusieurs banques et courtiers. Il consiste à regrouper l’ensemble de vos crédits afin d’obtenir une seule et unique mensualité optimisée. Attention cependant, cette opération peut s’avérer coûteuse car il faudra payer des indemnités de remboursement à votre banque actuelle. Le rachat de crédits est également déconseillé si vous prévoyez de revendre le bien dans un avenir proche (moins de deux ans).

Peut-on renégocier son assurance de prêt immobilier ?

Si vous renégociez votre emprunt, profitez-en pour faire de même avec votre assurance emprunteur. Il ne faut pas oublier que cette dernière peut représenter jusqu’à un tiers du coût total du crédit. Vous avez la possibilité de faire jouer la délégation d’assurance, c’est-à-dire d’opter pour un contrat d’assurance de prêt individuel auprès d’un assureur externe. Contrairement au contrat de groupe, l’assurance de prêt individuelle prévoit une tarification et des garanties personnalisées. L’intérêt pour le souscripteur est double puisqu’il réalise d’importantes économies et obtient une meilleure couverture. L’amendement Bourquin adopté en janvier 2018 permet de changer d’assurance emprunteur à chaque date anniversaire à condition de respecter l’équivalence des garanties entre les deux contrats.

Par conséquent, si vous envisagez une renégociation de crédit, pensez à vérifier que la part des intérêts dans le montant de chaque mensualité est encore élevée. L’échéancier des remboursements permet de connaître précisément la part respective des intérêts et du capital.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : kp8Tcc

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers