Comparateur de crédit à la consommation : gratuit et sans engagement !

Tout savoir sur le crédit à la consommation : fonctionnement, utilisation, limites d’utilisation, etc.

Vous avez besoin de trésorerie pour financer l’achat d’une voiture, d’une cuisine équipée ou encore d’un voyage ? Vous pouvez envisager de recourir au crédit à la consommation.

Que ce soit pour financer un projet ou un évènement particulier, de nombreux Français recourent au crédit à la consommation. Crédit renouvelable, crédit affecté, prêt personnel, location avec option d’achat (LOA ou leasing) … Découvrez ce qu’il faut savoir sur les crédits à la consommation les plus utilisés.

Le crédit à la consommation : définition

Le crédit à la consommation est utilisé pour financer l’achat de biens de consommation. Il obéit à des règles différentes du crédit immobilier destiné à financer l’acquisition d’un bien ou une construction. Ce crédit se traduit par la signature d’un contrat par lequel un établissement financier met à disposition de l’emprunteur une somme d’argent qui devra être remboursée de manière échelonnée.

Il existe plusieurs types de crédit à la consommation : les prêts personnels, les crédits affectés et les crédits renouvelables. Le montant de ces prêts est compris entre 200 et 75.000 euros.

Où souscrire un crédit à la consommation ?

Il est possible de souscrire un crédit à la consommation auprès de sa banque ou, pour certains prêts, dans des enseignes de distribution, des grands magasins. En effet, ceux-ci proposent des cartes de fidélité permettant de bénéficier d’offres promotionnelles. L’enseigne y intègre souvent une fonction de crédit.

Le crédit à la consommation, comment ça marche ?

Les crédits à la consommation fonctionnent selon deux principes :

  • Le crédit peut être affecté à un achat déterminé lors de la conclusion du contrat (voiture, électroménager, voyage, etc.). Dans ce cas, le prêt doit servir uniquement à financer le bien en question.
  • Le crédit peut être non affecté ce qui signifie que l’emprunteur peut utiliser la somme accordée comme il le souhaite. Les crédits renouvelables ou crédits revolving entrent dans cette catégorie.

Le fonctionnement du crédit à la consommation est simple : l’emprunteur rembourse chaque mois une partie de la somme empruntée et des intérêts. Le coût total du crédit correspond aux intérêts et aux différents frais supportés (frais de dossier et d’assurance notamment).

Quelle protection pour l’emprunteur ?

Le crédit à la consommation est régi par le Code de la consommation. Il a été réformé par la loi Lagarde entrée en vigueur en 2010 qui prévoit de nouvelles dispositions protégeant l’emprunteur. Parmi les principales mesures protectrices figure l’obligation pour l’établissement prêteur de vérifier la capacité de l’emprunteur à rembourser le prêt. Il doit notamment s’assurer que l’emprunteur n’est pas inscrit au fichier national des incidents de paiement (FICP). Par ailleurs, l’organisme de crédit doit remettre une fiche d’information précontractuelle décrivant les caractéristiques du contrat (type de crédit, montant des échéances, durée de remboursement, taux du crédit, coût total du crédit) au souscripteur afin qu’il puisse souscrire en connaissance de cause. L’offre de crédit n’est délivrée à l’emprunteur qu’après remise de la fiche d’information précontractuelle. Des pièces justificatives doivent être fournies par le souscripteur dès lors que le montant du crédit à la consommation excède 3.000 euros.

Les fonds ne peuvent être débloqués qu’après un délai de 7 jours à partir de la date de signature de l’offre de crédit. Ce délai permet à l’emprunteur d’exercer son droit de rétractation. Après avoir accepté l’offre, il peut revenir sur son engagement, sans motif, dans un délai de 14 jours calendaires. Le délai est réduit à 3 jours pour les crédits affectés.

Quel type de crédit à la consommation choisir ?

Il existe plusieurs types de crédit à la consommation. Votre choix dépendra principalement de l’utilisation que vous souhaitez en faire.

Le crédit affecté est destiné à financer un achat précis, fixé dans l’offre de crédit. Son montant varie entre 200 et 75.000 euros.

Le prêt personnel permet à l’emprunteur d’utiliser la somme comme il le souhaite. Son taux, le montant des sommes octroyées, les modalités de remboursement varient selon les établissements et votre capacité de remboursement.

Le crédit renouvelable correspond à une réserve d’argent pouvant être utilisée à votre convenance. Celle-ci se reconstitue au fur et à mesure de vos remboursements, dans la limite du plafond fixé. Le montant du crédit renouvelable varie entre 200 et 75.000 euros. Des durées maximales de remboursement sont imposées par la loi : 36 mois si le montant du crédit est inférieur ou égal à 3.000 euros, 60 mois si le montant du crédit est supérieur à 3.000 euros.

La location avec option d’achat (LOA) permet de disposer d’un bien défini lors de la signature du contrat en réglant chaque mois un loyer tout en conservant la possibilité de l’acheter à la fin du contrat.

Parallèlement à ces crédits à la consommation classiques, il existe des prêts à la consommation plus spécifiques dédiés à certaines catégories de personnes : le prêt viager hypothécaire, le microcrédit personnel, le prêt étudiant garanti par l’Etat.

Quel est le coût d’un crédit à la consommation ?

Le coût d’un crédit à la consommation dépend du taux d’intérêt mais également de sa durée de remboursement. Pour comparer le coût de deux crédits, appuyez-vous sur le taux annuel effectif global (TAEG) qui tient compte des frais obligatoires. Pour un même TAEG, le coût total du crédit sera plus important si la durée de remboursement est longue car l’emprunteur remboursera moins de capital chaque mois.

Ainsi, plus la durée de remboursement est longue, plus le crédit à la consommation sera coûteux. Par ailleurs, l’emprunteur doit également se méfier des taux promotionnels qui ne s’appliquent généralement que s’il opte pour un remboursement d’une durée de 2 ans ou plus. Enfin, si vous n’êtes plus en mesure de supporter les charges liées à votre crédit, il peut être judicieux de mettre en place un rachat de crédit. Cette opération permet d’alléger ses mensualités en remboursant le prêt sur une durée plus longue.

Pour estimer le coût de votre crédit à la consommation, n’hésitez pas à utiliser un comparateur en ligne.